Jennie Tuttle Hobart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jennie Tuttle Hobart
JTHobart.gif
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
HaledonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière de Cedar Lawn (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint

Esther Jane « Jennie » Tuttle Hobart (née le à Paterson (New Jersey), morte le ) était la femme du vice-président des États-Unis américain Garret Hobart qui servit dans l'administration du président William McKinley.

Elle était fille d'un procureur, Socrates Tuttle, et de sa femme, Jane Winters. Elle épousa Garret Hobart à Paterson le au début de sa carrière d'avocat et de politicien. Elle eut deux enfants, Garret Jr, et Fannie qui mourut en 1895. Quand son mari fut élu vice-président en 1896, la famille s'installa à Washington DC. En tant que « deuxième dame des États-Unis » (titre informel qu'elle a popularisé), Hobart servit souvent d'hôtesse à la Maison-Blanche car la Première dame des États-Unis, Ida McKinley, souffrait d’épilepsie.

Après la mort de son mari d'une crise cardiaque le , elle retourna à Paterson et s'engagea dans les activités communautaires. C'était une proche amie de Mme McKinley et elle se précipita à Buffalo (New York) pour la soutenir lorsque son mari, le président McKinley, y fut assassiné en septembre 1901. Elle mourut de pneumonie à Haledon, New Jersey, où elle vivait dans la ferme de son fils et elle fut enterrée au Cedar Lawn Cemetery à Paterson, New Jersey[1].

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]