Finale de la Coupe UEFA 1972-1973

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Finale de la Coupe UEFA
1972-1973
Finale de la Coupe UEFA 1972-1973
Contexte
Compétition Coupe UEFA 1972-1973
Résultat
Équipe 1 Drapeau : Angleterre Liverpool FC
Équipe 2 Drapeau : Allemagne Borussia Mönchengladbach
Score 3 - 2
Match aller
Mi-temps
3 - 0
(2 - 0)
Match retour
Mi-temps
0 - 2
(0 - 2)
Match aller
Date
Stade Anfield
Lieu Drapeau : Angleterre Liverpool, Angleterre
Affluence 41 169
Arbitrage Drapeau : Autriche Erich Linemayr
Match retour
Date
Stade Bökelbergstadion
Lieu Drapeau : Allemagne Mönchengladbach,
Allemagne de l'Ouest
Affluence 34 905
Arbitrage Drapeau : URSS Pavel Kazakov

La finale de la Coupe UEFA 1972-1973 est un match de football disputé en aller-retour opposant l'équipe anglaise du Liverpool FC aux Allemands du Borussia Mönchengladbach le au stade Anfield de Liverpool, en Angleterre, puis le au Bökelbergstadion de Mönchengladbach, en Allemagne de l'Ouest. Ce match est le dernier de l'édition 1972-1973 de la Coupe UEFA, troisième compétition majeure organisée par l'UEFA.

Chacune des deux équipes finalistes a dû passer cinq tours pour atteindre la finale, chacun de ces tours se jouant sur deux matchs aller-retour. Liverpool a ainsi remporté toutes ses confrontations par au moins deux buts d'écart, à l'exception de la demi-finale face à Tottenham Hotspur, que les Reds ont remporté aux buts à l'extérieur. Le Borussia Mönchengladbach a quant à lui remporté toutes ses confrontations de manière convaincantes, avec toujours au moins 4 buts d'avance et en ayant inscrit au minimum 5 buts à chaque fois. La victoire sur le score cumulé de 9 buts à 2 face au FC Kaiserslautern en quarts de finale représente leur plus grande marge.

L'affluence du match aller est de 41 169 spectateurs. Durant celui-ci, Liverpool prend l'avantage par l'intermédiaire de Kevin Keegan à la 21e minute, qui double ensuite la mise onze minutes plus tard. Un dernier but de Larry Lloyd à la 61e minute achève de donner la victoire aux Anglais sur le score de 3 buts à 0. Lors du match retour, auquel assistent 34 905 personnes, le Borussia Mönchengladbach prend l'avantage par l'intermédiaire de Jupp Heynckes à la 29e minute, qui double la mise onze minutes plus tard. Les Allemands ne parviennent cependant pas à inscrire le troisième but égalisateur et remportent la rencontre sur le score de 2 buts à 0. Liverpool remporte la finale sur le score cumulé de 3 buts à 2 et remporte son premier trophée européen.

Parcours des finalistes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coupe UEFA 1972-1973.

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du finaliste est toujours donné en premier (D : domicile ; E : extérieur).

Drapeau : Angleterre Liverpool FC Tour Drapeau : Allemagne Borussia Mönchengladbach
Adversaire Total Aller Retour Adversaire Total Aller Retour
Drapeau de l'Allemagne Eintracht Francfort 2 - 0 2 - 0 (D) 0 - 0 (E) Premier tour Drapeau de l'Écosse Aberdeen FC 9 - 5 3 - 2 (E) 6 - 3 (D)
Drapeau de la Grèce AEK Athènes FC 6 - 1 3 - 0 (D) 3 - 1 (E) Deuxième tour Drapeau du Danemark Hvidovre IF 6 - 1 3 - 0 (D) 3 - 1 (E)
Drapeau de l'Allemagne de l'Est Dynamo Berlin 3 - 1 0 - 0 (E) 3 - 1 (D) Huitièmes de finale Drapeau de l'Allemagne FC Cologne 5 - 0 0 - 0 (E) 5 - 0 (D)
Drapeau de l'Allemagne de l'Est Dynamo Dresde 3 - 2 1 - 1 (E) 2 - 1 (D) Quarts de finale Drapeau de l'Allemagne FC Kaiserslautern 9 - 2 2 - 1 (E) 7 - 1 (D)
Drapeau de l'Angleterre Tottenham Hotspur 2e - 2 1 - 0 (D) 1 - 2 (E) Demi-finales Drapeau des Pays-Bas FC Twente 5 - 1 3 - 0 (D) 2 - 1 (E)

Liverpool FC[modifier | modifier le code]

Le Liverpool FC entre dans la compétition en tant que troisième du championnat anglais[1]. Il est opposé au club ouest-allemand de l'Eintracht Frankfurt lors du premier tour. Liverpool remporte le match aller dans son stade d'Anfield sur le score de 2 buts à 0. Le match retour au Waldstadion de Francfort-sur-le-Main se termine sur un match nul 0-0, permettant à Liverpool d'emporter la confrontation sur le score cumulé de 2 à 0 second[2],[3].

