Fresse-sur-Moselle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fresse.
Fresse-sur-Moselle
La mairie et la poste.
La mairie et la poste.
Blason de Fresse-sur-Moselle
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Le Thillot
Intercommunalité Communauté de communes des Ballons des Hautes-Vosges
Maire
Mandat
Dominique Peduzzi
2014-2020
Code postal 88160
Code commune 88188
Démographie
Gentilé Fressiot(e)s
Population
municipale
1 765 hab. (2014)
Densité 96 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 52′ 36″ nord, 6° 47′ 17″ est
Altitude Min. 494 m – Max. 1 190 m
Superficie 18,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fresse-sur-Moselle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fresse-sur-Moselle

Fresse-sur-Moselle est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Fressiots.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation départementale.

Comme son nom l'indique, la commune est située sur les rives de la Moselle[1] avec une altitude maximale de 1 190 mètres à la Tête de Noireboche.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Fresse, dont le nom signifierait « friches »[réf. nécessaire], appartenait en partie à la seigneurie des Forestaux. Une explication erronée[réf. nécessaire] évoque une étymologie par le nom du frêne, d'où la présence de cet arbre sur le blason.

Des mines de plomb argentifère et de cuivre rouge y étaient exploitées dès le XVIIe siècle.

Fresse-sur-Moselle faisait partie du ban de Ramonchamp[2] et son église dédiée à saint Brice et saint Nicolas était annexe de Ramonchamp. C'est le décret du 30 juin 1860 qui la fait devenir commune à part entière et par le décret du 19 février 1902, la commune de Fresse prend le nom de Fresse-sur-Moselle[3].

La commune a été décorée, le 11 novembre 1948, de la Croix de guerre 1939-1945 avec étoile de bronze[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1808 1810 Jean-Claude Fremiot    
1813 1816 Jean-Baptiste Laurent    
1819   Antoine Brice    
1822   François Anxionnat    
1825   François Houbre    
1828   Jean Joseph Laurent    
1830   Jean Nicolas Choffel    
1833 1835 Joseph Félix    
1838 1840 Nicolas Maurice    
1843 1851 Jean Joseph Fleck    
1854 1870 Jean Joseph Maurice    
1874 1877 Jean Martin Fleck    
1882 1888 Stanislas Rempler    
1891 1900 Charles Parmentier    
Les données manquantes sont à compléter.
mai 1900 mai 1929 Émile Boileau    
mai 1929 mai 1935 Jules Haffner   Industriel textile.
mai 1935 1940 Robert Lévy   Industriel textile
1940   François Millot    
  1942 Ernest Albert    
1942 1944 Paul Lalloz    
1944 1945 Henri Antoine    
1945 mai 1953 Robert Lévy    
mai 1953 mars 1965 André Boileau (1894-1977)   Patron de scierie
Député des Vosges (1972-1973)
mars 1965 janvier 1993 Livio Peduzzi (1931-1993[5])   Entrepreneur
Décédé en cours de mandat
février 1993 juin 1995 Claude Babel    
juin 1995 en cours
(au 18 février 2015)
Dominique Peduzzi DVD Directeur commercial
Conseiller général du canton du Thillot (1998-2004, depuis 2011)

Finances locales[modifier | modifier le code]

Les comptes 2008 à 2015 de la commune s’établissement comme suit [6],[7]:

Évolution financière.
Postes 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Produits de fonctionnement 1 593 000 € 1 369 000 € 1 402 000 € 1 447 000 € 1 616 000 € 1 598 000 € 1 795 000 € 1 658 000 €
Charges de fonctionnement 1 324 000 € 1 138 000 € 1 251 000 € 1 193 000 € 1 241 000 € 1 318 000 € 1 305 000 € 1 367 000 €
Ressources d’investissement 398 000 € 453 000 € 177 000 € 405 000 € 615 000 € 544 000 € 733 000 € 313 000 €
Emplois d’investissement 432 000 € 317 000 € 359 000 € 225 000 € 696 000 € 953 000 € 342 000 € 408 000 €
Dette 793 000 € 690 000 € 582 000 € 559 000 € 940 000 € 970 000 € 854 000 € 733 000 €
Source : Ministère de l’Économie et des Finances[8].

