Géonosis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Géonosis
Astronomie
Localisation Bordure extérieure

Géonosis est une planète de l’univers de fiction Star Wars.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette planète est une des premières planètes à rejoindre la Confédération des systèmes indépendants. La tribu des Stalgasins, la plus grande de toutes les Ruches de Géonosis était dirigée par l'Archiduc Poggle le Bref jusqu'à sa mort à la fin de la guerre des clones. D'ailleurs la toute première bataille de cette guerre débuta sur cette planète : c'est la bataille de Géonosis. Par ailleurs, les Géonosiens possèdent aussi une reine, visible dans la série animée The Clone Wars. Le rôle de celle-ci est assez flou. Tout ce que nous savons d'elle, est que Poggle le Bref lui sert de conseiller. Ce que nous savons aussi, c'est qu'elle vit dans l'obscurité, et qu'elle contrôle une cohorte de serviteurs Géonosiens morts-vivants grâce à un ver permettant de garder un contrôle mental sur le corps. Le corps est ainsi immortel, à moins qu'il ne soit totalement écrasé ou que le ver meure. La reine périt dans l'effondrement des catacombes abritant sa niche royale. Géonosis ressemble beaucoup à sa voisine Tatooine qui se trouve à moins d'un parsec de distance. Les deux planètes sont rocheuses et désertiques. Une différence notable cependant : Géonosis dispose d'une ceinture d'anneaux formée après la destruction de l'une de ses lunes par une comète. Les bâtiments de la planète consistent en de grands dômes construits dans des cavernes immenses telles des habitations de termites. L'industrie est ici spécialisée dans la confection de droïdes et plusieurs énormes usines délivrent des armées à Dark Sidious. C'est ici qu'ont été inventés les Super Droïdes de Combat, le plus puissant modèle de droïdes de combat. C'est sur la planète Géonosis que les plans de l'Étoile Noire, l'arme absolue de l'Empire, ont été conçus. Après la défaite des Séparatistes à la bataille de Géonosis - la première bataille de la guerre des clones - Dark Tyranus s'est échappé avec ces plans vers Coruscant, où ils pourraient être gardés en sécurité. La planète a été alors occupée par la République galactique. Les Géonosiens capturent des créatures dangereuses telles les Massiffs, Acklays, Reeks ou encore Nexus afin de les faire combattre dans leurs arènes ou pour y exécuter des prisonniers par exemple.

Population[modifier | modifier le code]

Les géonosiens sont une espèce insectoïde. Leur société est divisée en deux castes : les géonosiens sans ailes qui représentent les ouvriers et les géonosiens ailés qui représentent les pouvoirs politique et militaire de Geonosis. Les géonosiens sans ailes construisent tout ce qui se trouve sur la planète. Ils sont aussi une main-d'œuvre peu couteuse étant donné qu'ils ne dorment pas mais qu'il se plongeaient en stase dans des alcôves à l'étroit. Ces deux castes sont en réalité deux sous-espèces différentes, mais se ressemblant beaucoup. Cette espèce insectoïde a la taille d'un humain et possède un exosquelette résistant. Leur couleur de peau leur permet de se fondre dans le désert de leur planète. Leur langage est constitué de claquements de langue et de mâchoire car leur crâne plat ne leur permet pas de parler le basic. Les géonosiens se méfient beaucoup du reste de la Galaxie. Ils ne laissent même pas les ethnologues les étudier. La société géonosienne à un goût prononcé pour les exécutions publiques. Ce divertissement montre bien la violence des géonosiens. La principale source de revenu de Geonosis est l'industrie, en particulier la fabrication de droïdes, dont les usines se trouvent sous terre. Les matières premières utiles à la construction des droïdes étant directement prélevées dans le sous-sol de Géonosis. Poggle le Bref est un archiduc dirigeant la colonie de ruches Stagalsin, qui dirigent elles-mêmes les principales ruches géonosiennes. L'archiduc étant donc extrêmement puissant, la Fédération du Commerce et ses alliés Séparatistes lui ont demandé de superviser la fabrication d'une armée de droïdes de combat, ce qui consolide encore sa situation.

Bibliographie[modifier | modifier le code]