Jean Tranchant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tranchant.
Jean Tranchant
R-26 - Madeleine Perrier & Jean Tranchant.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Honoré Jean Mathieu Tranchant, né à Paris le , et mort dans la même ville le [1] est un auteur-compositeur-interprète, affichiste et peintre français[2].j

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Tranchant écrit d'abord des chansons pour Lucienne Boyer (La Barque d'Yves, Moi j'crache dans l'eau), puis pour Marianne Oswald (Appel, La Complainte de Kesoubah, Sans repentir), Marlène Dietrich (Assez) et Lys Gauty. Il signe aussi sous le nom de plume « Teleco-Teco »[1].

Il a partagé la scène notamment avec son épouse Simone Naudet dans le cadre des Quatre Farceurs (1935).

Il connaîtra ensuite le succès en interprétant ses propres chansons, s'inscrivant dans le courant du renouveau de la chanson illustré par Mireille, Pills et Tabet, et Jean Sablon.

  • 1930 : Moi j'crache dans l'eau, paroles & musique de Jean Tranchant, interprétée par Lucienne Boyer.
  • 1932 : La Barque d'Yves, paroles sous le nom de Jean H. Tranchant, musique Jean Tranchant, interprétée par Lucienne Boyer.

Jean Tranchant est inhumé au cimetière de Barbizon.

Œuvres lyriques[modifier | modifier le code]

  • 1933 : Tourne et Vire, paroles et musique de Jean Tranchant, interprétée par Lucienne Boyer.
  • 1933 : Coralie et compagnie (film d'Alberto Cavalcanti), paroles de Jean Tranchant.
  • 1934 : Dernière Heure (film de Jean Bernard-Derosne), musique de Jean Tranchant.
  • 1934 : Fanatisme (film de Gaston Ravel et Tony Lekain), musique de Jean Tranchant.
  • 1935 : La Marmaille (film de Dominique Bernard-Deschamps), paroles et musique de Jean Tranchant.
  • 1936: Les Prénoms effacés, paroles et musique de Jean Tranchant, interprétée par Lucienne Boyer.
  • 1937 : Voulez-vous danser Madame ?, paroles et musique de Jean Tranchant.
  • 1938 : J'aime Paris (film de Jean-Jacques Delafosse), chanson de Jean Tranchant.
  • 1941 : Ici l'on pêche (film de René Jayet), musique et chanson du film par Jean Tranchant, qui y est aussi acteur.
  • 1943 : Feu du ciel, opérette de Jean Tranchant, mise en scène Alfred Pasquali, théâtre Pigalle à Paris.
  • La mer n'appartient à personne, paroles et musique de Jean Tranchant.
  • Sans jamais s'arrêter, paroles et musique de Jean Tranchant.
  • La Ballade des cordonnier, paroles et musique de Jean Tranchant.
  • Comme une chanson, paroles et musique de Jean Tranchant.
  • La Complainte de Kesoulah, paroles et musique de Jean Tranchant.
  • Le Grand Étang, paroles et musique de Jean Tranchant.
  • Sans repentir, paroles et musique de Jean Tranchant.
  • J'ai un cœur à chaque étage, paroles et musique de Jean Tranchant.
  • Le ciel est un oiseau bleu, paroles et musique de Jean Tranchant.
  • Il existe encore des bergères, paroles et musique de Jean Tranchant.
  • Allons à la mairie, paroles et musique de Jean Tranchant.

Discographie[modifier | modifier le code]

Les chansons de Jean Tranchant ont été ré-éditées sur plusieurs CD[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c rateyourmusic.com.
  2. « Jean Tranchant (1904-1972) », notice de données de la Bibliothèque nationale de France.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Tranchant, La Grande Roue : chansons et souvenirs, La Table ronde, 1969.
  • Serge Dillaz, La chanson sous la IIIe République : 1870-1940, avec un dictionnaire des auteurs, compositeurs, interprètes, Tallandier, 1991 (ISBN 978-2-235-02044-2).

Liens externes[modifier | modifier le code]