Fondation pour l'art contemporain Salomon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fondation d'art contemporain Salomon
Fondation Salomon chateau arenthon vue facade.jpg
Informations générales
Type
Site web
Collections
Collections
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
131 route du château
74290 Alex
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Haute-Savoie
voir sur la carte de la Haute-Savoie
Red pog.svg

La Fondation pour l'art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon a été créée en par Claudine et Jean-Marc Salomon, dans le château d'Arenthon à Alex près d'Annecy en Haute-Savoie.
Il s'agit, à l'heure actuelle, de la seule fondation privée entièrement consacrée à l'art contemporain dans la région Rhône-Alpes.

Présentation[modifier | modifier le code]

Collectionneurs depuis plusieurs années, Claudine et Jean-Marc Salomon ont décidé de s’engager plus avant pour la création contemporaine en ouvrant « un espace dédié à sa présentation et sa diffusion », espace destiné à offrir des clés de lecture et de compréhension des œuvres à un public non spécialiste et curieux. Cette mission de diffusion et de médiation de l’art contemporain est menée à travers la mise en place d’une politique éducative, culturelle et éditoriale : accompagnement à la visite, tables rondes, rencontres avec les artistes, publication de catalogues.

Daniel et Florence Guerlain, eux-mêmes créateurs d'une fondation d'art contemporain, ont participé par leurs conseils à la création du lieu.

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

La fondation est installée dans le château d'Arenthon, à une quinzaine de kilomètres d'Annecy. Les sources écrites situent l'origine du château au XIIIe siècle. Les parties visibles proviennent de remaniements opérés au XVIe siècle. Ce bâtiment est un des premiers exemples d'architecture de la Renaissance en Haute-Savoie.
Une restructuration et une réhabilitation du bâtiment ont permis l'aménagement des espaces d'exposition.

Le parc de sculptures[modifier | modifier le code]

Au pied de la dent du Cruet (1 834 m) et des dents de Lanfon (1 824 m), le château d'Arenthon, à Alex, domine la vallée du Fier et offre un panorama exceptionnel sur les crêtes du Parmelan et la Tête à Turpin. Largement ouvert sur ce paysage, le parc du château s'envisage comme un jardin d'agrément : il s'agit en effet de découvrir ses coteaux, ses pentes, ses abords, en se laissant guider par les œuvres présentées.

Inauguré par l'installation Still Standing (2000) d'Antony Gormley, le parc invite chaque année à de nouvelles découvertes.
À ce jour, le parc présente des œuvres de :

Autres espaces[modifier | modifier le code]

La fondation comprend également un salon de thé et une bibliothèque d'art contemporain à disposition du public.
Riche de plus de 1 500 ouvrages, la bibliothèque permet au visiteur de compléter sa visite en consultant des catalogues d'expositions, des ouvrages monographiques, thématiques ou historiques sur l'art contemporain, ainsi que l'actualité de la presse spécialisée.

Public[modifier | modifier le code]

