Festival d'Angoulême 1974

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La première édition du Salon international de la bande dessinée d'Angoulême se déroule du 25 au . Cette première est un succès, avec plus de 10 000 visiteurs. Organisé en quelques semaines, le festival reste sous l'influence de son modèle, le festival de bande dessinée de Lucques, qui prête de nombreuses expositions et dont les organisateurs sont tous membres du jury.

Le Grand Prix de la ville d'Angoulême est remis au Belge André Franquin, auteur emblématique de Spirou et Fantasio et créateur de Gaston Lagaffe.

Déroulement du festival[modifier | modifier le code]

Préparation[modifier | modifier le code]

Depuis 1969, l'Angoumoisin Francis Groux avait organisé plusieurs manifestations liées à la bande dessinée dans la région d'Angoulême[1]. Élu conseiller municipal en 1971, il se retrouve chargé avec Jean Mardikian de la politique culturelle de la commune[2]. Après avoir fait venir Claude Moliterni en juin 1972 pour une conférence dans le cadre d'un festival d'arts vivants[3], ils organisent avec lui en novembre 1972 une « Quinzaine de la bande dessinée » où plusieurs auteurs célèbres (de Franquin à Gotlib[4]) viennent dédicacer au musée d'Angoulême les jeudi et samedi[5]. Face au succès public et aux réactions positives des auteurs, Groux suggère à Moliterni de mettre en place à Angoulême un festival inspiré par celui de Lucques, que Moliterni avait co-fondé en 1965[5] et qui était alors le principal festival de bande dessinée d'Europe[6]. Moliterni accepte et fait inviter Groux et Mardikian à l'édition suivante du festival de Lucques, prévue pour le début de l'automne 1973[7]. Bien qu'entre temps des passionnés regroupés derrière Jean-Paul Tibéri aient organisé à Toulouse le premier Salon national de la bande dessinée[8], Groux et Mardikian se rendent bien à Lucques où ils obtiennent des responsables du festival l'autorisation d'en fonder un à Angoulême sur le modèle du leur[7].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Auteurs et personnalités présentes[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jury[modifier | modifier le code]

Le jury décernant les prix est composé des critiques français Jean-Pierre Dionnet, Pierre Pascal, Henri Filippini ainsi que des membres du jury du fustival de Lucques : André Leborgne (Belgique), David Pascal (États-Unis), Luis Gasca (Espagne), Vasco Granja (Portugal), Rainaldo Traini (Italie) et Ervin Rustemagic (Yougoslavie)[9]. Francis Groux (France) en est le secrétaire.

Lauréats[modifier | modifier le code]

Le jury remet six prix à des auteurs et deux à des maisons d'éditions[9].

Autres prix remis lors du festival[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Groux 2011, p. 21-22 et 25-26
  2. Groux 2011, p. 22.
  3. Groux 2011, p. 25.
  4. Groux cite dans son autobiographie Roger Bussemey, Mic Delinx, André Franquin, Fred, Robert Gigi, Jean Giraud, Christian Godard, Hermann, Peyo, Jean-Claude Poirier, Jean Roba et Tibet. Groux 2011, p. 26.
  5. a et b Groux 2011, p. 26.
  6. Groux 2011, p. 28.
  7. a et b Groux 2011, p. 27.
  8. Pascal 1993, p. 53.
  9. a b et c Cannet 1992, p. 218

Documentation[modifier | modifier le code]