La Chapelle-du-Mont-de-France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de Saône-et-Loire
Cet article est une ébauche concernant une commune de Saône-et-Loire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Chapelle.
La Chapelle-du-Mont-de-France
Le bourg vu depuis le hameau du « Mont ».
Le bourg vu depuis le hameau du « Mont ».
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Arrondissement de Mâcon
Canton La Chapelle-de-Guinchay
Intercommunalité Communauté de communes Saint-Cyr Mère Boitier entre Charolais et Mâconnais
Maire
Mandat
Philippe Hilarion
2014-2020
Code postal 71520
Code commune 71091
Démographie
Gentilé Chapeloises et Chapelois
Population
municipale
187 hab. (2014)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 22′ 58″ nord, 4° 32′ 12″ est
Altitude Min. 294 m – Max. 546 m
Superficie 9,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chapelle-du-Mont-de-France

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chapelle-du-Mont-de-France

La Chapelle-du-Mont-de-France (La Tsapeulle en patois charolais) est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune domine la vallée de la Noue, affluent de la Grosne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Curtil-sous-Buffières Bergesserin Rose des vents
Trivy
Dompierre-les-Ormes
N Clermain
O    La Chapelle-du-Mont-de-France    E
S
Montagny-sur-Grosne Brandon

Histoire[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Le peuplement originel d'un hameau (aujourd'hui « France ») par les Francs entre le IIIe et le Ve siècle a donné le nom de Villa Francia au lieu.
  • Une chapelle construite au IXe siècle à l'emplacement de l'actuelle église a donné ensuite le nom de Capella de Francia (lieu du bourg actuel). Puis un nouveau hameau, surplombant, voit le jour peu à peu au tournant du millénaire : Mons Francia (aujourd'hui hameau du Mont).
  • C'est au XIIIe siècle que le village apparaît sur les cartes et registres sous son nom « complet » actuel : La-Chapelle-du-Mont-de-France.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Jacques Vigneresse    
mars 2008 mars 2014 Michel Augoyat    
mars 2014 en cours Philippe Hilarion[1] UMP  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Entre 2006 et 2010, (derniers recensements connus), la population de la commune a augmenté de 4,2 %.


L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 187 habitants, en augmentation de 9,36 % par rapport à 2009 (Saône-et-Loire : 0,19 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
536 516 550 677 690 596 636 628 653
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
653 644 650 645 632 617 636 622 589
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
580 543 501 429 428 395 343 303 291
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
245 208 188 171 175 172 166 178 187
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

À la Chapelle 
  • Église romane du XIIe siècle, agrandie au XIXe, cœur roman couvert en lauzes.
  • Nombreuses et anciennes maisons à galeries typiques de Saône-et-Loire.
  • Mégalithes, menhirs de plus de 2 mètres de hauteur, d'origine celte ou franque au bourg et dans le hameau du Mont.
  • Chemins de randonnée variés, traversant les bocages aux nombreux points d'eau.
Aux alentours 

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :