Sex Education

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sex Education
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original de la série.
Type de série Série télévisée
Autres titres
francophones
Éducation sexuelle (Drapeau du Québec Québec)
Genre Comédie dramatique
Création Laurie Nunn
Production Eleven
Acteurs principaux Asa Butterfield
Emma Mackey
Gillian Anderson
Ncuti Gatwa
Mimi Keene
Aimee Lou Wood
Connor Swindells
Musique Oli Julian
Pays d'origine Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Chaîne d'origine Netflix
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 24
Durée 46–59 minutes
Diff. originale en production

Sex Education ou Éducation sexuelle au Québec est une série télévisée britannique, créée par Laurie Nunn et diffusée mondialement depuis le sur la plateforme Netflix[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jeune Otis Milburn, dont la mère est thérapeute / sexologue, refuse les questions ou conseils de celle-ci à propos de sa propre sexualité, alors qu'il est vierge et qu'il ne parvient pas à se masturber. Par un concours de circonstances, Otis se retrouve à aider la terreur du lycée, Adam, qui a pour sa part des problèmes d'éjaculation. Témoin de cette thérapie improvisée, Maeve Wiley, une jeune rebelle qui vit sans parents et a des problèmes d'argent, propose à Otis de créer un « cabinet de sexologie » au sein du lycée.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Introduits lors de la saison 1
Introduits lors de la saison 2
  • Sami Outalbali (VF : lui-même) : Rahim (depuis la saison 2)
  • Chinenye Ezeudu (VF : Corinne Wellong) : Vivienne « Viv » Odesanya (depuis la saison 2)
  • Georges Robinson (VF : Gabriel Bismuth-Bienaimé) : Isaac (depuis la saison 2)
  • George Somner (VF : Benoît Cauden) : Joe (saison 2)
  • Conor Clarke McGrath : Courgette Conor (saison 2)
  • George Georgiou : Yousef, oncle de Rahim et responsable du Market (saison 2)
  • Lino Facioli : Dex Thompson (depuis la saison 2)
  • Conor Donovan : Quentin (saisons 2 et 3)
  • Armin Karima (en) (VF : Clément Moreau) : Malek (depuis la saison 2)
Introduits lors de la saison 3

Invités[modifier | modifier le code]

  • Dan Mersh (VF : Jerome Wiggins) : Harry (saison 1, épisodes 1 et 2)
  • Alice Hewkin (VF : Emmylou Homs) : Tanya (saison 1, épisodes 1 et 4)
  • Max Boast (VF : Brice Ournac) : Tom Baker (« Warhammer Tom ») (saison 1, épisodes 1 et 5)
  • Toby Williams (en) : Tim (saison 1, épisode 2 / saison 2, épisode 1)
  • Lu Corfield (en) (VF : Delphine Braillon) : Sarah (saison 1, épisode 3)
  • Kadeem Ramsay (VF : Jean-Rémi Tichit) : OctoBoy (saison 1, épisodes 7 et 8)
  • Ezra Furman : le chanteur lors d'une soirée dansante à l'école (saison 1, épisode 7)
  • T'Nia Miller (VF : Laëtitia Lefebvre) : Maxine Tarrington (saison 2, épisodes 1 et 8)
  • Tom Atkinson (VF : Aurélien Raynal) : Nick, le petit-ami d'Anwar (saison 2, épisode 6 / saison 3, épisodes 1 et 4)
  • Stephen Fry (VF : Richard Leroussel) : lui-même, l'animateur du quiz (saison 2, épisode 8)
  • Jason Isaacs (VF : Jérôme Keen) : Peter Groff (3 épisodes, saison 3)
  • Kieron Moore : Dylan (saison 3, épisodes 2 et 4)
Version française :
 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[2] et AlloDoublage[3]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le , il est annoncé que Netflix a donné carte blanche à la production de la série Sex Education, alors créée par Laurie Nunn et produite par les producteurs délégués Jamie Campbell et Joel Wilson. Ben Taylor est engagé à réaliser la série. Netflix se joint à la production Eleven Film[4],[5]. Le , il est annoncé que la série est prévue pour le [6].

Le , Netflix annonce officiellement le renouvellement de la série pour une deuxième saison[7].

Version québécoise du logo de la série.

Le , la série est officiellement renouvelée pour une troisième saison[8].

Le , Netflix annonce la prolongation de la série pour une quatrième saison[9].

Attribution des rôles[modifier | modifier le code]

Le , il est annoncé que Gillian Anderson, Emma Mackey, Asa Butterfield, Ncuti Gatwa, Connor Swindells et Kedar Williams-Stirling ont été engagés dans les rôles principaux[10],[11],[12].

Le , James Purefoy a obtenu un rôle récurrent[13].

