James Purefoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
James Purefoy
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance James Brian Mark Purefoy
Naissance (53 ans)
Taunton, Somerset, Angleterre
Nationalité Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Profession Acteur, acteur de théâtre (d) et acteur de cinéma (d)
Films notables Mansfield Park
Maybe Baby ou Comment les Anglais se reproduisent
Solomon Kane
Séries notables Rome
The Following

James Purefoy est un acteur britannique né le à Taunton (Somerset), en Angleterre. Il est notamment connu pour son interprétation de Marc Antoine dans la série télévisée Rome.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à la Sherborne School, une école privée anglaise située dans le Dorset. Il s'inscrit ensuite à la Central School of Speech and Drama de l'Université de Londres et travaille comme portier d'un hôpital pour payer ses études. Après avoir réussi ses examens à Londres, il devient membre de la Royal Shakespeare Company et incarne Edgar dans Le Roi Lear, Ferdinand dans La Tempête et MacDuff dans Macbeth.

Dès le début des années 1990, il obtient ses premiers rôles dans des téléfilms et des séries télévisées. Il joue ainsi James McCarthy, le fils d'une victime, dans l'épisode Le Mystère de la vallée (The Boscombe Valley Mystery) de la série télévisée Sherlock Holmes, aux côtés de Jeremy Brett.

Il obtient son premier rôle au cinéma en 1995 dans le film Feast of July (en) réalisé par Christopher Menaul. Cette première incursion au cinéma est suivie quelques années plus tard les comédies Des chambres et des couloirs (Bedrooms and Hallways), réalisée par Rose Troche en 1998 et, surtout, Maybe Baby ou Comment les Anglais se reproduisent (Maybe Baby), réalisée par Ben Elton et Hugh Laurie en 2000. Déjà, en 1999, il est remarqué pour son interprétation du rôle de Tom Bertram dans Mansfield Park, une adaptation cinématographique par Patricia Rozema du roman éponyme de Jane Austen, avec Frances O'Connor, Jonny Lee Miller, Hugh Bonneville et Harold Pinter. À cette époque, son plus grand succès commercial demeure néanmoins le rôle de Sir Thomas Colville dans Chevalier (A Knight's Tale), film réalisé en 2001 par Brian Helgeland, avec Heath Ledger, Mark Addy et Paul Bettany. Une participation à l’adaptation cinématographique du jeu vidéo Resident Evil a lieu durant l'été 2002, puis il décroche le premier rôle dans le film Georges et le Dragon (George and the Dragon) en 2004.

Malgré les nombreux projets au cinéma, il continue de travailler régulièrement pour la télévision, notamment dans Sharpe's Sword (en) (1995). Il obtient d'ailleurs le rôle le plus marquant de sa carrière grâce à la série télévisée Rome, où il incarne Marc Antoine durant deux saisons, de 2005 à 2007. Il joue aussi, en 2006, le célèbre Barbe Noire, personnage important de l'histoire des pirates, pour un documentaire romancé de la chaîne National Geographic, puis interprète Beau Brummell dans le téléfilm britannique Beau Brummell: This Charming Man (en), réalisé par Philippa Lowthrope (en).

En 2009, il joue le personnage de Solomon Kane dans le film éponyme, d’après les nouvelles de Robert E. Howard.

James Purefoy obtient en 2013 l'un des rôles principaux de la série à succès The Following, dans laquelle il interprète le charismatique tueur en série Joe Carroll.

En 2014, il joue un pilote de Formule 1 dans le clip Dangerous de David Guetta.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Et aussi 

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • En 1995, il était pressenti pour incarner le rôle de 007, mais le costume de James Bond fut légué à un certain Pierce Brosnan.
  • En 2006, après la retraite de Pierce Brosnan, il songea à nouveau au rôle de James Bond, un rôle pour lequel il laissa tomber le rôle principal de V pour Vendetta. Encore une fois, le destin lui tourna le dos quand le choix des producteurs se porta sur Daniel Craig.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Déjà un nouveau rôle pour James Purefoy », sur Fun-Ludo.fr, (consulté le 1er mai 2015)
  2. a, b, c, d et e « Comédiens ayant doublé James Purefoy en France » sur RS Doublage

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]