Juin 1948

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juin 1948
Nombre de jours 30
Premier jour Mardi 1er juin 1948
2e jour de la semaine 23
Dernier jour Mercredi 30 juin 1948
3e jour de la semaine 27

Calendrier
juin 1948
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
23   1er 2 3 4 5 6
24 7 8 9 10 11 12 13
25 14 15 16 17 18 19 20
26 21 22 23 24 25 26 27 
27 28 29 30        
1948Années 1940XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Mai 1948 Juillet 1948 Suivant
Juin précédent et suivant
Précédent Juin 1947 Juin 1949 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Nationalisation des industries, des mines, des banques, des assurances et des transports en République populaire roumaine. 90 % de la production industrielle passe à l’État. Une Commission de planification d’État est mise sur pied en juillet.


  • 9 juin : les Arabes et les Israéliens acceptent un cessez-le-feu, effectif le 11 juin. Cette trêve renforce les positions israéliennes avec l’arrivée des armes soviétiques (60 000 hommes, avec une aviation contre 35 000 arabes). Bernadotte propose un plan de partage de la Palestine (Cisjordanie annexée à la Jordanie, union économique entre Israël et la Jordanie, Jérusalem arabe et Haïfa port franc). Sa proposition est refusée par les deux parties.
  • 10 juin : les Syriens opèrent une nouvelle progression.
  • 11 juin : le Sénat adopte la « résolution Vandenberg » qui permet au gouvernement de conclure des alliances militaires en temps de paix. Elle marque une étape importante dans l’intégration des États-Unis dans le système de défense occidental ;
  • 14 juin : Klement Gottwald est élu président de la République populaire tchécoslovaque (fin en 1953). En juin, la Tchécoslovaquie devient une « Démocratie Populaire » satellite de l’URSS. L’agriculture est collectivisée, les églises attaquées et soumises à des restrictions, l’éducation et la vie culturelle et intellectuelle réorganisée selon les principes marxistes. Le procès des criminels de guerre est l’occasion d’un amalgame entre fascistes et anticommunistes, qui sont emprisonnés ou envoyés dans des camps de travail. Entre 1949 et 1954 plus de 40 000 personnes seront jugées pour atteinte à la sûreté de l’État et 178 exécutées. L’Église, les Juifs, les intellectuels et les anciens chefs des partis bourgeois seront les premiers visés.
  • 15 juin : premier vol du SE.3101, premier hélicoptère 100 % français de l'après-guerre[1],[2].
  • 16 juin : fondation de la compagnie « Air France » sous forme de société mixte.


  • 19 juin (Costa Rica) : José Figueres Ferrer annonce la nationalisation de tout le système bancaire. Le parti communiste (Vanguardia Popular) et le parti de Calderón (Partido republicano nacional) se voient interdire leur participation aux élections de décembre.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Repères », Revue aérospatiale, no Hors série 1990,‎ , p. 86
  2. « Sud Ouest Aviation/Sud Est-SE 3000/3101 », EADS (consulté le 30 juin 2009)
  3. Cookie Absent