Tournage[modifier | modifier le code]

Décors de l’ancienne université du pays de Galles du Sud à Caerleon.

Le tournage a lieu à la rivière Wye en Angleterre et au pays de Galles, ainsi que dans les villages de Llandogo et de Tintern en Monmouthshire. Les scènes se déroulant au lycée de Moordale (Moordale Secondary School) ont été filmées dans l’ancien campus de l’université du pays de Galles du Sud (en) à Caerleon[14].

Les scènes du chalet d'Otis et Jean Milburn ont été tournées à Goodrich à Ross-on-Wye[15]. La haute demeure rouge à l'architecture norvégienne où habitent les personnages principaux interprétés par Asa Butterfield et Gillian Anderson est située dans le village de Symonds Yat (en), à cinquante kilomètres au nord de Newport au pays de Galles.

Les scènes se déroulant dans la piscine ont été filmées au Village des sports internationaux de Newsport (en), un complexe multisport à Lliswerry, au sud-est de la ville de Newsport[16].

Pour la deuxième saison, le tournage se déroule entre mai et [17].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original et français : Sex Education
  • Titre québécois : Éducation sexuelle
  • Création : Laurie Nunn
  • Casting : Lauren Evans
  • Réalisation : Kate Herron et Ben Taylor
  • Scénario : Laurie Nunn, Sophie Goodhart…
  • Musique : Oli Julian
  • Direction artistique : Katie MacGregor
  • Décors : Samantha Jay Cliff et Samantha Harley
  • Costumes : Rosa Dias
  • Photographie : Jamie Cairney et Oli Russell
  • Montage : Steve Ackroyd, Calum Ross, David Webb et Phil Hignett
  • Production : Jon Jennings ; Jamie Campbell et Joel Wilson (producteurs délégués)
  • Société de production : Eleven
  • Société de distribution : Netflix
  • Pays d'origine : Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
  • Langue originale : anglais
  • Genre : comédie dramatique
  • Nombre de saisons : 3
  • Nombre d'épisodes : 24
  • Durée : 46−52 minutes
  • Dates de première diffusion :

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2019)[modifier | modifier le code]

La saison a été mise en ligne le sur Netflix.

  1. Épisode 1 (Encouragement)
  2. Épisode 2 (House Party)
  3. Épisode 3 (Liftoff)
  4. Épisode 4 (Crush)
  5. Épisode 5 (Episode 5)
  6. Épisode 6 (Issues)
  7. Épisode 7 (Big Dance)
  8. Épisode 8 (Violated)

Deuxième saison (2020)[modifier | modifier le code]

La saison a été mise en ligne le sur Netflix.

  1. Épisode 1 (Episode 1)
  2. Épisode 2 (Episode 2)
  3. Épisode 3 (Episode 3)
  4. Épisode 4 (Episode 4)
  5. Épisode 5 (Episode 5)
  6. Épisode 6 (Episode 6)
  7. Épisode 7 (Episode 7)
  8. Épisode 8 (Episode 8)

Troisième saison (2021)[modifier | modifier le code]

Initialement prévue pour une mise en ligne le sur Netflix[18], la diffusion a été repoussée au sur cette même plateforme, en raison de la crise sanitaire[19],[20].

  1. Épisode 1 (Episode 1)
  2. Épisode 2 (Episode 2)
  3. Épisode 3 (Episode 3)
  4. Épisode 4 (Episode 4)
  5. Épisode 5 (Episode 5)
  6. Épisode 6 (Episode 6)
  7. Épisode 7 (Episode 7)
  8. Épisode 8 (Episode 8)

Univers de la série[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Principaux[modifier | modifier le code]

