Confédération des systèmes indépendants

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Confédération des systèmes indépendants
Régime politique apparaissant dans
Star Wars.

22 av. BY – 19 av. BY
Emblème de la Confédération des systèmes indépendants.
Emblème de la Confédération des systèmes indépendants.

Statut Alliance politique
Capitale Raxus[a 1]
Histoire et événements
22 av. BY — 19 av. BY Guerre des clones
22 av. BY Bataille de Géonosis
19 av. BY Bataille de Coruscant
Meurtre de tous les leaders séparatistes
Proclamation de l'Empire galactique
Dirigeants
22 av. BY — 19 av. BY Comte Dooku
19 av. BY Général Grievous

Créé par George Lucas
Films L'Attaque des clones
The Clone Wars
La Revanche des Sith
Séries The Clone Wars
Première apparition L'Attaque des clones (2002)
Dernière apparition The Clone Wars (2020)
Site officiel Fiche de l'organisation

La Confédération des systèmes indépendants (CSI, en version originale anglaise : Confederacy of Independent Systems), aussi appelée Alliance Séparatiste, est un régime politique fictif apparaissant dans l'univers fantastique de Star Wars, regroupant les planètes voulant s'affranchir de la République galactique et de nombreuses organisations liées au commerce et à la finance.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Confédération des Systèmes Indépendants fut créée par deux Seigneurs Sith: le seigneur noir des Sith Dark Sidious (Palpatine) et le seigneur Sith Dark Tyranus (le Comte Dooku). L'aventure séparatiste commença lorsque le Comte Dooku prononça sur Raxus un vigoureux discours contre la corruption sévissant au sein des institutions républicaines et appelant à la sécession avec la République. Par la suite, il parcouru les mondes de la Bordure Extérieure, expliquant son idéal séparatiste, basé sur une rééquilibrage des ressources et une élimination de la corruption. Cette campagne connu un certain succès, et nombres de mondes firent sécession, mais elle trouva aussi un écho auprès des consortium industriels, qui avaient fait l'objet d'une taxation des voies commerciales.

Ce fut sur Géonosis que la Confédération prit officiellement naissance, quand les dirigeants des consortiums se rallièrent au Comte Dooku. Mais la réunion fut découverte par le Jedi Obi-Wan Kenobi, qui fut capturé; suivi de près par son Padawan Anakin Skywalker et la sénatrice républicaine Padmé Amidala. Cette capture provoqua l'intervention d'environ 200 Jedis, qui furent dépassé par la force écrasante de l'armée droïde présente sur place. Les survivants ne durent la vie qu'à l'intervention de Maître Yoda et de l'Armée Clone, ce qui déclencha une guerre civile, la guerre des clones.

Au cours de ce conflit, la Confédération profita d'une supériorité numérique écrasante, grâce à une armées composées de droïdes qui pouvaient pour la plupart des cas être très facilement remplacés, comblant sans trop de difficulté les pertes subies au combat. En outre, les droïde étaient tout à fait insensibles à la douleur, ce qui leur donnait un avantage certain en pleine bataille contre les clones. Malheureusement, les droïdes ne furent jamais ni aussi intelligents, ni aussi autonomes que les soldats clones qu'ils affrontaient. Malgré le talent de commandants militaires, tels que le Général Grievous ou l'Amiral Trench, la Confédération ne put jamais prendre l'avantage décisif pour remporter cette guerre et perdit continuellement du terrain face à la République.

La dernière tentative de la Confédération de remporter une victoire décisive fut l'assaut sur Coruscant, capitale de la République, et le kidnapping du Chancelier Suprême Palpatine, mais cette tentative tourna au fiasco le plus total: non seulement le Chancelier fut libéré par les Jedi Kenobi et Skywalker, mais en plus les séparatistes perdirent le Comte Dooku, qui fut exécuté par Anakin. Après cette défaite, les séparatistes se réfugièrent sur Utapau, qui fut prise d'assaut par le forces clones, affrontement au cours duquel le Général Grievous fut abattu par Obi-Wan Kenobi.

Après l'élimination du chef des armées droïdes, la Confédération passa brièvement entre les mains de Nute Gunray, qui s'était réfugié avec les autres dirigeants sur Mustafar avant leur assassinat des mains de Dark Vador. Ainsi disparurent les derniers tenants de cette grande puissance galactique, entraînant sa dissolution. C'est en partie grâce à cette organisation que vint le règne du chancelier Palpatine puis l'avènement de l'Empire Galactique.