Fiscalité 2014

  • Taux d’imposition taxe d’habitation : 19,79 %
  • Taxe foncière sur propriétés bâties : 13,20 %
  • Taxe foncière sur les propriétés non bâties : 24,25 %
  • Taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 38,75 %
  • Cotisation foncière des entreprises : 21,78 %
  • Montant total des dettes dues par la commune : 733 000 euros. Population légale : 1 833 habitants, soit 400 euros par habitant.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 765 habitants, en diminution de -5,51 % par rapport à 2009 (Vosges : -1,78 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
1 241 1 339 1 378 1 410 1 648 1 687 1 706 1 684 1 633
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 544 1 634 1 680 1 727 1 682 1 716 1 864 2 147 2 228
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
2 178 2 111 2 037 2 093 2 129 2 025 2 274 2 253 2 102
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014 - -
2 446 2 471 2 242 2 176 1 931 1 811 1 765 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voie verte.

Le patrimoine religieux

  • Chapelle des Vés[17], construite en 1863 à 767 m d'altitude, avec des matériaux de l’ancienne église du XVIIe siècle. Fortement endommagée durant la Seconde Guerre mondiale, elle fut reconstruite en 1948 puis restaurée en 1997.
  • Église Saint-Brice, et son orgue de 1947[18],[19].
  • La croix de Fresse située sur la montagne de Couard[20].
  • Monument aux morts, stèle commémorative[21],[22],[23].
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Léon Garnier, historien local.
  • Eugène Grandclaude, ecclésiastique. Prélat de la maison de Sa Sainteté, vicaire général du diocèse de Saint-Dié[24] (1826-1900).
  • Henry Félix, professeur[25] (1792-1867).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Taillé : au premier d'or à l'arbre arraché de sinople, au second de gueules à la burelle d'azur bordée d'argent.
Commentaires : Le blason évoque les forêts et la Moselle. La commune est titulaire de la croix de guerre 39-45 avec étoile de bronze.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fresse-sur-Moselle, comme son nom l'indique, est située sur la Moselle qui n'est alors qu'une petite rivière venant de Saint-Maurice-sur-Moselle.
  2. Avant la révolution, elle faisait partie du Ban de Ramonchamp.
  3. Archives départementales
  4. Communes décorées de la Croix de guerre 1939 - 1945
  5. La famille Péduzzi
  6. Les Comptes des Communes, Analyse des équilibres financiers fondamentaux Les comptes des communes, Chiffres Clés - Fonctionnement - Investissement - Fiscalité - Autofinancement – Endettement : La Commune de Fresse-sur-Moselle
  7. Fresse-sur-Moselle: la dette en 2015
  8. Les comptes détaillés de la commune sur la base Alize du ministère des Finances.
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  13. Le patrimoine de Fresse-sur-Moselle dans la vallée de la Haute-Moselle
  14. La découverte du patrimoine avec le Club vosgien
  15. Cascade de Longeligoutte
  16. « Site minier d'extraction de cuivre du Thillot (également sur commune de Fresse-sur-Moselle) », notice no PA00135700, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. La Chapelle des Vés à Fresse-sur-Moselle, (mul)La Chapelle des Vés dans le Parc des Ballons des Hautes-Vosges
  18. Source : Association d’Étude pour la Coordination des Activités Musicales (ASSECARM), Orgues Lorraine Vosges, Metz, Éditions Serpenoise, (ISBN 2-87692-093-X)
    Présentation de l’orgue de l’église Saint-Brice de Fresse-sur-Moselle : pages 300 et 301
  19. (fr) Site sur les orgues du Département des Vosges : Page sur l’orgue de Fresse-sur-Moselle
  20. La croix de Fresse
  21. Monument aux morts
  22. Fresse-sur-Moselle - monument aux morts, sur le site du Centre de Recherches sur l'Histoire des Familles
  23. Monuments commémoratifs
  24. « Biographie de Eugène Grandclaude », sur le site personnel de Bernard Visse, Dictionnaire des Vosgiens célèbres (consulté le 14 mars 2016)
  25. « Biographie de Henry Félix », sur le site personnel de Bernard Visse, Dictionnaire des Vosgiens célèbres (consulté le 14 mars 2016)