Le deuxième tour oppose Liverpool aux Grecs de l'AEK Athènes. Le match aller se déroule à Anfield et voit une nouvelle victoire des Reds dans leur antre sur le score de 3 buts à 0. Une victoire 3 buts à 1 au stade Nikos Goumas d'Athènes permet à Liverpool de l'emporter sur le score total de 6 buts à 1[2],[3].

Lors du troisième tour, Liverpool rencontre les Est-allemands du Dynamo Berlin. Le match aller prend place au Sportforum de Berlin et se conclut sur un match nul zéro partout. Le match retour à Anfield se montre plus agité, Liverpool prenant l'avantage par le biais Phil Boersma dès la première minute et le Dynamo égalisant six minutes plus tard. Deux autres buts assurent la victoire aux Anglais qui l'emporte sur le score final et cumulé de 3 buts à 1[2],[4].

En quarts de finale, Liverpool rencontre à nouveau une équipe est-allemande, cette fois le Dynamo Dresde[5]. Les Anglais l'emportent une nouvelle fois à Anfield sur le score de 2 buts à 0 avant de remporter le match retour en Allemagne de l'Est par un but à zéro, leur permettant de se qualifier pour les demi-finales sur le score total de 3 buts à 0[2],[4].

La demi-finale voit s'opposer Liverpool au champion en titre Tottenham Hotspur. Les Reds remportent d'abord un match très offensif à Anfield sur le score d'un but à zéro. Le match retour à White Hart Lane se révèle tout aussi agité, Tottenham prenant l'avantage en deuxième période par un but de Martin Peters avant que Liverpool n'égalise sept minutes plus tard par l'intermédiaire de Steve Heighway. Tottenham reprend ensuite l'avantage par Peters à nouveau, et le match s'achève sur le score de 2 buts à 1. La confrontation se termine donc sur un score cumulé de deux buts partout, mais Liverpool l'emporte grâce à la règle des buts marqués à l'extérieur et se qualifie pour la finale[2],[6].

Borussia Mönchengladbach[modifier | modifier le code]

Le Borussia Mönchengladbach entre dans la compétition en tant que troisième de Bundesliga. Il est opposé au club écossais d'Aberdeen. Le match aller se joue au Pittodrie Stadium d'Aberdeen et voit la victoire des Allemands sur le score de 3 buts à 2. Lors du match retour, ceux-ci terminant le travail et l'emportent 6 à 3 pour une victoire cumulé de 9 buts à 5[7].

Le deuxième tour oppose le Borussia aux Danois d'Hvidovre. Le match aller en Allemagne de l'Ouest se conclut par une victoire 3 buts à 0 tandis que le match retour à Hvidovre voit les Allemands s'imposer 3 buts à 1 pour un score cumulé de 6 à 1[7].

Au troisième tour, le Borussia se voit opposé aux compatriotes du FC Cologne. Le match aller Müngersdorfer Stadion de Cologne se termine sur un match nul 0-0, tandis que le match retour voit Mönchengladbach l'emporter facilement sur le score de 5 buts à 0[7].

Le Borussia se voit une nouvelle fois opposé à une équipe ouest-allemande en quarts de finale, cette fois-ci le FC Kaiserslautern. Le match aller au Fritz-Walter-Stadion de Kaiserslautern voit une victoire 2 à 1 de Mönchengladbach suivi d'une nouvelle victoire à domicile sur le score de 7 buts à 1, pour un score cumulé de 9 à 2[7].

En demi-finales, les Allemands sont opposés aux Néerlandais de Twente. Le match aller en Allemagne de l'Ouest se termine sur une victoire 3-0 du Borussia, suivi d'une victoire 2-1 à l'extérieur pour un score total de 5 buts à 1 qualifiant le Borussia Mönchengladbach pour la finale[7].

Contexte[modifier | modifier le code]

Le Liverpool FC dispute à cette occasion sa deuxième finale de coupe européenne. La première s'était conclue par une défaite face à l'équipe ouest-allemande du Borussia Dortmund lors de la Coupe des coupes 1965-1966[8]. Le Borussia Mönchengladbach dispute quant à lui sa première finale de Coupe d'Europe, le club n'avait auparavant jamais dépassé le second tour en Coupe des clubs champions en 1970-1971 et en 1971-1972 ayant été éliminé respectivement par Everton puis l'Inter Milan[9].

Au moment de la finale, Liverpool a déjà remporté le championnat d'Angleterre après une victoire 2-0 face à Leeds United. Cette victoire signifie alors que, quel que soit le résultat de la finale, Liverpool est qualifié pour la Coupe des clubs champions la saison suivante. Liverpool a cependant l'opportunité de devenir la première équipe anglaise à remporter le championnat national et une coupe d'Europe la même année. Le Borussia Mönchengladbach a quant à lui finit cinquième en Bundesliga[10]. Le club a cependant remporté la coupe d'Allemagne, signifiant qu'il intégrerait la Coupe des vainqueurs de coupe la saison suivante[11].

Match aller[modifier | modifier le code]

Une intense pluie s'abat à Liverpool la semaine précédant le match aller, mais l'arbitre autrichien Erich Linemayr décide tout de même de faire jouer le match, prévu le 9 mai. Cependant, après quelques minutes, il apparaît clair que le terrain est impraticable, la pluie s'étant intensifiée après le coup d'envoi et les joueurs ne parvenant même plus à se passer la balle entre eux. L'arbitre décide finalement d'abandonner la rencontre après 27 minutes et de reporter le match au lendemain[12].

Résumé[modifier | modifier le code]

La titularisation de John Toshack lors du match aller rejoué contribue grandement à la victoire de Liverpool.

Les 27 minutes jouées la veille ont permis à l'entraîneur de Liverpool Bill Shankly de pouvoir noter quelques faiblesses du côté du Borussia Mönchengladbach. Il remarque notamment que le défenseur Günter Netzer éprouve des difficultés dans le jeu aérien. Pour exploiter cette faiblesse, il décide de remplacer Brian Hall par John Toshack[13]. Ce changement s'avère payant lorsque que, à la 21e minute, une tête de Toshack, à la suite d'une passe de Chris Lawler, traverse la surface de réparation et permet à Kevin Keegan d'inscrire le premier but, en plongeant sur la balle pour l'envoyer dans le petit filet opposé[12].

Keegan manque de doubler la mise quatre minutes plus tard lorsque, après une passe en hauteur de Alec Lindsay dans la surface de réparation, le défenseur du Borussia Rainer Bonhof, sous la pression de Toshack, touche le ballon de la main et offre un penalty à Liverpool[14]. Cependant, le tir de Keegan est repoussé par le gardien borussien Wolfgang Kleff qui pousse le ballon en corner[15]. Le Borussia passe près de faire payer ce raté à Liverpool, mais la de Dietmar Danner touche le poteau[14]. Keegan se rattrape ensuite à la 32e minute en inscrivant un doublé. Après une tête d'Emlyn Hughes envoyée dans la surface du Borussia, Toshack remet la balle à Keegan, qui la reprend de volée dans les neuf mètres pour offrir à Liverpool un avantage de deux buts à zéro à la mi-temps[16].

En deuxième période, Liverpool accroît une nouvelle fois son avance grâce à un but du défenseur Larry Lloyd. Toshack avait alors obtenu un corner pour Liverpool, et celui-ci étant marqué par Netzer, Lloyd est laissé libre sans marquage et peut envoyer le corner de Keegan au fond des filets donnant un avantage de trois à zéro aux Reds. Le Borussia a cependant une occasion de revenir dans le match à la 65e minute lorsqu'un tacle de Steve Heighway sur Henning Jensen dans la surface est sifflée par l'arbitre Linemayr qui accorde un penalty à Mönchengladbach. L'attaquant Jupp Heynckes se charge de tirer le penalty et l'envoie sur le côté droit du gardien anglais Ray Clemence, qui saute du bon côté et repousse la frappe, empêchant aux Borussiens d'inscrire un but à l'extérieur[15]. Aucun nouveau but n'est inscrit et Liverpool sort victorieux du match aller sur le score de 3 buts à 0[14].

Après le match, Shankly considère que ses joueurs ont livré un match de « classe internationale », étant notamment heureux de ne pas avoir concédé de but à l'extérieur[17]. Le gardien Clemence revient par ailleurs sur son arrêt face à Jupp Heynckes, expliquant avoir vu le penalty que celui-ci avait tiré lors des demi-finales, et décidé de sauter du même côté[18].

