Myriam Mihindou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Myriam Mihindou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Myriam Mihindou, née en 1964 à Libreville au Gabon, est une artiste contemporaine franco-gabonaise. Elle vit et travaille à Paris[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Myriam Mihindou grandit au Gabon avec une mère française et un père gabonais, avant de s'exiler en France à la fin des années 1980. Après un cursus en architecture, elles intègre l'école des beaux-arts de Bordeaux. Souffrant d'aphasie, trouble du langage parlé comme écrit, elle est en quête d'un moyen d'expression, qu'elle souhaite thérapeutique. Travaillant dans un premier temps la sculpture et la forge, la découverte du Land Art, de Joseph Beuys et d'Ana Mendieta l'incite à orienter son exploration plastique dans la nature à travers des actions ritualisées avec des matériaux organiques (terre, eau, soleil, paraffine, kaolin, thé)[2]. Diplômée en 1993, Myriam Mihindou développe un langage plastique pluridisciplinaire, travaillant aussi bien la photographie que la performance, la vidéo que le dessin ou la sculpture. Au gré de son nomadisme, du Gabon à l'île de La Réunion, de l’Égypte au Maroc, son œuvre se nourrit de ces rencontres géographiques, culturelles. Hautement autobiographique, son processus créatif sonde la mémoire, l'identité, le corps social, politique, sexuel. 

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Myriam Mihindou », sur portraits-lagalerie.fr
  2. Gabon : présence des esprits, Paris, Musée Dapper, , 197 pages p.