Michael Holt (snooker)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Michael Holt
Image illustrative de l’article Michael Holt (snooker)
Michael Holt durant le Masters d'Allemagne 2014.
Fiche d'identité
Nom complet Michael Holt
Surnom « The Hitman »
Nationalité Drapeau : Angleterre Anglaise
Date de naissance (41 ans)
Lieu de naissance Nottingham
Professionnel 1996 - 1997 et depuis 1998
Meilleur classement 20e (septembre 2013 et février 2014)
Gains 1 104 943 £
Break le plus élevé 145
Centuries 210
Victoires en tournois (par type)
Classés 1
Classés mineurs 2
Non classés 1
Dernière mise à jour : 22/05/2020

Michael Holt, né le à Nottingham, Nottinghamshire, est un joueur de snooker anglais, professionnel depuis 1998.

Holt compte deux victoires dans des tournois classés mineurs, au Classique de Prague 2010[1] et sur l'Épreuve 4 de Sheffield 2011[2]. L'apparition de ces tournois en matchs à format réduit a permis une nette progression au classement de Holt, qui obtient par ailleurs des résultats médiocres dans des tournois plus longs. Il connait son meilleur classement en septembre 2013, échelonnant à la 20e place mondiale.

En 2020, il connait un renouveau puisqu'il remporte son premier titre classé, titre intervenant après 24 années de carrière professionnelle[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Michael Holt en 2014.

Après être devenu professionnel en 1996, Holt connait une saison 1996-1997 pratiquement blanche, ne se qualifiant pour aucun tournoi de classement. Ce manque de résultats lui coûte très cher ; Holt est recalé au statut d'amateur pour la saison qui suit. Redevenu professionnel en 1998, il se révèle en 1999, lorsque, tout juste âgé de 21 ans, il atteint les quarts de finale au prestigieux championnat du Royaume-Uni[4]. Il y est éliminé par un certain John Higgins (9 à 6)[5]. En 2003, il est de nouveau quart de finaliste en tournoi classé, lors de la coupe LG[6]. Cette performance lui vaut de se classer à la 29e place mondiale en fin de saison. Holt se qualifie au championnat du monde 2005, après trois échecs au dernier match de qualification en 2001, 2002 et 2004. Il bat Paul Hunter, qui venait de se faire diagnostiquer un cancer de l'estomac[7], sur le score de 10-8[8], puis est battu par Steve Davis 13-10, après avoir mené 8-2[9]. De nouveau qualifié en 2006, il est battu au premier tour par le futur finaliste, Peter Ebdon, qui, au terme du match, applaudit la prestation de Holt[10]. À l'issue du tournoi, Holt se hisse au 21e rang mondial ; son meilleur classement de fin de saison jamais atteint (statistique actuelle). En 2007, il s'incline à nouveau au premier tour contre John Higgins, qui remporte le titre par la suite[11].

La saison 2008-2009 apporte des résultats positifs ; Holt est demi-finaliste des internationaux à six billes rouges[12] et augmente de dix place au classement de fin de saison. Les saisons suivantes sont meilleures encore, avec deux titres remportés lors duchampionnat du circuit des joueurs, au Classique de Prague et au quatrième tournoi de Sheffield[13]. Holt s'adapte facilement aux matchs courts, au meilleur des sept manches, qui lui laissent trop peu de temps pour se déconcentrer[3]. En fin de saison 2010-2011, il est invité à l'épreuve finale du championnat du circuit des joueurs. En bonne forme, il va jusqu'en quart de finale[14].

Michael Holt à la table.

Redescendu à la 33e place du classement mondial 2012-2013, Holt atteint un nouveau quart de finale en tournoi classé, lors du Masters d'Allemagne 2013. Après avoir dominé Mark Williams et Kurt Maflin, il est battu par le futur vainqueur du tournoi ; Ali Carter. Quelques jours après, il va jusqu'en demi-finale du Snooker Shoot-Out[15]. En fin de saison, il reconnait la joie de jouer au Crucible Theatre. Il y est balayé par le futur demi-finaliste de l'épreuve ; Ricky Walden. Contrairement à d'habitude, Holt ne s'énerve pas de cette performance, et se montre même joueur, levant les bras vers le ciel lorsqu'il remporte son unique manche dans le match. En 2013, il atteint la demi-finale du Masters de Shanghai[16], après avoir éliminé Judd Trump au premier tour[17]. Il est finalement battu par Xiao Guodong[18], révélation du tournoi. Lors du Masters d'Allemagne 2014, Holt atteint un nouveau quart de finale ; le deuxième de suite dans ce tournoi. Il est aussi finaliste sortant de l'Open de Zhangjiagang[19] et de l'Open de Yixing[20] . En toute fin de saison, Holt continue sa progression et obtient en 2014 son meilleur classement : celui de no 20 mondial. Au cours de l'année 2015, Michael Holt est quart de finaliste à deux reprises ; lors du championnat du circuit des joueurs (épreuve finale) et au Shoot-Out[21]. Pendant le premier tournoi cité, il remonte une situation de 0-3, pour s'imposer 4 à 3, contre Stephen Maguire[22].

