Jennie Tuttle Hobart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jennie Tuttle Hobart
JTHobart.gif
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
Haledon (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Conjoint

Esther Jane « Jennie » Tuttle Hobart (née le à Paterson (New Jersey), morte le ) était la femme du vice-président des États-Unis américain Garret Hobart qui servit dans l'administration du président William McKinley.

Elle était fille d'un procureur, Socrates Tuttle, et de sa femme, Jane Winters. Elle épousa Garret Hobart à Paterson le au début de sa carrière d'avocat et de politicien. Elle eut deux enfants, Garret Jr, et Fannie qui mourut en 1895. Quand son mari fut élu vice-président en 1896, la famille s'installa à Washington DC. En tant que « deuxième dame des États-Unis » (titre informel qu'elle a popularisé), Hobart servit souvent d'hôtesse à la Maison-Blanche car la Première dame des États-Unis, Ida McKinley, souffrait d’épilepsie.

Après la mort de son mari d'une crise cardiaque le , elle retourna à Paterson et s'engagea dans les activités communautaires. C'était une proche amie de Mme McKinley et elle se précipita à Buffalo (New York) pour la soutenir lorsque son mari, le président McKinley, y fut assassiné en septembre 1901. Elle mourut de pneumonie à Haledon, New Jersey, où elle vivait dans la ferme de son fils et elle fut enterrée au Cedar Lawn Cemetery à Paterson, New Jersey[1].

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]