Monument Valley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monument Valley (homonymie) et Valley.

Monument Valley
Vue aérienne de Monument Valley avec les principaux reliefs légendés.
Vue aérienne de Monument Valley avec les principaux reliefs légendés.
Géographie
Altitude 2 163 m, Pic Agathla
Massif Plateau du Colorado
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
États Arizona, Utah
Géologie
Roches Schistes et grès

Monument Valley est un site naturel américain situé à la frontière entre l'Arizona et l'Utah, proche du Four Corners.

Il est remarquable par ses formations géomorphologiques composées notamment de mesas et buttes-témoins. Le site fait partie d'une réserve des Navajos et du plateau du Colorado. Les Navajos nomment l'endroit Tsé Bii' Ndzisgaii, signifiant « la vallée des rocs ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Panorama de Monument Valley.

Les Navajos ont nommé certains rochers, dont la forme caractéristique représente un animal, une personne ou symbolise leur histoire. Ainsi on peut observer « le Grand Chef indien », « l'Aigle impérial », « l'œil qui pleure », « les Trois Sœurs » et « la Botte de cowboy ».

Il y a les roches jumelles appelées The Mittens et aussi le Totem Pole (un doigt pointant vers le ciel).

Géologie[modifier | modifier le code]

La région de Monument Valley appartient au plateau du Colorado. Le paysage est typique des structures aclinales : un plateau érodé où ne subsistent que des buttes-témoin. Les couleurs vives de la roche (du grès massif[1]) viennent de l'oxyde de fer et de manganèse. Les buttes, dénommées inselbergs, sont constituées de trois strates principales :

  • schiste Organ Rock en bas,
  • grès De Chelly au milieu,
  • schiste Moenkopi et limon Shinarump en haut.

Climat[modifier | modifier le code]

Monument Valley connaît un climat désertique avec des hivers froids et des étés chauds. Ces derniers sont toutefois tempérés par l'altitude de la région : alors que la température excède 32 °C durant 54 jours en moyenne par an, elle dépasse rarement 38 °C sur les hauteurs. Les nuits sont fraîches, avec des températures qui chutent rapidement après le crépuscule. L'hiver, malgré le froid, les températures restent généralement positives en journée et descendent rarement en dessous de 18 °C. De minces précipitations neigeuses sont possibles mais elles fondent généralement en un jour ou deux.

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1945 à 1967, des mines ont été exploitées dans la partie sud de la région, pour extraire le minerai d'uranium découvert en 1942 de façon dispersée dans la formation de Chinle ; du vanadium et du cuivre lui sont associés dans certains des gisements[2]. La première mine exploitée de manière industrielle a été ouverte en 1948. L'exploitation minière s'est totalement arrêtée dans le district de Monument Valley en 1969, après avoir produit 3 900 tonnes d'oxyde d'uranium, plus que ce qui a été produit dans tout autre district minier d'Arizona[3].

Tourisme[modifier | modifier le code]

De nos jours, Monument Valley se visite en voiture. Les visiteurs déambulent dans un chemin caillouteux avec leur propre véhicule, pourvu que le bas-de-caisse soit suffisamment haut, ou avec des guides amérindiens. En effet, ce parc se trouve dans la réserve des Navajos, ce sont eux qui récoltent les droits d'entrée (non-inclus dans le pass des parcs nationaux américains). Il est préférable d'effectuer la visite de ce site remarquable avec un guide Navajo, qui permet l'accès à des zones interdites aux visiteurs non accompagnés.

Il est également possible de visiter ce site à cheval avec un guide amérindien.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Monument Valley vu depuis le John Ford Point.
La fenêtre du nord.

Le film La Chevauchée fantastique de John Ford (1939), avec John Wayne, contribua à rendre le site populaire. Le réalisateur utilisa le paysage dans d'autres westerns tels que La Charge héroïque (1949) et La Prisonnière du désert (1959). Il existe un point de vue baptisé John Ford Point.

Télévision[modifier | modifier le code]

  • Dans la série télévisée Code Quantum, on vole dans le paysage.
  • Dans la série Lucky Luke, le désert entourant le pénitencier, ainsi que l'image de fin des histoires.
  • Dans la série JAG (S2 E1).
  • Dans la série Supercopter.

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • La silhouette des buttes servit d'emblème à la marque de cigarette Marlboro dans les années 1950.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Paul Amat, Lucien Dorize, Charles Le Cœur et Emmanuelle Gautier, Éléments de géographie physique, Paris : Bréal, coll. « Grand Amphi », 2002, p. 200 (ISBN 2-7495-0021-4).
  2. (en) Roger C. Malan, « The uranium mining industry and geology of the Monument Valley and White canyon districts, Arizona and Utah », dans Ore Deposits of the United States, 1933-1967, New York, American Institute of Mining Engineers, 1968, p. 790-804.
  3. (en) Robert B. Scarorough, Radioactive Occurrences and Uranium Production in Arizona, part 3, US Department of Energy, GJBX-143(81), 1981, p. 264.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]