L'année 2016 est marquée par une première finale en tournoi classé à long format, lors du Masters de Riga, en Lettonie. Holt est cependant battu par l'Australien Neil Robertson, sur le score de 5-2[23], Robertson prenant sa revanche puisque Holt l'avait battu quelques semaines plus tôt au premier tour du championnat du monde[24]. Cette première finale intervient vingt ans après son début de carrière professionnelle. Holt enchaîne la même saison quatre autres quarts de finale ; lors du championnat international[25], du championnat du monde à six billes rouges, du championnat de Chine, et enfin au Masters de Shanghai, où il élimine notamment Ronnie O'Sullivan[26]. Cependant, Michael ne confirme pas et connait une saison suivante où il baisse considérablement au classement.

En 2019, il atteint une nouvelle finale dans un tournoi classé, au Snooker Shoot Out, mais est finalement défait par le surprenant joueur Thaïlandais, Thepchaiya Un-Nooh, qui ne lui laisse pas la possibilité de s'exprimer[27]. Néanmoins, le format atypique de cette épreuve[28] semble convenir à Holt qui remporte le titre l'année suivante et s'offre ainsi un premier succès majeur ; succès qu'il attendait depuis plus de 24 ans[29]. La même saison, « The Hitman » est quart de finaliste à l'Open mondial[30] ; il retrouve le top 25 du classement mondial.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Joueur caractériel, Holt éprouve des difficultés à rester concentré sur ses parties, en particulier après avoir joué de mauvais coups[31]. Son attitude lui a valu d'être pénalisé de plusieurs manches pour s'être montré injurieux au cours d'un match. Il s'est aussi rendu tristement célèbre pour avoir concédé une manche décisive à l'Open de Chine en 2005 contre Joe Perry, alors qu'il restait 13 billes rouges sur la table, soit un total de 131 points, largement suffisants pour inverser la tendance. La WPBSA a depuis pris des mesures pour empêcher les joueurs de concéder une manche abusivement. Il est désormais impossible aux joueurs d'abandonner s'il leur est mathématiquement possible de remporter la manche.

Holt est surnommé « The Hitman », pour sa propension malheureuse à frapper la table du poing de dépit, ce qui lui a coûté une fracture à un doigt. Il met ses lacunes au plan mental sur le compte de sa confiance fragile et de son incapacité à trouver un équilibre et à contrôler la pression. Ses tentatives pour y remédier, notamment auprès d'un psychologue du sport[31], sont restées infructueuses.

Michael Holt, l'air désabusé.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 1 2
Tournois classés mineurs 2 2
Tournois non classés 1 2
Tournois en équipes 2 0
Tournois pro-am 3 3
Gras Tournois de la triple couronne[32]

Titres[modifier | modifier le code]

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2000-2001 Championnat professionnel du Merseyside Drapeau : Angleterre Liverpool Drapeau : Angleterre Rod Lawler 5-3
2006-2007 Open de Fürth Drapeau : Allemagne Fürth Drapeau : Angleterre Barry Hawkins 4-2 Tableau
2006-2007 Open des Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas Bois-le-Duc Drapeau : Angleterre Barry Pinches 6-4 Tableau
2009 Championnat du monde en double mixte Inconnu Drapeau : Angleterre Joe Perry / Drapeau : Angleterre Leah Willett 3-2
2010-2011 Pink Ribbon Drapeau : Angleterre Gloucester Drapeau : Angleterre Jimmy White 6-5
2010-2011 Classique de Prague Drapeau : Tchéquie Prague Drapeau : Écosse John Higgins 4-3 Tableau
2011-2012 Championnat du circuit des joueurs 2011-2012 - Épreuve 10 Drapeau : Angleterre Sheffield Drapeau : Pays de Galles Dominic Dale 4-2 Tableau
2017-2018 Challenge Chine - Grande-Bretagne Drapeau : République populaire de Chine Shenzhen Drapeau de la République populaire de Chine Chine 26-9 Tableau
2019-2020 Snooker Shoot-Out Drapeau : Angleterre Watford Drapeau : République populaire de Chine Zhou Yuelong 1-0[33] Tableau

Finales[modifier | modifier le code]