  • Otis Milburn : Lycéen fraichement arrivé a Moordale avec son meilleur ami Eric. Timide et cherchant a ne pas attirer l'attention sur lui, il se fera remarquer par Maeve Wiley pour ses talents de thérapeute surtout dans le domaine sexuel dont il connaît tout de la théorie grâce a sa mère mais qu'il n'a jamais expérimenté même en solitaire, a cause d'un traumatisme d'enfance. Il finira par monter un cabinet de sexologie clandestin ou il donnera des conseils aux autres lycéens concernant leurs vies sexuelles avec Maeve, avec qui il nouera progressivement une amitié et arrivera a se lâcher et à sauter le pas.
  • Jean Milburn : Mère d'Otis divorcée et très impliquée dans la vie de son fils, parfois presque intrusive. Elle est une sexologue reconnue par ses nombreux livres et tient un cabinet de sexologie ou elle reçoit ses clients a domicile. Elle est très ouverte et n'hésite pas a parler de la vie sexuelle d'Otis avec celui-ci. Elle a également une réputation de "croqueuse d'homme" depuis son divorce ou elle ne cherche pas de relation stable mais enchaîne les conquêtes au grand dam de son fils qui tente de cacher sa mère de son école, elle finira par tomber sous le charme de Jakob un plombier suédois qui venait réparer son évier.
  • Eric Effiong : meilleur ami d'Otis. Gay, il vient d'une famille nigériane religieuse pratiquante.
  • Maeve Wiley : Lycéenne douée mais solitaire qui souffre d'une réputation qui la précède, a cause de laquelle est une sorte de pariah dans le lycée. Malgré tout, elle s'échine a écrire les dissertation de la plupart des élèves du lycée contre de l'argent pour pouvoir payer son loyer, mais refuse de croire qu'elle a un talent comme le lui rabâche sa prof mme Sand. Elle n'a jamais connu son père et sa mère est une toxicomane peu responsable qui ne s'est vraiment occupé d'elle, son frère quand a lui s'est fait exclure de Moordale et vit de petits larcin un peu partout dans le pays. Elle trouve du réconfort avec Aimée son amie de toujours qui lui tient régulièrement compagnie, et Jackson avec qui elle couche régulièrement mais ne souhaite pas étamer de relation sérieuse par peur de s'engager mais qui finiront par se mettre en couple. En parallèle elle remarque les qualités de thérapeute d'Otis qu'elle decide de mettre a profit pour se faire de l'argent. Avec le temps elle créera du lien avec Otis malgré sa relation avec Jackson, et aura même des sentiment pour lui qui n'aboutieront pas a cause de l'inexpérience de se dernier.
  • Ola Nyman : fille de Jakob, elle devient progressivement amie puis la petite amie d'Otis lors de la deuxième saison.
  • Adam Groff : fils du principal de Moordale, avec qui il entretient une relation tendue. Il harcèle Eric.
  • Jackson Marchetti : représentant des lycéens au lycée Moordale, champion de natation. Il demande l'aide d'Otis pour que Maeve devienne sa petite amie.
  • Michael Groff : le principal de Moordale et père d'Adam.
  • Ruby Matthews : Elle est une des élèves les plus populaires du lycée, elle fait partie d'un club très fermé appelé "Les intouchables" avec Olivia et Anwar qui la suivent partout. Elle est une des seules a avoir le permis de conduire et une voiture au début de la série.
  • Aimee Gibbs : autre fille populaire, qui cache qu'elle est amie avec Maeve de peur de ruiner sa réputation. Elle est aussi l'ex d'Adam.
  • Anwar : un des garçons populaires de Moordale, ouvertement gay.
  • Olivia Hanan : autre fille populaire de Moordale.
  • Lily Iglehart : membre de la fanfare, qui dessine en secret des bandes dessinées mêlant science-fiction et érotisme. Elle est obsédée par l'idée de perdre sa virginité.
  • Jakob Nyman : plombier, père d'Ola, il entame une relation avec Jean Millburn après avoir effectué des travaux chez elle.
  • Rahim : étudiant français participant à un échange au lycée Moordale et petit ami d'Eric lors de la deuxième saison.
  • Vivienne « Viv » Odesanya : une des surdouées de Moordale qui fait partie des « Quizette (Quiz Heads en VO) ».
  • Erin Wiley : mère de Maeve, Sean et Elsie.

Récurrents[modifier | modifier le code]

  • Colin Hendricks : il est professeur de sciences naturelles du lycée de Moordale et le chef d'orchestre du groupe Swing Band.
  • Emily Sands : elle est professeure de littérature. Derrière la « carapace rebelle » de Maeve, elle a rapidement repéré les capacités intellectuelles de cette dernière. Elle l'encourage régulièrement et lui demande de rejoindre le groupe des « Quizette » lors d'un concours.
  • Remi Milburn : il est le père d'Otis et l'ex-mari de Jean.

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Le , Netflix dévoile dans un communiqué que Sex Education aurait été visionné par environ 40 millions de foyers à travers le monde durant les quatre premières semaines de sa mise en ligne[21].

