Jim Caviezel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jim Caviezel
Description de cette image, également commentée ci-après
Jim Caviezel au Comic-Con 2012.
Nom de naissance James Patrick Caviezel
Naissance (53 ans)
Mount Vernon, Washington (États-Unis)
Nationalité Américaine
Profession Acteur
Films notables À armes égales
Frequence interdite
La Ligne rouge
La Vengeance de Monte-Cristo
Angel Eyes
La Passion du Christ
Séries notables Le Prisonnier
Person of Interest

James Patrick Caviezel, Jr., dit Jim Caviezel, est un acteur américain, né le à Mount Vernon (État de Washington).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jim Caviezel grandit dans une famille catholique conservatrice[1]. Étudiant à l'université de Washington, il se destine initialement à une carrière de basketteur professionnel. Mais à la suite d’une blessure, il s’oriente vers le métier d’acteur.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié depuis 1996 à Kerri Browitt Caviezel. Ils ont adopté trois enfants, Lyn Elizabeth Caviezel, Bo Caviezel et David Caviezel.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence par des apparitions dans des séries comme Arabesque et Les Années coup de cœur. Une audition à Seattle lui offre un premier petit rôle dans My Own Private Idaho de Gus Van Sant : celui d’un employé italien d'une compagnie aérienne. Pour l’obtenir, il a prétendu être un véritable Italien récemment arrivé aux États-Unis.

En 1993, il refuse d’entrer à la Juilliard School for the Performing Arts bien qu’il y soit admis, préférant tenir le rôle du jeune frère de Kevin Costner, Warren Earp, dans Wyatt Earp de Lawrence Kasdan.

Soldat en 1998 dans La Ligne rouge, il joue en 2000 le rôle d'un sans-abri dans Un monde meilleur de Mimi Leder, puis tourne en 2004 sous la direction de Robert Harmon (Hitcher) dans le thriller Highwaymen : La Poursuite infernale (Highwaymen), dont il partage l'affiche avec Rhona Mitra.

Catholique pratiquant, il interprète le rôle de Jésus de Nazareth en 2004 dans le film La Passion du Christ de Mel Gibson, où il se serait démis une épaule, déclarant que ce tournage fut une « authentique expérience spirituelle »[2]. Il est, à cette occasion, invité au Vatican par le pape Jean-Paul II. Par ailleurs, lors du voyage du pape François sur la côte est des États-Unis, Caviezel est invité pour déclarer en quelques mots son expérience religieuse, sur scène.

Il tient souvent des rôles secondaires à partir de 2005, comme dans le film d'action Déjà vu, de Tony Scott.

En 2009, il tient le premier rôle dans la mini-série télévisée Le Prisonnier, remake de la série éponyme de 1967.

Entre 2011 et 2016, il joue le personnage de John Reese dans la série télévisée américaine Person of Interest, créée par Jonathan Nolan et produite par J. J. Abrams.

Vues politiques[modifier | modifier le code]

En 2021, Caviezel a approuvé des éléments de la théorie du complot QAnon[3],[4] lors d'une apparition à distance au "Health and Freedom Conference"[5],[6] à Broken Arrow Oklahoma[7]. L'apparition visait à promouvoir le film Sound of Freedom, centré sur le soi-disant militant anti-traite des êtres humains Timothy Ballard . Ballard a déjà été accusé de promouvoir des théories du complot liées à QAnon[8],[9],[10],[11],[12]. Caviezel a mentionné que Ballard était censé se présenter à la conférence mais qu'il "sauvait les victimes de trafic" qui étaient victimes d'extraction de l'adrénochrome. Caviezel a suggéré qu'il avait vu des preuves d'enfants soumis à cette pratique, ce qui est une croyance fondamentale de QAnon[13],[14],[15]. L'événement comprenait des apparitions d'autres promoteurs de QAnon, tels que L. Lin Wood[16] et Michael Flynn[17].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Jim Caviezel au Paley Center, en mai 2012.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie - AlloCiné
  2. Dépêche ZF04031604 de l'agence Zenit
  3. 'Passion of the Christ' star pousse la fausse théorie QAnon - CNN Video (lire en ligne)
  4. (en) « L'étoile de la « Passion du Christ » de Mel Gibson pousse la conspiration QAnon déséquilibrée à la conférence conservatrice », sur Complex (consulté le )
  5. L'acteur Jim Caviezel est apparu lors d'une conférence de droite sur les théoriciens du complot CONVID, (lire en ligne)
  6. 16 et 17 avril – Itinéraire de la conférence,
  7. Lineup for Freedom Conference, (lire en ligne)
  8. (en-US) Kevin Roose, « Les adeptes de QAnon détournent le mouvement #SaveTheChildren », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  9. Melissa Gira Grant, « QAnon utilise le complot du mouvement anti-traite Playbook », The New Republic,‎ (ISSN 0028-6583, lire en ligne, consulté le )
  10. (en-US) « L'opération controversée du chemin de fer clandestin de Tim Ballard sous enquête criminelle dans l'Utah », sur Grit Daily News, (consulté le )
  11. « Donald Trump est parti, mais Les complots de QAnon sur le trafic sexuel sont là pour rester », sur BuzzFeed News (consulté le )
  12. (en) « Bryce Harper veut que vous fassiez un don à cette opération anti-traite incroyablement louche », sur Defector, (consulté le )
  13. (en-US) Jordan Hoffman, « Jim Caviezel décrie « L'adrénochromage des enfants » Comme si c'était une chose », sur Vanity Fair (consulté le )
  14. (en-GB) « 'La passion du Christ' l'acteur pense les enfants sont vidés de sang », sur NME, (consulté le )
  15. (en) « 'Passion du Christ' Star Jim Caviezel pousse le faux complot QAnon lors d'une conférence de droite (vidéo) », sur sg.style.yahoo.com (consulté le )
  16. (en) Darragh Roche Le 17/04/21 à 6h28 EDT, « Le geste QAnon de Lin Wood rend le public fou pendant Conférence Oklahoma », sur Newsweek, (consulté le )
  17. (en-US) Matthew Rosenberg, « Pousser QAnon et voler des mensonges électoraux , Flynn Re-emerges », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  18. a b c d e f g h i et j « Comédiens ayant doublé Jim Caviezel en France » sur RS Doublage

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]