La fondation a été reconnue d'utilité publique en 2001.
Elle a accueilli plus de 138 000 visiteurs dont 24 000 scolaires[2].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2001 :
  • 2001-2002 :
    • « Rebuts-Rébus » ; thème : l’utilisation, voire le recyclage, par les artistes contemporains de matériaux industriels et de matières non nobles (plastiques, éléments périssables…) ; commissaire : François Dagognet
  • 2002 :
    • « George Rousse », exposition consacrée au photographe français connu pour ses anamorphoses, peintes ou rapportées dans des lieux abandonnés, dont il ne conserve que le cliché photographique ; commissaire Alain Sayag ; catalogue disponible
    • « Collection 1. Une sélection d'œuvres de la collection de Claudine et Jean-Marc Salomon »[3] ; catalogue disponible
  • 2003 :
    • « Elisa Sighicelli », exposition monographique de l’artiste italienne ; commissaire : Eric de Chassey ; catalogue disponible
    • « L’homme qui donne du feu », une rétrospective de l’œuvre sculpturale de Jan Fabre ; commissaire : Franck Maes
  • 2004 :
    • « Vera Molnar - Julije Knifer, Lignes et Méandres » ; commissaire : Vincent Baby ; catalogue disponible
    • « Jacques Monory » ; commissaire : Philippe Piguet ; catalogue épuisé
  • 2005 :
    • « Collection 2. Une sélection d'œuvres de la collection de Claudine et Jean-Marc Salomon »[4] ; commissaire : Philippe Piguet ; catalogue disponible
    • « Enchanté Château » ; commissaires : Christian Bernard et le MAMCO (Genève). Exposition collective d'artistes suisses
  • 2006 :
    • « Peter Wüthrich, My World » ; commissaire : Laure Genillard ; catalogue disponible
    • « Philippe Cognée, Urbanographies » ; commissaire : Philippe Piguet ; catalogue épuisé
  • 2007 :
    • « Baroquissimo »[5] ; catalogue disponible
    • « Peinture Génération 70 »[6] ; commissaire : Philippe Piguet ; catalogue épuisé
  • 2008 :
    • « L'Ivresse de l'absolu »[7] ; commissaire d'exposition : Philippe Piguet. Sept artistes contemporains qui utilisent une méthode, un rite, la répétition d'un geste ou d'une forme pour signer leurs œuvres
    • « Abstraction extension. Une scène romande et ses connexions », exposition collective d'artistes suisses ; commissaires : Christian Besson, Julien Fronsacq et Samuel Gross
  • 2009 :
    • « Sortilège »[8] ; commissaire : Anne Malherbe ; catalogue disponible
    • « Damien Cabanes. Corps à corps » ; commissaire : Philippe Piguet ; catalogue disponible
  • 2010 :
    • « Collection 3. Peinture et dessin dans la collection Claudine et Jean-Marc Salomon »[9] ; catalogue disponible
    • « Samuel Rousseau » ; commissaire : Philippe Piguet ; catalogue disponible
  • 2011 :
  • 2012 :
  • 2013 : « Marc Desgrandchamps »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : site Géoportail avec cartes à l'échelle 1:25000
  2. Données de novembre 2012.
  3. Artistes exposés : Madeleine Berkhemer, John Coplans, Tony Cragg, Jan Fabre, Anne Ferrer, Antony Gormley, Yayoi Kusama, Guy Limone, Robert Longo, Ana Mendieta, Max Mohr, Ernesto Neto, Walter Niedermayr, Tony Oursler, Arnulf Rainer, Baltazar Torrès.
  4. Artistes exposés : Dieter Appelt, Carole Benzaken, Wout Berger, Olivier Blanckart, Louise Bourgeois, Angela Bulloch, Maggie Cardelus, Philippe Cognée, Layla Curtis, Wim Delvoye, Eric Duyckaerts, Oliver Herring, Jenny Holzer, James Alexander Hopkins, Guy Limone, Loriot et Mélia, Jennifer et Kevin MacCoy, Steve Miller, Jack Pierson, Rona Pondick.
  5. Artistes exposés : Stéphane Couturier, Gaël Davrinche, Stephen Dean, Hervé Graumann, François Morellet, Javier Pérez, David Renaud, Oliver Ross.
  6. Artistes exposés : Julien Beneyton, Gregory Forstner, Armand Jalut, Iris Levasseur, Olivier Masmonteil, Léopold Rabus, Florence Reymond, Anne-Laure Sacriste, Duncan Wylie.
  7. Artistes exposés : Pierrette Bloch, Hanne Darboven, Pierre Ferrarini, Wolfgang Laib, Roman Opalka, Niele Toroni et Claude Viallat.
  8. Artistes exposés : Vanessa Fanuele, Cristine Guinamand, Klara Kristalova, Myriam Mihindou, Wangechi Mutu et Stéphane Pencréac'h.
  9. Artistes exposés : Clément Bagot, Ronan Barrot, Julien Beneyton, Carole Benzaken, Madeleine Berkhemer, Katherine Bernhardt, Clayton Brothers, Annelise Coste, Gaël Davrinche, Jonathan Delachaux, Tatjana Doll, Vanessa Fanuele, Pierre Ferrarini, Ceal Floyer, Gregory Forstner, Vydia Gasdalton, Karine Hoffman, David Hominal, Steven Hull, Armand Jalut, Marine Joatton, JonOne, Youcef Korichi, Élodie Lesourd, Iris Levasseur, Olivier Masmonteil, Jonathan Meese, Damiàn Navarro, Philippe Nuell, Shepard Fairey, Axel Pahlavi, Ludovic Paquelier, Françoise Pétrovitch, Léopold Rabus, Jean-Xavier Renaud, Florence Reymond, Raphaëlle Ricol, Oliver Ross, Michael Samuels, Josh Smith, Judit Ström, Spencer Sweeney, Trecartin & Fitch, Catharine van Eetvelde, Duncan Wylie, Gabriella Zalapi.

Liens externes[modifier | modifier le code]