Finale de la Coupe UEFA 1997-1998

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Finale de la Coupe UEFA
1997-1998
Image illustrative de l’article Finale de la Coupe UEFA 1997-1998
Le Parc des Princes (en 2013), hôte de la finale.
Contexte
Compétition Coupe UEFA 1997-1998
Date
Stade Parc des Princes
Lieu Drapeau : France Paris, France
Affluence 44 412 spectateurs
Résultat
Lazio Rome Drapeau : Italie 0 - 3 Drapeau : Italie Inter Milan
Mi-temps 0 - 1 0
Acteurs majeurs
Buteur(s) Inter :
But inscrit après 5 minutes 5e Zamorano
But inscrit après 60 minutes 60e Zanetti
But inscrit après 70 minutes 70e Ronaldo
Homme du match Drapeau : Brésil Ronaldo[1]
Cartons Lazio :
Averti après 59 minute(s) 59e Jugović
Averti après 70 minute(s) 70e Negro
Carton jaune Carton rouge 88e Almeyda

Inter :
Averti après 18 minute(s) 18e Fresi
Averti après 63 minute(s) 63e Zanetti
Averti après 74 minute(s) 74e Ronaldo
Carton rouge 82e West
Arbitrage Drapeau : Espagne Antonio López Nieto

La finale de la Coupe UEFA 1997-1998 est la 27e finale de la Coupe de l'UEFA, organisée par l'UEFA. Ce match de football a lieu le au Parc des Princes de Paris, en France.

Elle oppose les deux équipes italiennes de la Lazio Rome et de l'Inter Milan. Le match se termine sur une victoire des Milanais sur le score de 3 buts à 0, ce qui constitue leur troisième sacre dans la compétition après 1991 et 1994, et ce un an après leur échec en finale face aux Allemands de Schalke 04.

Il s'agit de la première finale de Coupe UEFA disputée en un seul match sur terrain neutre.

Parcours des finalistes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coupe UEFA 1997-1998.

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du finaliste est toujours donné en premier (D : domicile ; E : extérieur).

Drapeau de l'Italie Lazio Rome Tour Drapeau de l'Italie Inter Milan
Adversaire Total Aller Retour Phase finale Adversaire Total Aller Retour
Drapeau du Portugal Vitória SC 6 - 1 4 - 0 (E) 2 - 1 (D) Trente-deuxièmes de finale Drapeau de la Suisse Neuchâtel Xamax 4 - 0 2 - 0 (D) 2 - 0 (E)
Drapeau de la Russie Rotor Volgograd 3 - 0 0 - 0 (E) 3 - 0 (D) Seizièmes de finale Drapeau de la France Olympique lyonnais 4 - 3 1 - 2 (D) 3 - 1 (E)
Drapeau de l'Autriche Rapid Vienne 3 - 0 2 - 0 (E) 1 - 0 (D) Huitièmes de finale Drapeau de la France RC Strasbourg 3 - 2 0 - 2 (E) 3 - 0 (D)
Drapeau de la France AJ Auxerre 3 - 2 1 - 0 (D) 2 - 2 (E) Quarts de finale Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 2 - 1 1 - 0 (D) 1 - 1 ap (E)
Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid 1 - 0 1 - 0 (E) 0 - 0 (D) Demi-finales Drapeau de la Russie Spartak Moscou 4 - 2 2 - 1 (D) 2 - 1 (E)

Match[modifier | modifier le code]

La finale est pour la quatrième fois de son histoire une opposition 100 % italienne après 1990, 1991 et 1995 et aussi la première à se jouer sur un seul match. En ce , les Milanais viennent de perdre tout espoir d'être champion d'Italie tandis que la Lazio remporte la Coupe nationale[2].

Dans un Parc des Princes rempli, le duel fratricide se décante rapidement avec un but du Chilien Iván Zamorano dès la cinquième minute. La Lazio, inhibée et tendue, ne s'en remet pas. Une frappe de l'Argentin Javier Zanetti puis la finition de Ronaldo, parti à la limite du hors-jeu, scellent le sort des Romains. Les trois buts inscrits par des sud-américains font triompher les Milanais[2].