Structure politique[modifier | modifier le code]

Conseil séparatiste[modifier | modifier le code]

Il s'agissait de l'organe exécutif de la Confédération des Systèmes Indépendants, qui rassemblait les dirigeant des principaux consortiums industriels. Le Kaleesh Qymaen Jai-Sheelal, mieux connu sous le nom de général Grievous, étant le dirigeant militaire de la CSI, disposait lui aussi d'un siège au Conseil; alors que le Comte Dooku était le dirigeant politique du Conseil, et partant de la Confédération.

Il fut formé lors de la réunion sur Géonosis, qui fut espionnée par Obi-Wan Kenobi. Au cours du conflit, il changea à plusieurs reprise: après la création sur Géonosis, il fut d'abord instauré sur Raxus Prime, puis sur Utapau, et enfin sur Mustafar. Après la mort du Comte Dooku, ce fut le Général Grievous qui en pris la tête. Après que ce dernier eut péri, Nute Gunray hérita de la direction du Conseil, qui fut anéanti sur Mustafar par Dark Vador.

Sénat séparatiste[modifier | modifier le code]

Il s'agissait de l'organe législatif de la Confédération des Systèmes Indépendants, qui rassemblait les sénateurs des mondes affiliés aux Séparatistes et dont la principale fonction, en plus de voter les lois séparatistes, était d'arbitrer les disputes entre les mondes séparatistes. Les sénateurs séparatistes étaient bien souvent des sénateurs républicains qui ont fait défections, par exemple:

  • Passel Argente, qui même étant dirigeant de l'Alliance Inter-Corporations avait obtenu un siège au Sénat,
  • L'Aqualish Po Nudo
  • Le Quarren Tikkes
  • Lott Dod, qui même s'il nie son appartenance à la CSI, soutient ce groupe Séparatiste.

Membres[modifier | modifier le code]

Le territoire de la Confédération des Systèmes Indépendants a beaucoup changé de taille pendant sa courte histoire. Mais nous pouvions notamment y trouver les planètes Géonosis, Umbara ou encore Raxus, capitale de la Confédération. Outre les planètes, la CSI regroupait les plus puissants consortiums industriels, tels que :

  • La Fédération du commerce, dirigée par Nute Gunray.
  • La Guilde du Commerce, dirigée par Shu Mai.
  • Le Techno-Syndicat, ou Union Technologique, dirigé par Wat Tambor.
  • Le Clan Bancaire intergalactique, dirigé par San Hill.
  • L'Alliance Inter-Corporations, dirigée par Passel Argente et Denaria Kee.
  • Les usines de droïdes basées sur Géonosis, dirigé par Poggle le Bref

Forces militaires de la CSI[modifier | modifier le code]

Troupes d'infanterie[modifier | modifier le code]

Les armées de la Confédération furent surtout d'ordre robotique. Les Neimoidiens, trop lâches pour combattre, utilisent des droïdes :

  • Droïde de combat B1 : ils proviennent de la Fédération du commerce. Construits par les usines Baktoid, les droïdes de combat sont l'unité principale de la CSI en raison de leur maigre coût et de leur temps de construction quasi instantané (1 droïde sort de l'usine toutes les 1 à 2 secondes environ), ainsi que de leur armement et intelligence des plus convenables. À la fin de la guerre des clones, les Séparatistes possédaient entre 10 et 20 milliards de droïdes B1. Les droïdes de combats ne sont équipés que d'un blaster modèle E-5 de chez Baktoid. Les grades des droïdes sont représentés sur leur armure par des couleurs. Le droïde de combat a aussi certaines faiblesses : il est très peu intelligent, et peu puissant.
  • Superdroïde de combat B2 : amélioration du droïde de combat, le super droïde est plus résistant, plus intelligent et aussi mieux armé, mais son coût et son temps de construction sont plus grands. L'armement du super droïde de combat se compose d'un seul canon-laser double sur le bras droit, ce qui lui confère une énorme puissance de feu pour un droïde de ce type, et d'un lance-missile au bras gauche.
  • Droideka : un des droïdes les plus puissants. Le droïdeka est difficile à combattre pour des soldats clones, leurs ennemis. Cela s'explique par 2 paires de blasters ultra-puissants et un bouclier le protégeant des lasers. Les droïdekas sont les seuls à posséder un bouclier portatif, car cette technologie est hautement radioactive. L'excellente conception du droïdeka explique qu'il soit 200 fois plus cher qu'un B1 !
  • MagnaGarde : de son vrai nom : droïde IG-100 Magna. Ce sont les gardes du corps du général Grievous. Ils sont armés d'un bâton électrique et dotés de trois photorécepteurs (cœur du droïde), 2 dans les yeux et 1 dans le torse de façon qu'une fois décapités, ils puissent encore combattre. Ce fut le droïde le plus puissant de la Guerre des clones.
  • Droïde Commando : très souples, ces droïdes coûtèrent la vie à plusieurs soldats clones. Ils sont aussi très rapides, ce qui leur permet d'avoir parfois un sabre-poignard, utile lorsque l'ennemi est provoqué par surprise.
  • Droïde sniper : ce droïde a un tir centralisé, bien que le blaster prenne du temps à se recharger. Puisque son blindage a été concentré à l'avant, le derrière peut facilement être détruit.
  • Droïde Crabe LM-432 : Énorme droïde à l'apparence plus ou moins insectoïde, muni de 6 puissantes pattes griffues lui permettant d'escalader, courir, sauter, et combattre au corps à corps. Son surnom vient de l'apparence de son "visage" rappelant celui d'un crabe. Contrairement à un véhicule, il peut combattre dans des lieux étroits et peu faciles d'accès (galeries, passerelles, bâtiments fragiles, etc.). Ses pattes antérieures sont solidement blindées, et munies de pinces, pour pouvoir manipuler des objets ou escalader plus efficacement. Bien que conçu majoritairement pour combattre en frappant, il possède aussi deux canons blasters à l'avant. On en aperçoit majoritairement dans l'épisode 3, lors de la bataille sur Utapau.

