Belle du Berry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Belle du Berry
Image dans Infobox.
Belle du Berry (au milieu) avec Paris Combo à Kiev (2012).
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Bénédicte Danièle GrimaultVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Prononciation

Belle du Berry, de son vrai nom Bénédicte Grimault, est une chanteuse, comédienne et auteure-compositrice française, née en à Bourges (Cher) et morte le à l'âge de 54 ans, au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne)[1]. Elle est la chanteuse du groupe Paris Combo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comme son nom de scène l'indique, elle a grandi dans le Berry. Après des études de cinéma à Paris, elle commence avec les PPI, les Pervers Polymorphes Inorganisés, chante à la fin des années 80 avec Les Endimanchés puis Les Champêtres de Joie au Berry Zèbre, ancien cinéma mythique du quartier de Belleville.

En 1992, elle collabore avec le chorégraphe Philippe Decouflé sur les ballets créés pour l'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver d'Albertville[2].

Elle participe au premier Cabaret Sauvage en 1994-95 et commence sa collaboration avec David Lewis - en duo, ils se produisent alors dans de petites salles parisiennes, tendance cabaret, comme l’Erotica, l’Opus café, etc. De ces diverses rencontres émerge le groupe Paris Combo qui connaît le succès en France et à l'étranger. Leur 2e CD Living-Room est disque d'or et, pendant dix ans, les tournées s'enchaînent[3]. Elle est remarquée et sollicitée par Roger Planchon et Laurent Pelly dans divers projets mêlant musique, théâtre et cinéma. Elle a également écrit des textes pour Lokua Kanza et La Trabant.

En 2009, Belle du Berry livre une collection de chansons nouvelles, coécrites avec le trompettiste et pianiste David Lewis[4]. Le duo quitte l'autoroute des tournées et des studios le temps de créer ce répertoire intimiste, une sorte de jardin secret, « invisible et parfumé ». Ils jouent leurs morceaux inédits en concert dans une approche toute minimaliste, en compagnie de Denis Hénault-Parizel à la basse et à la guitare, et Rémy Kaprielan à la batterie.

Belle du Berry meurt le à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne, emportée brutalement par un cancer[5],[2]. Elle est inhumée à Cachan, ville de ce même département où elle résidait depuis huit ans avec son compagnon David Lewis et leurs deux enfants[6]. Elle venait de terminer l'enregistrement de son nouvel album pour Paris Combo[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Paris Combo[modifier | modifier le code]

Albums en collaboration[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Émission de télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. État civil trouvé dans la base MatchId des fichiers de décès en ligne du Ministère de l'Intérieur avec les données INSEE (consultation 19 septembre 2020)
  2. a et b « Belle du Berry, chanteuse de Paris Combo, est morte », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. Le groupe a notamment effectué 12 tournées, bien accueillies, aux USA : Belle du Berry, vocalist/accordionist and lyricist extroardinaire… dit le mensuel musical Billboard.
  4. Hélène Hazéra, « Belle du Berry et David Lewis », France Culture,‎ (lire en ligne).
  5. « La chanteuse Belle du Berry, voix du groupe Paris Combo », sur Franceinfo (consulté le 12 août 2020).
  6. Laure Parny, « Cachan perd sa « voix en or », Belle du Berry », sur Le Parisien, (consulté le 13 août 2020).
  7. « La chanteuse Belle du Berry, du groupe Paris Combo, est morte », sur www.20minutes.fr (consulté le 14 août 2020)
  8. « Paris Combo fait son grand retour aux États-Unis », entretien du 9 mai 2013 publié sur france-amerique.com.
  9. Sortie en Europe le .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Elaine Lewis, « Belle du Berry (1966–): Singer, Songwriter, International Artist, and Berrichonne [Bénédicte Grimault] », dans Michaël Abecassis & Marcelline Block, An Anthology of French and Francophone Singers from A to Z: “Singin’ in French”, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars Publishing, , 688 p. (ISBN 978-1-5275-0354-0, lire en ligne), p. 71–74.

Liens externes[modifier | modifier le code]