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1997-1998 Circuit britannique - Épreuve 1 Drapeau : Pays de Galles Prestatyn Drapeau : Écosse Paul McPhillips 5-6
2005-2006 Open de Fürth Drapeau : Allemagne Fürth Drapeau : Angleterre Mark King 2-4 Tableau
2005-2006 Open des Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas Bois-le-Duc Drapeau : Belgique Bjorn Haneveer 1-6 Tableau
2009-2010 Série de challenges professionnels - Épreuve 5 Drapeau : Angleterre Liverpool Drapeau : Angleterre Barry Hawkins 1-6
2011-2012 Pink Ribbon Drapeau : Angleterre Gloucester Drapeau : Angleterre Mark Joyce 0-4
2013-2014 Open de Zhangjiagang Drapeau : République populaire de Chine Zhangjiagang Drapeau : République populaire de Chine Ju Reti 1-4 Tableau
2014-2015 Open de Yixing Drapeau : République populaire de Chine Yixing Drapeau : République populaire de Chine Ding Junhui 2-4 Tableau
2016-2017 Masters de Riga Drapeau : Estonie Riga Drapeau : Australie Neil Robertson 2-5 Tableau
2018-2019 Snooker Shoot-Out Drapeau : Angleterre Watford Drapeau : Thaïlande Thepchaiya Un-Nooh 0-1[34] Tableau

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) « Holt denies Higgins second title », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2020)
  2. (en-GB) « Holt Wins PTC 10 », sur SnookerHQ, (consulté le 22 mai 2020)
  3. a et b « Michael Holt », WPBSA, (consulté le 21 mars 2013)
  4. « WWW Snooker: Liverpool Victoria UK Championship 1999 », sur www.snooker.org (consulté le 22 mai 2020)
  5. « 1999 UK Championship Results », sur www.snookerdatabase.co.uk (consulté le 22 mai 2020)
  6. « LG Cup 2003 », sur web.archive.org (consulté le 22 mai 2020)
  7. (en-GB) Staff et agencies, « Hunter diagnosed with cancer », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 22 mai 2020)
  8. (en-GB) « Brave Hunter knocked out by Holt », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2020)
  9. (en-GB) « Davis completes amazing comeback », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2020)
  10. (en-GB) « Ebdon clings on to see off Holt », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2020)
  11. (en) BBC, « Holt's tough Crucible test », sur www.bbc.co.uk (consulté le 1er avril 2020)
  12. « 2008 Six-red Snooker International », sur web.archive.org, (consulté le 22 mai 2020)
  13. (en) « Holt dedicates victory to father », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 1er avril 2020)
  14. « Players Tour Championship - Grand Finals 2011 », sur web.archive.org, (consulté le 22 mai 2020)
  15. « World Snooker | Tournaments | Invitation Events | Snooker Shoot-Out | Snooker Shoot-Out | Betfair Backing Shoot-Out », sur web.archive.org, (consulté le 22 mai 2020)
  16. (en) « Shanghai Masters: Nottingham's Michael Holt into semi-final », sur Sky Sports (consulté le 1er avril 2020)
  17. « World Snooker | News | News | Hitman Holt Floors Trump », sur web.archive.org, (consulté le 1er avril 2020)
  18. « World Snooker | News | News | Xiao Powers Into Final », sur web.archive.org, (consulté le 1er avril 2020)
  19. « World Snooker | News | News | Ju-bilation For Chinese Amateur », sur web.archive.org, (consulté le 22 mai 2020)
  20. (en-GB) « DING WINS YIXING OPEN », sur Inside Snooker (consulté le 22 mai 2020)
  21. « Betway Snooker Shoot-Out (2015) - snooker.org », sur www.snooker.org (consulté le 22 mai 2020)
  22. (en-US) « Williams Fight-Back Floors Selby », sur World Snooker, (consulté le 22 mai 2020)
  23. (en) « Robertson Rules In Riga », sur World Snooker, (consulté le 1er avril 2020)
  24. (en-GB) « Robertson latest champion to exit », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 22 mai 2020)
  25. « Stuart Bingham sets up Shaun Murphy semi-final, Mark Allen to face John Higgins », sur Eurosport, (consulté le 22 mai 2020)
  26. Pa Reporter, « Ronnie O'Sullivan loses to Michael Holt in last 16 of Shanghai Masters », sur Mail Online, (consulté le 22 mai 2020)
  27. (en-US) « Speed King Un-Nooh Lands Shoot Out Title », sur World Snooker, (consulté le 22 mai 2020)
  28. Les matchs se jouent sur une manche de 10 minutes, avec l'utilisation d'un chronomètre pour chaque coup
  29. « Michael Holt », sur World Snooker (consulté le 27 février 2020)
  30. « Results (World Open 2019) - snooker.org », sur www.snooker.org (consulté le 22 mai 2020)
  31. a et b Michael Holt, « The thinker », (consulté le 21 mars 2013)
  32. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters
  33. Le score final de la partie était de 64-1.
  34. Le score final de la partie était de 74-0.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :