Fiona Shaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fiona Shaw
Description de cette image, également commentée ci-après
Fiona Shaw après une représentation de John Gabriel Borkman au Brooklyn Academy of Music en 2011.
Nom de naissance Fiona Mary Wilson
Naissance (62 ans)
Comté de Cork (Irlande)
Nationalité Drapeau de l'Irlande Irlandaise
Profession Actrice
Films notables Harry Potter (5 films)
Séries notables True Blood
Killing Eve

Fiona Mary Wilson, dit Fiona Shaw, née le , dans le comté de Cork[1] en Irlande, est une actrice irlandaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Diplômée de philosophie à l'Université de Cork[2], elle entre en 1980 à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres[3]. Elle entame ensuite une carrière d'actrice de théâtre en jouant dans des pièces telles que Comme il vous plaira (1984), Les Liaisons dangereuses (1985), La Mégère apprivoisée (1987) ou Oh les beaux jours (2007)[4].

Elle interprète Marie, la mère de Jésus dans un monologue théâtral adapté du roman de Colm Tóibín, Le Testament de Marie, en 2013[3]. La pièce est mise en scène par Deborah Warner, avec qui elle collabore plusieurs fois.

En 2015, elle met en scène The Rape of Lucretia de Benjamin Britten, joué au Festival de Glyndebourne[5]. Pour le même festival en 2018, elle met en scène Cendrillon de Jules Massenet[6],[7].

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Fiona Shaw est une des actrices principales de Tels pères, telle fille en 1990 et elle avouera en 2017 que ce film l'a catégorisé comme une « actrice comique » et elle a craint un moment que les producteurs ne la prennent plus au sérieux[8].

Elle obtient ce qui deviendra son rôle le plus important et le plus connu en 2001, lorsqu'elle rejoint le casting de la saga Harry Potter dans le rôle de Petunia Dursley, la tante acariâtre d'Harry Potter[9]. Elle avoue plus tard que, bien que son personnage lui ait plu, elle aurait adoré jouer un personnage avec des pouvoirs magiques comme le professeur Minerva McGonagall[10].

En 2018, elle obtient un des rôles principaux de la série Killing Eve aux côtés de Sandra Oh[11]. La série est renouvelée pour une deuxième saison prévue pour 2019[12]. La même année, elle joue Sido, la mère de Colette dans le film homonyme[13].

Elle sera également à l'affiche de la deuxième saison de la série britannique Fleabag en 2019[14],[15].

Littérature[modifier | modifier le code]

L'actrice a écrit plusieurs romans[16] dont Tell it to the bees, adapté au cinéma en 2018.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Pendant un temps, elle a été en couple avec l'actrice Saffron Burrows[17]. Elle est mariée depuis 2018 à l'économiste srilankaise Sonali Deraniyagala[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]


Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fiona Shaw - Biography, Filmography », sur theguardian.com
  2. a et b (en) « Doing it her way », sur University College Cork, (consulté le 29 avril 2020).
  3. a et b (en) « Fiona Shaw on Playing the Mother of God in The Testament of Mary », sur Vulture (consulté le 26 février 2019)
  4. (en-GB) « The lowdown on Killing Eve actress Fiona Shaw... », sur The Sun, (consulté le 25 février 2019)
  5. « Le Viol de Lucrèce de Benjamin Britten au Festival de Glyndebourne - 2015 », sur Culturebox (consulté le 25 février 2019)
  6. (en) Ryan McPhee, « Fiona Shaw-Helmed Cendrillon, New The Magic Flute, Glyndebourne’s First La Damnation de Faust Among 2019 Lineup », sur Playbill, thu jan 17 18:45:21 est 2019 (consulté le 25 février 2019)
  7. (en-GB) Tim Ashley, « Cendrillon review – Cinderella entrances her gender-fluid Prince », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 26 février 2019)
  8. (en-GB) « Fiona Shaw's career was almost ruined by starring in this film », sur The Irish Sun, (consulté le 26 février 2019)
  9. « Rencontre avec Pétunia Dursley, la marâtre de Harry Potter », sur FIGARO, (consulté le 26 février 2019)
  10. (en) Jessica Earnshaw, « 'I was very jealous' Harry Potter's Fiona Shaw wanted to play McGonagall NOT Mrs Dursley », sur Express.co.uk, (consulté le 26 février 2019)
  11. Kate Halliwell, « "It’s a Roller Coaster of Feeling": Fiona Shaw on Season 1 of ‘Killing Eve’ », sur The Ringer, (consulté le 25 février 2019)
  12. (en) « Secrets from the set of 'Killing Eve' season 2 », sur EW.com (consulté le 25 février 2019)
  13. « Colette, une féministe dans le boudoir », sur FIGARO, (consulté le 25 février 2019)
  14. Brent Furdyk, « Fans Finally Have A Sneak Peek At The Long-Awaited Second Season Of Phoebe Waller-Bridge’s ‘Fleabag’ », sur ET Canada, (consulté le 25 février 2019)
  15. (en) Peter White et Peter White, « Kristin Scott Thomas & Fiona Shaw Join Phoebe Waller-Bridge’s BBC & Amazon Comedy ‘Fleabag’ », sur Deadline, (consulté le 25 février 2019)
  16. (en-GB) « Books », (consulté le 3 août 2020)
  17. "Saffron Burrows Embraces Lesbian Relationships On-screen and Off", AfterEllen.com, October 2003
  18. (en-GB) « Olivier Winners 1989/90 », sur Olivier Awards (consulté le 26 février 2019)
  19. (en-GB) « Olivier Winners 1994 », sur Olivier Awards (consulté le 26 février 2019)
  20. a b c d et e « Fiona Shaw – Broadway Cast & Staff | IBDB », sur www.ibdb.com (consulté le 26 février 2019)
  21. « BAFTA TV AWARDS 2019 : Killing Eve, Bodyguard... découvrez tout le palmarès - Télé Star », sur telestar.fr, (consulté le 29 avril 2020).
  22. « Emmy Awards 2019 : le palmarès complet », sur www.cnews.fr (consulté le 29 avril 2020)
  23. « Emmy Awards 2019 : la liste complète des vainqueurs », sur E! News, sun sep 22 16:16:00 pdt 2019 (consulté le 29 avril 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :