John M. Armleder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
John M. Armleder
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
(72 ans)
Genève
Période d'activité
Nationalité
Activités
Formation
Mouvement
Compléments

John M. Armleder (stylisé sans le point John M Armleder) est un plasticien suisse né à Genève le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il suit des études au collège de Genève. En 1967, ne voulant pas faire son service militaire, il reste 7 mois à la prison genevoise de Saint-Antoine.

En 1973, avec d’autres artistes proches du mouvement Fluxus, Patrick Lucchini et Claude Rychner, John Armleder fonde le collectif Ecart.

Le collage mail art le fait évoluer vers l'abstraction géométrique qui marque ses premières peintures, gratuitement formalistes. Assimilé à la tendance néo-géo, il élabore à partir de 1979 un vocabulaire personnel.[réf. nécessaire]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

John Armleder a représenté la Suisse lors de grandes manifestations ou expositions internationales : Biennale de Paris (1975), Pavillon suisse (Biennale de Venise, 1986), Prospect (Francfort, 1986), Dokumenta (Cassel, 1987), Biennale de Sydney (1986), Toyama Now (Triennale du Japon, 1993), Open Ends (MoMA, New York, 2000), Exposition universelle de Séville.

Références[modifier | modifier le code]

  • « «Je pratique la philosophie du râteau et je prends plaisir à mettre tout en compost» », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne)
  • « Comment John est devenu Armleder en 600 dessins », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne)
  • « John M Armleder, cet alchimiste qui tente la fusion de l'art élitiste et de l'art populaire », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne)
  • « L'artiste John M Armleder investira le showrom de KANAL - Centre Pompidou dès le 4 avril », sur RTBF Culture,
  • Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Articles connexes[modifier | modifier le code]

    Liens externes[modifier | modifier le code]