Lady Bird Johnson

From Wikipédia
Jump to navigation Jump to search
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir LBJ (homonymie) et Johnson.

Lady Bird Johnson
Lady Bird Johnson dans les années 1960.
Lady Bird Johnson dans les années 1960.
Première dame des États-Unis
 – 
(5 ans, 2 mois et 29 jours)
Prédécesseur Jacqueline Kennedy-Onassis
Successeur Pat Nixon
Biographie
Nom de naissance Claudia Alta Taylor
Date de naissance
Lieu de naissance Drapeau des États-Unis Karnack (en), Texas (États-Unis)
Date de décès (à 94 ans)
Lieu de décès Drapeau des États-Unis West Lake Hills, Texas (États-Unis)
Conjoint Lyndon B. Johnson
Enfants Lynda Bird Johnson Robb (1944)
Luci Baines Johnson (1947)
Université Université d'Alabama
Signature de Lady Bird Johnson

Claudia Alta Taylor Johnson, connue sous le surnom de Lady Bird Johnson, née le à Karnack au Texas et morte le à San Antonio, est la Première dame des États-Unis du au , en tant qu'épouse de Lyndon Baines Johnson, 36e président des États-Unis.

Biographie[edit | edit source]

Jeunesse et famille[edit | edit source]

Claudia Alta Taylor naît le à Karnack au Texas[1],[2]. Elle est la fille cadette de Thomas Jefferson Taylor et de Minnie Pattillo Taylor[3]. après ses études secondaires à la St. Mary's Episcopal School pour filles de Dallas[4], elle est admise à l' Université du Texas à Austin où elle obtient le Bachelor of Arts (licence) en journalisme et histoire[5],[6].

Elle épouse Lyndon Baines Johnson le à San Antonio au Texas[6],[7]. De cette union naissent deux filles, à savoir Lynda Bird Johnson (née le ) et Luci Baines Johnson (née le ).

Première dame des États-Unis[edit | edit source]

En tant que première dame, elle fut connue pour ses idées novatrices sur l'environnement qui ont inspiré de nombreux projets dans tout le pays. Elle eut l'idée de favoriser la Loi d'embellissement de la route, qui a cherché à limiter les panneaux publicitaires, et à créer des plantations en bord de route[8].

Lady Bird Johnson en 1987.

À 93 ans, elle devient l'ancienne First Lady vivante la plus âgée des États-Unis, ayant même survécu à l'une de celles qui lui ont succédé, Pat Nixon. Seule une ancienne First Lady, Bess Truman, qui avait 97 ans à sa mort le , a vécu plus longtemps qu'elle. Avec Nancy Reagan, morte en 2016 à 94 ans, Betty Ford, décédée à 93 ans en 2011, et Barbara Bush, décédée en , à 92 ans, elles sont les cinq seules First Ladies des États-Unis à avoir été nonagénaires.

Elle a été la seule veuve présidentielle vivante du date de la mort de Jacqueline Kennedy au date où Nancy Reagan est devenue veuve à son tour.

Bien que veuve, Lady Bird Johnson a été l'ancienne First Lady la plus active pendant les années 1970, 1980, et le début des années 1990 en continuant à rendre hommage à son ancien époux[9] ainsi qu'à d'autres anciens présidents ; en effet, au cours des dernières années de sa vie, Jacqueline Kennedy n'était plus dans la capacité de remplir ses fonctions et d'assister à des cérémonies.

Dernières années[edit | edit source]

Sa santé a commencé à se détériorer dans les années 1990. En , elle eut une crise d'apoplexie mineure qui lui fit perdre un peu la vue. Elle a été hospitalisée deux fois à la suite de deux malaises, la première fois le et la deuxième en . En , elle eut une seconde attaque d'apoplexie qui l'a laissée temporairement aphasique et grabataire[10].

En 2005, en raison de son âge et de ses problèmes de santé, presque aveugle elle décida de réduire ses sorties en public[11].

Elle décède à son domicile d'Austin au Texas le à l'âge de 94 ans[12]. Elle est enterrée dans le Johnson Family Cemetery[13].

Dans la culture populaire[edit | edit source]

En 2016, elle est interprétée par Melissa Leo dans le téléfilm All the Way de Jay Roach, par Jennifer Jason Leigh dans le film LBJ de Rob Reiner, et par Beth Grant dans le film Jackie de Pablo Larraín.

Notes et références[edit | edit source]

  1. (en) « Lady Bird Johnson | Biography, Nickname, & Facts », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 23 décembre 2019).
  2. (en-GB) « Lady Bird Johnson », The Telegraph,‎ (lire en ligne).
  3. (en-US) Enid Nemy, « Obituary: Lady Bird Johnson, 94, former U.S. first lady », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 23 décembre 2019).
  4. (en-US) Jone Johnson Lewis Jone Johnson Lewis has a Master of Divinity et Is a Humanist Clergy Member, « Biography of Lady Bird Johnson, First Lady », sur ThoughtCo (consulté le 23 décembre 2019).
  5. (en-US) « Biography », sur Lady Bird Johnson (consulté le 23 décembre 2019).
  6. a et b (en-US) « Lady Bird Johnson Juvenile/Educational Biography :: First Ladies' Library », sur www.firstladies.org (consulté le 23 décembre 2019).
  7. (en-US) « Lady Bird Johnson », sur Biography (consulté le 23 décembre 2019).
  8. (en-GB) Harold Jackson, « Obituary: Lady Bird Johnson », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 23 décembre 2019).
  9. (en-US) « Biography of Lady Bird Johnson », sur georgewbush-whitehouse.archives.gov (consulté le 23 décembre 2019).
  10. (en-US) « Lady Bird Johnson Obituary », sur Legacy.
  11. (en) « Lady Bird Johnson », The Economist,‎ (ISSN 0013-0613, lire en ligne, consulté le 23 décembre 2019).
  12. (en-US) Enid Nemy, « Lady Bird Johnson, Former First Lady, Dies at 94 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 23 décembre 2019).
  13. (en-US) « Claudia Alta “Lady Bird” Taylor Johnson », sur Find a Grave.

Annexes[edit | edit source]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[edit | edit source]