Feuille de match[modifier | modifier le code]

Liverpool FC Drapeau de l'Angleterre 3 - 0 Drapeau de l'Allemagne Borussia Mönchengladbach Anfield, Liverpool
19h30 WEST
Keegan But inscrit après 21 minutes 21e But inscrit après 32 minutes 32e
Lloyd But inscrit après 61 minutes 61e
(2 - 0) Spectateurs : 41 169[16] [19]
Arbitrage : Drapeau : Autriche Erich Linemayr
Rapport

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe



Titulaires :
1 Drapeau de l'Angleterre Ray Clemence Gardien de but
2 Drapeau de l'Angleterre Chris Lawler
3 Drapeau de l'Angleterre Alec Lindsay
4 Drapeau de l'Angleterre Tommy Smith Capitaine
5 Drapeau de l'Angleterre Larry Lloyd
6 Drapeau de l'Angleterre Emlyn Hughes
7 Drapeau de l'Angleterre Kevin Keegan
8 Drapeau de l'Écosse Peter Cormack
9 Drapeau du pays de Galles John Toshack
10 Drapeau de l'Irlande Steve Heighway Remplacé après 83 minutes 83e
11 Drapeau de l'Angleterre Ian Callaghan

Remplaçants :
14 Drapeau de l'Angleterre Brian Hall Entré après 83 minutes 83e 

Entraîneur :
Drapeau de l'Écosse Bill Shankly
Liverpool vs Borussia Mönchengladbach 1973-05-10.svg
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe



Titulaires :
1 Drapeau de l'Allemagne Wolfgang Kleff Gardien de but
2 Drapeau de l'Allemagne Dietmar Danner
3 Drapeau de l'Allemagne Heinz Michallik
4 Drapeau de l'Allemagne Berti Vogts
5 Drapeau de l'Allemagne Rainer Bonhof
6 Drapeau de l'Allemagne Christian Kulik
7 Drapeau du Danemark Henning Jensen
8 Drapeau de l'Allemagne Herbert Wimmer
9 Drapeau de l'Allemagne Bernd Rupp Remplacé après 82 minutes 82e
10 Drapeau de l'Allemagne Günter Netzer Capitaine
11 Drapeau de l'Allemagne Jupp Heynckes

Remplaçants :
13 Drapeau du Danemark Allan Simonsen Entré après 82 minutes 82e 

Entraîneur :
Drapeau de l'Allemagne Hennes Weisweiler

Match retour[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

La victoire 3-0 de Liverpool au match aller signifie que le Borussia Mönchengladbach doit impérativement inscrire trois buts sans en concéder pour que le match aille au moins en prolongation. Liverpool vient avec l'objectif de « contenir » les Allemands pour conserver son avantage[20]. La pluie vient à nouveau affecter la finale et de fortes averses s'abattent sur le terrain, donnant lieu à une pelouse glissante qui, couplée à une équipe borussienne qui n'a plus rien à perdre, pose énormément de problèmes à la défense liverpuldienne[13].

Conscient de sa tâche, le Borussia se lance à l'assaut du but de Liverpool en première période, sous le commandement du milieu Günter Netzer dont le jeu de passe est fondamental dans le jeu borussien. L'offensive incessante des Allemands porte ses fruits lorsque Jupp Heynckes inscrit le premier but du match sur une passe de Bernd Rupp à la 29e minute[16]. Heynckes inscrit un doublé onze minutes plus tard d'une frappe enroulée du côté gauche de la surface de Liverpool[16].

En deuxième mi-temps, le Borussia n'a donc plus besoin que d'un seul but pour arracher la prolongation. Cependant, après une période de domination à la reprise, les Borussiens n'arrivent plus à mettre la même intensité qu'en première période. La fatigue des Allemands redonne confiance aux Anglais qui parviennent à défendre leur avantage jusqu'à la fin du match, et concèdent une défaite 2-0 qui ne les empêche pas de remporter leur premier trophée européen sur le score cumulé de 3 buts à 2[13].

