Jean-Luc Vernal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Luc Vernal
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
(à 72 ans)
Nom de naissance
Jean-Luc Van KerkhoveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jean-Luc Vernal est un journaliste et un scénariste belge de bande dessinée, né le et mort le [1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Passionné par l'Histoire en général, ses périodes de prédilection sont l'Antiquité, le Haut Moyen Âge en Europe et au Japon et la conquête des Amériques par les espagnols[2].

Jean-Luc Vernal commence sa carrière en éditant des livres d'entretiens avec des hommes politiques belges ainsi que des recueils de poésie de Pierre Della Faille. En 1972, il crée le Manhattan News puis le Journal de Bruxelles avec Claude Renard et Jacques Kievits. En 1977, il retrouve ce dernier à l'hebdomadaire Spécial et dirige la rubrique « culture ». De 1979 à 1988, il est rédacteur en chef du Journal de Tintin.

Œuvres poétiques[modifier | modifier le code]

  • Brûlures (1964)
  • Pipe de sommeil (1967)

Œuvres en bande dessinée[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

One shots[modifier | modifier le code]

  • Bruxelles, 1000 ans d'épopée (1979)
  • 1830 : La Révolution belge (1980)
  • Les Conquérants du Mexique (1981)
  • Onna, dessin de Jean-Yves Delitte, Collection Histoires et légendes, Le Lombard, 1989
  • Guerrero La flèche et le feu (1991)
  • Bran (1993)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]