Feuille de match[modifier | modifier le code]

Lazio Rome Drapeau de l'Italie 0 - 3 Drapeau de l'Italie Inter Milan Parc des Princes, Paris
20h45 CEST
(0 - 1) But inscrit après 5 minutes 5e Zamorano
But inscrit après 60 minutes 60e Zanetti
But inscrit après 70 minutes 70e Ronaldo
Spectateurs : 44 412[3]
Arbitrage : Drapeau : Espagne Antonio López Nieto
Arbitres assistants : Drapeau de l'Espagne Fernando Tresaco Gracia
Drapeau de l'Espagne Victoriano Giráldez Carrasco
Quatrième arbitre : Drapeau de l'Espagne Arturo Daudén Ibáñez
Jugović Averti après 59 minute(s) 59e
Negro Averti après 70 minute(s) 70e
Almeyda Carton jaune Carton rouge 88e
Rapport Averti après 18 minute(s) 18e Fresi
Averti après 63 minute(s) 63e Zanetti
Averti après 74 minute(s) 74e Ronaldo
Carton rouge 82e West

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe



Titulaires :
1 Drapeau de l'Italie Luca Marchegiani Gardien de but
20 Drapeau de l'Italie Alessandro Grandoni Remplacé après 55 minutes 55e
13 Drapeau de l'Italie Alessandro Nesta
2 Drapeau de l'Italie Paolo Negro
5 Drapeau de l'Italie Giuseppe Favalli
14 Drapeau de l'Italie Diego Fuser Capitaine
23 Drapeau de l'Italie Giorgio Venturin Remplacé après 49 minutes 49e
21 Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Vladimir Jugović
18 Drapeau de la République tchèque Pavel Nedvěd
9 Drapeau de l'Italie Pierluigi Casiraghi
10 Drapeau de l'Italie Roberto Mancini

Remplaçants :
16 Drapeau de l'Italie Guerino Gottardi Entré après 55 minutes 55e 
15 Drapeau de l'Argentine Matías Almeyda Entré après 49 minutes 49e 

Entraîneur :
Drapeau de la Suède Sven-Göran Eriksson
Internazionale-Lazio 1998-05-06.svg
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe



Titulaires :
1 Drapeau de l'Italie Gianluca Pagliuca Gardien de but Capitaine
7 Drapeau de l'Italie Salvatore Fresi
33 Drapeau de l'Italie Francesco Colonnese
16 Drapeau du Nigeria Taribo West
4 Drapeau de l'Argentine Javier Zanetti
8 Drapeau des Pays-Bas Aron Winter Remplacé après 69 minutes 69e
13 Drapeau du Brésil Zé Elias
14 Drapeau de l'Argentine Diego Simeone
6 Drapeau de la France Youri Djorkaeff Remplacé après 69 minutes 69e
10 Drapeau du Brésil Ronaldo
9 Drapeau du Chili Iván Zamorano Remplacé après 74 minutes 74e

Remplaçants :
18 Drapeau de l'Italie Luigi Sartor Entré après 74 minutes 74e 
5 Drapeau de la France Benoît Cauet Entré après 69 minutes 69e 
17 Drapeau de l'Italie Francesco Moriero Entré après 69 minutes 69e 

Entraîneur :
Drapeau de l'Italie Luigi Simoni

Homme du match : Drapeau du Brésil Ronaldo[1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Jerry Langdon, « South Americans provide goals, Italy’s Inter Milan wins UEFA Cup. », Gannett News Service, Soccer Times, (consulté le 28 juillet 2014)
  2. a et b Thierry Hubac, « L'Inter trois étoiles », Onze Mondial, no Spécial bilan 1997-1998,‎ , p. 22-26 (ISSN 0995-6921)
  3. (en) « UEFA Cup Finals », UEFA.com (consulté le 28 décembre 2015)