Feuille de match[modifier | modifier le code]

Borussia Mönchengladbach Drapeau de l'Allemagne 2 - 0 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC Bökelbergstadion, Mönchengladbach
19h30 CEST
Heynckes But inscrit après 29 minutes 29e But inscrit après 40 minutes 40e (2 - 0) Spectateurs : 34 905[21] [19]
Arbitrage : Drapeau : URSS Pavel Kazakov
Netzer Averti après 1 minute(s) 1e Rapport Averti après 1 minute(s) 1e Hughes

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe



Titulaires :
1 Drapeau de l'Allemagne Wolfgang Kleff Gardien de but
2 Drapeau de l'Allemagne Dietmar Danner
3 Drapeau de l'Allemagne Ulrich Surau
4 Drapeau de l'Allemagne Berti Vogts
5 Drapeau de l'Allemagne Rainer Bonhof
6 Drapeau de l'Allemagne Christian Kulik
7 Drapeau du Danemark Henning Jensen
8 Drapeau de l'Allemagne Herbert Wimmer
9 Drapeau de l'Allemagne Bernd Rupp
10 Drapeau de l'Allemagne Günter Netzer Capitaine
11 Drapeau de l'Allemagne Jupp Heynckes

Entraîneur :
Drapeau de l'Allemagne Hennes Weisweiler
Borussia Mönchengladbach vs Liverpool 1973-05-23.svg
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe



Titulaires :
1 Drapeau de l'Angleterre Ray Clemence Gardien de but
2 Drapeau de l'Angleterre Chris Lawler
3 Drapeau de l'Angleterre Alec Lindsay
4 Drapeau de l'Angleterre Tommy Smith Capitaine
5 Drapeau de l'Angleterre Larry Lloyd
6 Drapeau de l'Angleterre Emlyn Hughes
7 Drapeau de l'Angleterre Kevin Keegan
8 Drapeau de l'Écosse Peter Cormack
9 Drapeau de l'Irlande Steve Heighway Remplacé après 60 minutes 60e
10 Drapeau du pays de Galles John Toshack
11 Drapeau de l'Angleterre Ian Callaghan

Remplaçants :
14 Drapeau de l'Angleterre Phil Boersma Entré après 60 minutes 60e 

Entraîneur :
Drapeau de l'Écosse Bill Shankly

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stuart Jackson, « Season 1971–72 », Rec. Sport. Soccer Statistics Foundation (RSSSF) (consulté le 19 juillet 2016)
  2. a b c d et e « Parcours de Liverpool », UEFA, (consulté le 19 juillet 2016)
  3. a et b Ponting (1992) p. 80.
  4. a et b Ponting (1992) p. 81.
  5. Ponting (1992) p. 82.
  6. Kelly (1988) p. 102.
  7. a b c d et e « Parcours du Borussia Mönchengladbach », UEFA, (consulté le 19 juillet 2016)
  8. « Histoire », UEFA (consulté le 19 juillet 2016)
  9. « Histoire », UEFA (consulté le 19 juillet 2016)
  10. (en) Gwidon Naskrent, « Germany 1972/73 », Rec. Sport. Soccer Statistics Foundation (RSSSF), (consulté le 19 juillet 2016)
  11. (en) Andreas Werner, « (West) Germany DFB Cup History 1970–80 », Rec. Sport. Soccer Statistics Foundation (RSSSF), (consulté le 19 juillet 2016)
  12. a et b Ponting (1992) p. 74.
  13. a b et c Kelly (1988) p. 105.
  14. a b et c Dave Horridge, « Liverpool on Glory Trail », Daily Mirror,‎
  15. a et b Liversedge (1991) p. 178.
  16. a b c et d Ponting (1992) p. 84.
  17. (en) « Liverpool 3–0 Borussia Monchengladbach », LFC History (consulté le 19 juillet 2016)
  18. Nawrat; Hutchings (1995) p. 114.
  19. a et b (en) « UEFA Cup Finals », UEFA.com (consulté le 28 décembre 2015)
  20. « Liverpool survive test of character », The Times, Londres,‎ , p. 10
  21. (en) « Borussia Monchengladbach 2–0 Liverpool », LFC History (consulté le 7 décembre 2011)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Steve Hale et Ivan Ponting, Liverpool In Europe, London, Guinness Publishing, (ISBN 0-85112-569-7)
  • (en) Steve Hutchings et Chris Nawrat, The Sunday Times Illustrated History of Football: The Post-War Years, London, Chancellor Press, (ISBN 1-85153-014-2)
  • (en) Stephen F. Kelly, The Official Illustrated History of Liverpool FC: You'll Never Walk Alone, London, Queen Anne Press, (ISBN 0-356-19594-5)
  • (en) Stan Liversedge, Liverpool: The Official Centenary History, London, Hamlyn Publishing Group, (ISBN 0-600-57308-7)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]