Critiques[modifier | modifier le code]

Sex Education
Score cumulé
SiteNote
Metacritic79/100
Rotten Tomatoes8.36/10 étoiles
Allociné4.1 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Parisien5.0 étoiles sur 5
Le Point4.0 étoiles sur 5

Aux États-Unis, Kristen Baldwin d’Entertainment Weekly souligne que la série « déjoue les pièges des clichés habituels sur la sexualité des ados grâce à une dose d'empathie rafraichissante (…) Une douce et progressiste dramédie britannique[22]. » Dan Fienberg de The Hollywood Reporter vante « une distribution merveilleuse au sein de laquelle chaque personnage, présenté d'une certaine manière, souvent pour des raisons comiques immédiates, se révèle plus inattendu que prévu et pour lequel on a forcément de la compassion. Plus la série avance, plus le casting secondaire offre des prestations approfondies[23] », alors que pour Judy Berman de Time, « malgré un point de départ farfelu (…) Sex Education est peuplée de personnages complexes ; elle épouse et incarne l'une des visions les plus progressistes sur le sexe que la télé nous ait offerte[24]. »

En France, Le Parisien loue « une série jouissive[25] », et Constance Jamet du Figaro Magazine engage à « ne pas se fier au titre. Sex Education de Netflix, qui creuse sans vergogne le filon des séries pour ados, n’a rien de graveleux et de gratuit. Au contraire, elle est pleine de tendresse et d’humour britannique, avec en prime une pointe d’absurde[26]. »

Analyse[modifier | modifier le code]

Alice Raybaud du Monde observe Sex Education comme représentative d'une « nouvelle génération de séries bouleverse les représentations de la sexualité et du genre à l'écran »[27].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Martin, « Netflix annonce Sex Education, sa nouvelle série lycéenne », sur Première.fr, .
  2. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage, (consulté le ) [dernière m-à-j].
  3. « Sex Education », sur AlloDoublage (consulté le ).
  4. (en) Peter White, « Netflix Lines Up Teen Sex Comedy Drama Sex Education », sur Deadline.com, (consulté le ).
  5. (en) Stewart Clarke, « Netflix Commits to Sex Education With U.K. Drama Order », sur Variety.com, (consulté le ).
  6. (en) Peter White, « Netflix Unveils First Look At Gillian Anderson In British Comedy Drama Sex Education », sur Deadline.com, (consulté le ).
  7. Rozenn Le Carboulec, « Bonne nouvelle : il y aura bien une saison 2 de Sex Education », sur Têtu.com, .
  8. « Netflix annonce la saison 3 de Sex Education avec « bientôt du cul » », sur HuffPost.com, .
  9. « Sex Education saison 4 : La série officiellement renouvelée par Netflix », sur melty.fr, .
  10. (en) Peter White, « Gillian Anderson and Asa Butterfield Join Netflix Dramedy Sex Education », sur Deadline.com, (consulté le ).
  11. (en) Kimberly Roots, « Gillian Anderson to Play 'Uninhibited' Therapist in Netflix's Sex Education », sur TVLine.com, (consulté le ).
  12. (en) Lesley Goldberg, « Gillian Anderson to Star in Netflix Dramedy Sex Education », sur The Hollywood Reporter.com, (consulté le ).
  13. (en) Dave Nemetz, « Netflix's Sex Education: James Purefoy Joins Cast as Gillian Anderson's Ex », sur TVLine.com, (consulté le ).
  14. (en) Kathryn Williams, « Where is Netflix series Sex Education filmed? Several Welsh locations seen in new show », sur Wales Online.co.uk, 1§ janvier 2019 (consulté le ).
  15. (en) « Filming and Production Sex Education », sur IMDb.com (consulté le ).
  16. (en) Hayley Soen, « All of the beautiful filming locations for Sex Education season two », sur The Tab.com, (consulté le ).
  17. (en) Sadie Bell, « Everything We Know About Sex Education Season 2 », sur Thrillist (en).com, (consulté le ).
  18. (en) « Sex Education saison 3 : date de sortie, casting, intrigue... Tout ce que l'on sait déjà », sur Cnews.fr, .
  19. (en) Dusty Baxter-Wright, « Sex Education season 3: Everything you need to know, including release date and cast », sur Cosmopolitan.com, .
  20. (en) Rebecca Iannucci, « Sex Education Sets Season 3 Premiere — See First Photos of the New Episodes », sur TVLine.com, .
  21. (en) « Communiqué netflix », sur s22.q4cdn.com, .
  22. (en) Kristen Baldwin, « Sex Education is horny and heartfelt: EW review », sur Entertainment Weekly, (consulté le ).
  23. (en) Dan Fienberg, « 'Sex Education': TV Review », sur The Hollywood Reporter, (consulté le ).
  24. (en) Judy Berman, « 'Sex Education' Is a Teen Sex Comedy with a Gen Z Twist », sur Time, (consulté le ).
  25. « Programme TV du vendredi 11 janvier : notre sélection », sur Le Parisien, (consulté le ).
  26. Constance Jamet, « Dans les coulisses de Sex Education, la série tendre et crue de Netflix sur l’adolescence », sur Le Figaro Magazine, (consulté le ).
  27. Alice Raybaud, « Les séries télévisées, lucarne d’émancipation sexuelle pour les jeunes adultes », Le Monde.fr, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]