Véhicules[modifier | modifier le code]

  • Droïdes Araignée Traqueur (DAT) : les droïdes araignées furent achetés en masse par la Guilde du commerce qui les donna ensuite à la CSI. L'armement du DAT est composé d'un canon-laser traqueur basé sous sa « tête » et d'un canon-laser antipersonnel basé au-dessus de sa « tête » [1].
  • Droïdes Araignée Nain (DAN) : le DAN est le petit frère du DAT, il le suit partout et sert surtout à la reconnaissance. En effet, le DAN va devant les forces pricipales et transmet aux DAT les positions ennemies, des infos sur le relief, etc. Mais le DAN peut être aussi utilisé au combat, étant donné qu'il est équipé d'un canon-laser simple placé sur l'avant de sa « tête ». Pour finir, le DAN est équipé d'une sorte de bombe qui explose si le DAN est détruit, ce qui peut générer des pertes dans les rangs ennemis [2].
  • Droïde Hailfire : créé par Haor Chall pour les besoins du Clan Bancaire Intergalactique, ce droïde est l'un des plus puissants dont dispose la CSI. Il est armé de 2 batteries de missiles disposant de 30 missiles sol-sol ou sol-air, et aussi d'un canon-laser simple rétractable au cas où les missiles venaient à manquer. Le droïde HailFire peut se mouvoir sur tous types de terrain grâce notamment à ses roues et avec une vitesse de 45 km/h ce qui est plus que raisonnable dans les grandes batailles. Néanmoins le HailFire n'est pas équipé d'un processeur performant, c'est pourquoi il ne fait pas la différence entre ses cibles et gaspille souvent ses missiles pour un simple soldat.
  • Tank droïde Persuader : construit par l'Alliance des Corporations, il est armé de 2 canons-laser et de 2 canons à ions. Mû par une roue crantée qui traverse toute sa longueur, il est stabilisé par 2 roues latérales et atteint une vitesse de 60 km/h. Le tank droïde est utilisé comme véhicule de reconnaissance à faible rayon d'action. Durant la guerre des clones, le tank droïde est utilisé à l'intérieur de groupes de combat qui comprennent des dizaines d'autres véhicules tels que les droïdes araignée ou le droïde Hellfire pour écraser et détruire le contingent et les équipements de l'armée clone. Souvent lors des batailles, le tank droïde assure la protection des puissants véhicules droïdes contre des attaques de fantassins ou des Renforts Tactiques Tout-Terrain, bien qu'il faille trois tank droïdes pour protéger efficacement un seul droïde Hellfire [3].
  • TMT (Transport Multi-Troupes) : grand transporteur de troupes construit par Baktoid et utilisé lors de l'invasion de Naboo. Ce transporteur peut contenir pas moins de 112 droïdes de combats replié, il est défendu par 4 canons-blaster [4].
  • Char d'Assaut Blindé (CAB) : appelé aussi Armored Assault Tank (AAT), le CAB est un char d'assaut sur répulseurs conduit par un équipage de quatre droïdes, construit par Baktoid et utilisé par la Fédération du commerce lors de l'invasion de Naboo. Il est armé de 1 canon-laser lourd rotatif, 2 canons-laser légers et de 2 canons-blaster ce qui constitue un armement des plus convenable vu la taille de l'engin. Il est aussi équipé de 6 lance-missiles à énergie pouvant recevoir obus explosif, missile à plasma et bien d'autres projectiles. En outre, son blindage renforcé vers l'avant lui permet de jouer au bélier et d'enfoncer les parois les plus épaisses. [5].

