Haïm Vidal Séphiha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Haïm Vidal Séphiha
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Société des études juives
-
Professeur des universités
depuis
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Université libre de Bruxelles
Université libre de Bruxelles (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Domaine

Haïm Vidal Séphiha, né le à Bruxelles, est un linguiste et professeur émérite des universités. Il est l'instigateur des premiers travaux portant sur le judéo-espagnol, parlé aujourd'hui par un certain nombre de Juifs séfarades, et a contribué à la défense et à la promotion de cette langue menacée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bruxelles (Belgique) dans une famille judéo-espagnole d'origine turque venant d'Istanbul, il obtient la nationalité belge et fait des études de langues. Il est arrêté en 1943 et déporté à Auschwitz-Birkenau d'où il revient en 1945[1]. Son père meurt à Dachau la même année. De retour en Belgique, le jeune homme entame des études de chimie à l'université libre de Bruxelles.

C'est la mort de sa mère en 1950 qui le ramène vers ses racines séfarades : il reprend des études de linguistique, de littérature espagnole et littérature portugaise à la Sorbonne à Paris. Il devient professeur des universités en 1981 et obtient une chaire de linguistique.

Il fonde en 1974 Vidas Largas [2], une association pour la défense et la promotion de la langue et de la culture judéo-espagnole.

En 1977 paraît l'un de ses livres les plus connus, L'Agonie des Judéo-Espagnols. Le mot agonie y est employé au sens grec du terme, c'est-à-dire au sens de « lutte » (agon) [3] : le professeur se défend d'avoir annoncé la disparition de la langue judéo-espagnole. La même année, Séphiha publie deux thèses relatives au ladino, qu'il appelle judéo-espagnol calque pour le différencier du judesmo, le judéo-espagnol vernaculaire.

La première chaire de judéo-espagnol a été créée pour lui en 1984 à la Sorbonne. Il l'occupera jusqu'en 1991. Auteur d'une dizaine de livres sur les problématiques judéo-espagnoles, Séphiha a dirigé par la suite près de 400 travaux et thèses d'étudiants portant sur cette langue.

En 1989, il cosigne un livre avec Edgar Morin et Véronique Grappe-Nahoum, Vidal et les siens.

L'Université de Berlin lui a dédié en 1997 une œuvre collective, Hommage à Haïm Vidal Séphiha.

Il est le père du journaliste au Monde diplomatique Dominique Vidal.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liste des ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'agonie des Judéo-Espagnols, Paris, éd. Entente, coll. « Minorités », 1977
  • Le ladino (judéo-espagnol calque) : structure et évolution d'une langue liturgique, Paris, éd. Vidas Largas, 1982
  • Le judéo-espagnol, éd. Entente, coll. Langues en péril, Paris, 1986
  • Vidal et les siens, avec Edgar Morin, Véronique Grappe-Nahoum, Le Seuil, Paris, 1989
  • Contes judéo-espagnols, Du miel au fiel, éd. Bibliophane, Paris, 1991
  • Sépharades d’hier et d’aujourd’hui (avec Richard Ayoun), éd. Liana Levi, 1992

Articles publiés en ligne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Shalom- La vida después de Auschwitz Programme télévisé
  2. Site de Vidas Largas, maintien et promotion de la langue et de la culture judéo-espagnoles
  3. Conférence en ligne « Le judéo-espagnol de Salonique »

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]