Loi 1 du football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue d'un terrain de football.

Un terrain de football est le terrain sur lequel est organisée une partie de football. Ses caractéristiques sont définies par la loi 1 du football.

Selon les lois du jeu qui le définissent, le terrain a traditionnellement pour dimension une longueur comprise entre 90 et 120 mètres (100 à 130 yards, l'unité originellement utilisée dans les lois du jeu) et une largeur comprise entre 45 et 90 mètres (50 à 100 yards). Il est recouvert de pelouse.

Le terrain, et les zones qui le composent, sont délimitées par des lignes sur le sol, qui font partie intégrantes des zones ainsi définies. Le ballon doit donc dépasser entièrement une ligne pour être considéré hors du champ de jeu, un ballon mordant sur la ligne de touche est donc toujours considéré en jeu.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

  • 1852. Aucune allusion au terrain de jeu dans les règles édictées par Thring.
  • 1863. Premières indications concernant le terrain de jeu dans le règlement de Cambridge.
  • 1875. Sous la pression de la Sheffield FA, la FA autorise l'usage d'une barre transversale sur les buts, remplaçant le ruban qui en fixait jusqu'alors la hauteur. La dimension des buts est définitivement fixée à 7,32 m de longueur pour 2,44 m de hauteur.
  • 1891. Des filets sont désormais fixés aux buts.
  • 1891. Création de la surface de réparation.
  • 1892. Le gardien peut toucher le ballon de la main dans sa surface de réparation et pas sur toute sa moitié de terrain, comme c'était le cas jusque-là.
  • 1897. Ultime modification du traçage du terrain avec l'ajout d'un arc de cercle à 10 m du point de penalty.

Le règlement actuel[modifier | modifier le code]

Surface (substrat)[modifier | modifier le code]

Les matchs peuvent être disputés sur des surfaces naturelles ou artificielles, conformément au règlement de la compétition en question.

Les terrains artificiels doivent être de couleur verte.

Lorsque des surfaces artificielles sont utilisées pour des matchs de compétition entre équipes représentatives des associations affiliées à la FIFA ou pour des matchs de compétitions internationales de clubs, les surfaces doivent satisfaire aux exigences du Concept qualité de la FIFA pour les surfaces Football Turfe ou de l’International Artificial Turf Standard sauf en cas de dérogation exceptionnelle accordée par la FIFA.

Marquage du terrain[modifier | modifier le code]

Le terrain de jeu doit être rectangulaire et délimité par des lignes. Ces lignes font partie intégrante des surfaces qu’elles délimitent. Les deux lignes de démarcation les plus longues sont appelées lignes de touche. Les deux plus courtes sont nommées lignes de but.

Le terrain de jeu est divisé en deux moitiés par la ligne médiane qui joint le milieu des lignes de touche. Le point central est marqué au milieu de la ligne médiane. Autour de ce point, est tracé un cercle de 9,15 m de rayon.

Afin de matérialiser la distance à observer par l’adversaire lors de l’exécution d’un coup de pied de coin, il est possible de tracer une marque à 9,15 m de l’arc de cercle de coin, à l’extérieur du terrain de jeu, perpendiculairement à la ligne de but et à la ligne de touche.

Dimensions[modifier | modifier le code]

La longueur des lignes de touche doit être supérieure à la longueur des lignes de but.

  • Longueur (ligne de touche) : minimum 90 m, maximum 120 m.
  • Largeur (ligne de but) : minimum 45 m, maximum 90 m.

Toutes les lignes doivent avoir la même largeur et ne pas dépasser 12 cm.

Pour les matchs internationaux la FIFA donne dans son dernier exemplaire des « lois du jeu » les dimensions suivantes :

  • Longueur (ligne de touche) : 105 m ;
  • Largeur (ligne de but) : 68 m.

Ces dimensions sont obligatoires pour la Coupe du monde de la FIFA et les compétitions finales des compétitions des confédérations.

Les autres types de matchs peuvent être disputés sur un terrain de jeu de dimensions différentes conformément aux limites supérieures et inférieures stipulées dans les Lois du Jeu.

Dimensions d'un terrain de football.

Surface de but[modifier | modifier le code]

Deux lignes sont tracées perpendiculairement à la ligne de but, à 5,5 m de l’intérieur de chaque poteau de but. Ces deux lignes avancent sur le terrain de jeu sur une distance de 5,5 m et sont réunies par une ligne tracée parallèlement à la ligne de but. L’espace délimité par ces lignes et la ligne de but est appelé surface de but.

Surface de réparation[modifier | modifier le code]

Deux lignes sont tracées perpendiculairement à la ligne de but, à 16,5 m de l’intérieur de chaque montant du but. Ces deux lignes avancent sur le terrain de jeu sur une distance de 16,5 m et sont réunies par une ligne tracée parallèlement à la ligne de but. L’espace délimité par ces lignes et la ligne de but est appelé surface de réparation.

À l’intérieur de chaque surface de réparation est marqué le point de réparation (point de penalty), à 11 m du milieu de la ligne de but et à égale distance des montants de but.

À l’extérieur de chaque surface de réparation est tracé un arc de cercle de 9,15 m de rayon ayant pour centre le point de réparation.

Drapeaux[modifier | modifier le code]

À chaque coin du terrain, doit être planté un drapeau avec une hampe – non pointue – s’élevant au moins à 1,50 m du sol.

Des drapeaux similaires peuvent également être plantés à chaque extrémité de la ligne médiane, à au moins 1 m de la ligne de touche, à l’extérieur du terrain de jeu.

Arc de cercle de coin[modifier | modifier le code]

Un quart de cercle d’1 m de rayon ayant pour centre la base du drapeau de coin est tracé à l’intérieur du terrain de jeu.

Buts[modifier | modifier le code]

Article détaillé : But (football).

Les buts sont placés au centre de chaque ligne de but. Ils sont constitués de deux montants verticaux (poteaux) s’élevant à égale distance des drapeaux de coin et reliés en leur sommet par une barre transversale.

Les poteaux et la barre transversale doivent être en bois, en métal ou dans une autre matière agréée. Ils peuvent être de forme carrée, rectangulaire, circulaire ou elliptique et ne doivent en aucun cas présenter un danger pour les joueurs. La distance séparant l’intérieur des deux poteaux est de 7,32 m (8 verges) et le bord inférieur de la barre transversale se situe à 2,44 m (2 verges et 2 pieds) du sol.

Les poteaux et la barre doivent avoir la même largeur et la même épaisseur, lesquelles ne doivent pas excéder 12 cm. La ligne de but doit en outre avoir la même largeur que les poteaux et la barre transversale. Des filets peuvent être attachés aux buts et au sol derrière les buts à condition toutefois qu’ils soient convenablement soutenus afin de ne pas gêner le gardien de but.

Les poteaux et la barre transversale doivent être de couleur blanche.

Liens externes[modifier | modifier le code]