Grande mosquée de Bruxelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une mosquée image illustrant la Région de Bruxelles-Capitale
Cet article est une ébauche concernant une mosquée et la Région de Bruxelles-Capitale.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Grande mosquée de Bruxelles
Image illustrative de l'article Grande mosquée de Bruxelles
Présentation
Nom local Grande mosquée de Bruxelles
Culte Religion musulmane
Type Mosquée
Début de la construction 1879 (bâtiment d'origine)
Fin des travaux 1978 (transformation)
Style dominant architecture arabe moderne
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale
Ville Bruxelles
Coordonnées 50° 50′ 37″ Nord, 4° 23′ 16″ Est

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Grande mosquée de Bruxelles

La grande mosquée de Bruxelles, située dans le parc du Cinquantenaire est la plus ancienne mosquée de la ville[1]. Elle est également le siège du Centre islamique et culturel de Belgique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bâtiment d'origine a été construit en 1879 par l'architecte Ernest Van Humbeek dans un style arabisant, pour constituer le pavillon oriental de l'Exposition nationale de Bruxelles de 1880. Le pavillon abritait alors une fresque monumentale, le Panorama du Caire d'Émile Wauters, qui remporta un important succès. Au XXe siècle le bâtiment se dégrade peu à peu faute d'entretien.

En 1967, à l'occasion de la visite officielle en Belgique de Fayçal ben Abdelaziz Al Saoud, le roi Baudouin confie l'édifice à l’Arabie saoudite par un bail emphytéotique de 99 ans[2], afin de le transformer en lieu de culte à l'usage de la communauté musulmane de Belgique qui devient importante à cette époque. La mosquée, à l'issue d'une longue restauration effectuée aux frais de l'Arabie saoudite par l’architecte tunisien Mongi Boubaker, est inaugurée en 1978 en présence de Khaled ben Abdelaziz Al Saoud et du roi Baudouin[3]. Elle est depuis l'objet de polémiques, notamment parce que plusieurs experts en radicalisme la considèrent comme un foyer d'introduction du salafisme en Belgique[4].

Commentant les premiers résultats de la commission parlementaire d'enquête sur les attentats de Bruxelles du 22 mars, le député Georges Dallemagne considère au vu des statuts de l'ASBL qui gère la grande mosquée que dès le départ est avait pour objectif de contrôler la communauté musulmane de Belgique en y favorisant l'interprétation saoudienne wahhabite de l'islam. Il relève en outre que le comité de gestion de la mosquée est composé de « quatre représentants saoudiens sur huit et trois représentant de la Ligue islamique mondiale » dont les « moyens financiers colossaux » ont pour but de répandre l'islam wahhabite[5].

Le ministre de l'intérieur Jan Jambon explique toutefois sur la base d'un rapport de la Sûreté de l'état qu'on n'a pas constaté à la Grande Mosquée de Bruxelles de « grands problèmes » de radicalisation islamiste et que ce problème est imputable plutôt à internet et à des lieux de culte clandestins[6].

Aujourd'hui, la mosquée accueille également une école et un centre de recherche islamique dont les objectifs sont de faire connaitre la foi musulmane[7]. Le centre dispense aussi des cours d'arabe aux adultes[8] et aux enfants, ainsi que des initiations à l'islam[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://fetedeliris.brussels/grande-mosquee-de-bruxelles
  2. Monique Renaerts, Ural Manço, « Lente institutionnalisation de l'islam et persistance d'inégalités face aux autres cultes reconnus », Ural Manço (dir.), Voix et voies musulmanes de Belgique, Publications des facultés universitaires Saint-Louis, Bruxelles, 2000, p. 87. [1]
  3. (en) Martin Dunford, Phil Lee, The Rough Guide to Brussels, Penguin, 2009 (ISBN 9781405383776), p. 114
  4. Christophe Lamfalussy, « Comment l’incendie de l’Innovation a développé le salafisme en Belgique », lalibre.be, 12 février 2016.
  5. L'État fédéral n'a pas les moyens de faire face à un attentat, Antoine Clevers et Jean-Claude Matgen, La Libre Belgique, 15 juin 2016
  6. Pas de grand problème de radicalisation à la Grande Mosquée du Cinquantenaire, La Libre Belgique, 26 juin 2016
  7. « Initiation à l'islam - Centre Islamique et Culturel de Belgique »
  8. « Cours d'arabe pour adultes 2015-2016 - Centre Islamique et Culturel de Belgique »
  9. « Initiation à l'islam - Centre Islamique et Culturel de Belgique »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :