Hendrick Christiaensen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hendrick Christiænsen († 1616) est un explorateur néerlandais qui reconnut les terres de ce qui allait devenir la colonie de Nouvelle-Néerlande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hendrick Christiænsen est un officier de marine et un négociant employé par la Compagnie van Tweenhuysen d’Amsterdam.[1]. En 1611, Christiaensen fait deux voyages vers Manhattan à bord du Fortuyn, avec le capitaine du Tyger, Adriaen Block. Lors de son retour vers les Provinces-Unies en 1612, il ramène deux jeunes indigènes, fils d'un sachem lenape. Ses compatriotes sont fascinés par les deux jeunes indiens, qu'ils baptisent Orson et Valentin Christiænsen.

En 1613, Christiænsen et Block reprennent la mer avec deux vaisseaux[2] et dressèrent la première carte de la région de Manhattan et de Long Island.

L'établissement du Fort Nassau[modifier | modifier le code]

Christiænsen remonta la Noortrivier à bord du Fortuyn jusqu'à Castle Island (New York), où il construisit un entrepôt sur les ruines d'un poste de traite français abandonné. Il le clôtura d'une palissade entourée d'un fossé[3] et le baptisa « Fort Nassau » en hommage au stathouder Maurice de Nassau. Christiænsen fit prélever deux canons et onze pierriers sur l'armement du Fortuyn et commit douze hommes à la garde du fort, sous les ordres de Jacob Eelkens, avant de repartir vers Manhattan.

Au printemps 1619, le vaisseau de Christiænsen, le Swarte Beer, est ancré dans l'Hudson lorsqu'il est attaqué par des Indiens : Hendrick Christiaensen et la majorité de ses hommes sont tués dans l'affrontement, mais les assaillants s'enfuient après deux tirs d'arquebuse[4].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Christopher L. Hallowell, « Journey of a Seventeenth-Century Cannon », Natural History,‎
  2. D’après Jaap Jacobs (trad. Willem Rabbelier et Cor Snabel), De Scheepvaart en handel van de Nederlandse Republiek op Nieuw-Nederland 1609-1675, (lire en ligne).
  3. D’après John St. George Joyce, Story of Philadelphia, Philadelphie, Rex print. house, .
  4. D’après Simon Hart, The Pre-History of the New Netherlands Company, City of Amsterdam Press, , PDF (lire en ligne).
  • Jeffrey A. Kroessler, New York, Year by Year: A Chronology of the Great Metropolis, New York, New York University Press, .