Barbara Bush

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bush.
Barbara Bush
Barbara Bush en 1989.
Barbara Bush en 1989.
Première dame des États-Unis
 – 
(4 ans)
Prédécesseur Nancy Reagan
Successeur Hillary Clinton
Biographie
Nom de naissance Barbara Pierce
Date de naissance
Lieu de naissance Flushing, New York, (États-Unis)
Date de décès (à 92 ans)
Lieu de décès Houston, Texas, (États-Unis)
Conjoint George H. W. Bush
Enfants George W. Bush
John Ellis Bush
Signature de Barbara Bush

Barbara Bush, née Pierce le à Flushing (État de New York) et morte le à Houston (Texas) est, en sa qualité d'épouse du 41e président des États-Unis, George H. W. Bush, la Première dame des États-Unis du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et vie familiale[modifier | modifier le code]

Barbara Pierce naît le . Elle est le troisième enfant de Pauline Robinson (1896-1949) et de Marvin Pierce (1893-1969).

Elle se marie le avec George H. W. Bush qu'elle a rencontré alors qu'elle avait 16 ans[1] et avec qui elle aura six enfants[2] :

Soutien de l'ascension politique de son mari[modifier | modifier le code]

En 1974, George H. W. Bush est nommé ambassadeur en Chine. Barbara Bush effectue alors, à presque 50 ans, son premier voyage à l'étranger. Elle commence à apprendre la langue chinoise, jusqu'à ce que, un an plus tard, le couple revienne à Washington, George H. W. Bush étant nommé à la tête de la CIA. En 1981, il est élu vice-président de Ronald Reagan et les Bush effectuent dès lors de nombreux voyages à travers le monde, Barbara Bush nouant des liens avec plusieurs responsables étrangers. Elle contribue comme cela aux campagnes électorales de son époux, prenant l'habitude de remplir des fiches sur tous les gens qu'il rencontrait[1].

Première dame des États-Unis[modifier | modifier le code]

Dans son rôle de Première dame des États-Unis (1989-1993), Barbara Bush fait preuve d'une certaine réserve, a contrario d'un fort caractère en privé : « Je ne me mêle pas de ce qu'il [son mari] fait dans le bureau ovale, il ne se mêle pas de la façon dont je gère mon foyer », déclare-t-elle. Celle qui lui succède, Hillary Clinton, rompt avec cette approche traditionnelle, lançant ainsi sur un ton condescendant en 1992 : « Je suppose que j'aurais pu rester à la maison à faire des cookies… », ce qui vaut à l'épouse de Bill Clinton des critiques des femmes au foyer américaines, alors que Barbara Bush jouit d'une forte popularité pour les deux tiers des Américains. Elle gagne par ailleurs l'image de « matriarche » du clan Bush[1].

À la Maison-Blanche, elle se consacre à l'alphabétisation des familles déshéritées aux États-Unis, créant une fondation sur le sujet. En 1990, elle lève un million de dollars à cet effet grâce à la vente du Livre de Millie, une description de la Maison-Blanche par le chien du couple. En 1994, elle publie ses Mémoires puis Réflexions en 2003[1].

Mort[modifier | modifier le code]

Barbara Bush meurt le 17 avril 2018 à Houston au Texas, à l’âge de 92 ans[2]. Elle y vivait, avec son mari, depuis le départ de ce dernier de la Maison-Blanche[3].

Dans l'histoire des États-Unis, Barbara Bush est la seule femme qui a vu, de son vivant, son mari et un de ses fils investis à la présidence. Une autre Première dame, Abigail Adams, la femme de John Adams, président de 1797 à 1801, décède avant de voir son fils John Quincy Adams accéder à son tour à la présidence des États-Unis, de 1825 à 1829[1].

Ses obsèques ont lieu à Houston le 21 avril 2018. Barbara Bush laisse derrière elle son mari, George H. W. Bush, 93 ans, cinq enfants dont George W. Bush, dix-sept petits-enfants et sept arrière-petits-enfants[4].

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Barbara Bush, épouse puis mère de présidents des États-Unis, est décédée », FIGARO,‎ (lire en ligne)
  2. a, b et c « Barbara Bush, ancienne First Lady, meurt à l’âge de 92 ans », sur Le Monde.fr (consulté le 18 avril 2018)
  3. (en-US) Enid Nemy, « Barbara Bush, Wife of 41st President and Mother of 43rd, Dies at 92 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  4. « Le dernier adieu à Barbara Bush », Paris Match,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]