Vaisseaux de la Confédération[modifier | modifier le code]

  • Vaisseau de Contrôle Droïde de classe Lucrehulk : Construit par la Fédération du Commerce, ces vaisseaux servaient à l'origine de vaisseau de transport avant d'être reconverti en vaisseau de combat lourd lors de la bataille de Naboo. Ils possèdent de nombreux hangars et un nombre important de batteries turbolasers lourdes quadruples placés sur la ligne équatoriale du vaisseau. Leur nature de cargo civils modifiés les rend néanmoins beaucoup moins performant qu'un vaisseau de combat dédié; ils sont surtout utilisés pour imposer des blocus planétaire sur des mondes faiblement défendus.
  • Destroyer Stellaire de classe Providence : vaisseau capital issu de la collaboration d'une partie des Quarrens du Corps des Ingénieurs Volontaire Libres de Dac et des chantiers navals de Pammant. Capable de pulvériser n'importe quel vaisseau de la République même les redoutables Destroyer de classe Venator et Victory I grâce à sa puissance de feu dévastatrice. Il possède notamment des batteries de turbolasers quadruples, deux lances-torpilles à protons à l'avant, un lance-missiles à concussions situé de part et d'autre du hangar principal et une multitude de batteries turbolasers. Le vaisseau amiral du Général Grievous est La Main Invisible, un destroyer lourdement modifié pour servir de vaisseau de commandement de toute la flotte droïde.
  • Croiseur lourd de classe Subjugator : dont le célèbre Malveillant, premier vaisseau amiral du Général Grievous, qui terrassa plusieurs vaisseaux de la République sans subir aucun dommage grâce à ses canons à ion. Il fut détruit en orbite de Naboo quand Anakin Skywalker, Ahsoka Tano et un escadron de torpilleurs vinrent pulvériser ses deux canons à ions. Les destroyers de classe Venator commandés par Obi-Wan Kenobi et l'Amiral Wulff Yularen, et surtout un habile sabotage d'Anakin, achevèrent le vaisseau amiral de Grievous.
  • Destroyer léger de classe Recusant : produit en masse par les travailleurs du Techno Syndicat, il s'agit d'un vaisseau économique et facile à construire et à remplacer, qui devint l'ossature de la flotte spératiste. Ils devenaient puissant quand ils étaient déployés en nombre, pouvant réduire à néant un Destroyer de classe Venator ou Victory I à partir de 4. Une flotte séparatiste de taille moyenne comprend souvent plusieurs frégates stellaires Munificent et un destroyer léger Recusant placé en tête.
  • Frégate de classe Munificent : ces frégates stellaires du Clan Bancaire sont le fer de lance de la flotte séparatiste. On les retrouve pratiquement dans chaque bataille spatiale. Agissant souvent en nombre, elles donnent du fil à retordre aux croiseurs de la République. Elles disposent chacune d'un double canon turbolaser lourd monté à l'avant. Bien que lent à manœuvrer, ce dernier se révèle meurtrier face aux larges vaisseaux de guerre. Par ailleurs, leurs puissants systèmes de communication permettent de créer un réseau de communication parallèle efficace.
  • Transport de classe Hardcell : Il s'agit du vaisseau de transport du Techno-Syndicat, utilisé notamment pour les négociations.
  • Droïde Tri-Chasseur : Il s'agit d'un chasseur de supériorité, et certainement le chasseur le plus redoutable en activité au sein de la Confédération.
  • Chasseur droïde Vautour : une sorte de chasseur conscient qui peut combattre sur la terre ferme mais aussi dans l'espace grâce à ses lasers et ses missiles a tête chercheuse qui contiennent des vibro-droïdes.
  • Bombardier droïde de classe Hyena : Il s'agit d'un chasseur vautour modifié pour des missions de bombardement. Il est notamment utilisé pour piloner les dispositifs de défense ennemis sur les planètes.
  • Navette Neimoïdienne de classe Sheathipede : Cette navette était petite, légèrement armée (trois canons lasers légers disposés sur les flancs et en haut de l'aile centrale) et disposait d'un blindage léger. Elle était généralement utilisée par des Neimoïdiens de haut rang tel que le Vice-roi Nute Gunray. Bien que peu défendue, elle était cependant très maniable. Parfois, un lieutenant Neimoïdien dirigeait et coordonnait son escadrille de chasseurs depuis cette navette.
  • Barge de Transport C-9979 : appartenant à la Fédération du commerce, on les retrouve souvent lors d'invasions de planètes. Il est équipé de canons lasers sur les ailes inférieurs. Il transporte généralement des CAB (AAT), des transporteurs de troupes et des TMT (MTT).
  • Cargo de la Guilde du commerce : Ce vaisseaux servirent au transport de matériel, notamment des droïdes araignées.
  • Croiseur Cargo du Clan Bancaire : ce sont les vaisseaux construits par le Clan Bancaire InterGalactique les plus connus. Ils servent de "vitrine" à cette organisation. De nombreux officiels comme San Hill ont utilisé ces croiseurs. Lors de la Guerre des Clones, le C.B.IG les a modifiés en les armant de batteries turbolasers et de boucliers déflecteurs. Rajoutant ces caractéristiques supplémentaires au blindage épais déjà existant, à un maniabilité et à une vitesse élevée, tant dans l'espace conventionnel que dans l'hyperespace, ces croiseurs s'avèrent efficaces face à des corvettes et frégates de la République.
  • Canonnière droïde: unité aérienne droïde servant à anéantir les véhicule républicains, il dispose de deux canons sur tourelles pour la défense contre les intercepteurs, d'un canon laser moyens et deux légers pour détruire les unités terrestres et de 3 lances missiles.
  • Chasseur Géonosien Ginivex : Il s'agit du chasseur stellaire privé utilisé par le Comte Dooku et Assaj Ventress.
  • Chasseur Géonosien Ginivex : Il s'agit du chasseur stellaire standard des forces géonosiennes. Il est dépourvu d'hyperpropulsion, son rôle étant limité à la défense de Géonosis.
  • Intercepteur Mankvim-814 : Il s'agit d'un intercepteur fabriqué par des usines construite à la hâte sur Utapau. De conception minimaliste, non seulement est-il dépourvu d'hyperpropulsion, mais en plus il ne dispose que d'une autonomie extrêmement limitée. En outre, les usines fabriquées à la hâte n'étant pas capable de produire les circuits de commandes droïdes, ce vaisseau nécessite un pilote.
  • Chasseur Belbullab-22 : chasseur à long rayon d'action de la Confédération, capable d'opérer en totale autonomie pendant une semaine. Une version modifiée, le Sans-Âme, fut l'appareil personnel du célèbre général Grievous que l'on peut voir sur Utapau dans l'épisode III.

