Histoire des Juifs en Australie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Great Synagogue à Sydney.

L'histoire des Juifs en Australie a commencé avec la colonisation britannique de l'Australie en 1788. Les premiers Juifs à venir en Australie ont été condamnés 8 Anglais transportés à Botany Bay en 1788 à bord de la première flotte qui a établi la première colonie européenne sur le continent, sur le site de l'actuelle Sydney[1]. Il y a 97 335 Australiens qui se sont identifiés comme juifs dans le recensement de 2011[2]. Citoyens juifs représentent 0,5 % de la population australienne. La majorité sont des Juifs ashkénazes, beaucoup d'entre eux des réfugiés et des survivants de la Shoah qui sont arrivés pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Le judaïsme est une religion minoritaire en Australie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. National Archives of Australia, « The Jewish experience in Australia – Fact sheet 217 », sur http://www.naa.gov.au/ (consulté le 7 septembre 2014)
  2. (en) "Census shows Jews are on the move" Australian Jewish News