Jacques Stern (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Stern.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Stern.
Jacques Stern
Jacques Stern 1932.jpg
Jacques Stern en 1932.
Fonctions
Ministre des Colonies
-
Ministre de la Marine marchande
-
Sous-secrétaire d'État
-
Conseiller général des Basses-Alpes
-
Député des Basses-Alpes
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Homme politique, banquierVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Distinction

Jacques Stern est un banquier et homme politique français, né le à Paris et mort le à New York aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Petit-fils d'Otto Bemberg et petit-neveu d'Antoine Jacob Stern , il épouse Simone de Leusse, petite-fille du député Paul-Louis de Leusse. Il a eu avec Simone de Leusse deux enfants : Rosita Stern (1926), épouse de Jacques Dewez, et Jacques-Loup Stern (1932-2002).

Carrière financière[modifier | modifier le code]

Banquier, il préside le conseil d'administration de la Compagnie des chemins de fer du Sud de la France.

À la tête d'une des plus grosses fortunes de France, il posséde un hôtel particulier aux Champs-Élysées et une écurie de courses.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il est attaché au cabinet de Léon Bourgeois.

Conseiller général des Basses-Alpes (canton d'Annot) de 1925 à 1934, il est député ARD des Basses-Alpes de 1914 à 1919 et de 1928 à 1936.

Il est successivement sous-secrétaire d'État à la Marine militaire du 23 décembre 1930 au 27 janvier 1931 dans le gouvernement Théodore Steeg, ministre de la Marine marchande du 26 octobre au 26 novembre 1933 dans le gouvernement Albert Sarraut (1) et ministre des Colonies du 24 janvier au 4 juin 1936 dans le gouvernement Albert Sarraut (2).

Mandats[modifier | modifier le code]

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Les colonies françaises : passé et avenir, préface de Robert Tenger, New York : Brentano's , 1943
  • The French colonies, past and future, traduit du français par Norbert Guterman, Didier, New York, 1944[2]

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Jacques Stern (homme politique) », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]