Missile droïde[modifier | modifier le code]

Le missile Discorde est un missile très particulier qu'équipait la chasse de la Confédération des systèmes indépendants (chasseur Vautour et tri-chasseur) opposée à la République galactique durant la guerre des clones. C'était également mais plus rarement le cas des destroyers de classe Providence tel que la Main Invisible du général Grievous.

Son principe est simple mais très particulier. Ce n'est pas un missile perforant ou explosant à l'impact. Sa mission est en réalité de transporter toute une escouade de Vibro-droïdes. Le missile explose de telle sorte que les Vibro-droïdes aient l'opportunité de s'accrocher à leur cible. Une fois arrimés, les droïdes utilisent tout leur arsenal de fer à souder et pinces coupantes afin d'endommager le plus possible les vaisseaux cibles et leurs systèmes internes. Ceci explique le surnom du missile : « missile vibro ».

Ils furent notamment très utilisés durant la bataille de Coruscant comme vu dans l'épisode III.

Bien que très performant, le concept du missile discorde et des vibro-droïdes ne sera repris ni par l'Empire ni par l'Alliance rebelle ou toute autre faction durant la guerre civile galactique, notamment en raison de son coût supérieur aux munitions plus classiques du même type. Cependant un armement proche dans son mode de fonctionnement fut utilisé par les Yuuzhan Vong durant leur tentative d'invasion de la galaxie : les grutchins utilisés contre les vaisseaux de l'Alliance galactique.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Raxus », sur StarWars.com (consulté le 25 janvier 2019).

Références[modifier | modifier le code]