Mic Delinx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mic Delinx
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
signature de Mic Delinx

signature

Mic Delinx de son vrai nom Michel Houdelinckx, né à Paris le et mort à Paris le , était un dessinateur français de bande dessinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mic Delinx commença sa carrière en 1957 à l'hebdomadaire Pierrot, puis à Lisette et Fripounet. Il créa en 1960 la série La Forêt de Chénebeau, sur scénario de René Goscinny. Il fut aussi, ce pour quoi il reste le plus connu, le créateur des personnages de La Jungle en folie à partir de 1969 sur des scénarios de Christian Godard.

Il réalisa aussi de nombreuses illustrations pour des campagnes publicitaires (par exemple le chat Sim'Cat pour la défunte marque automobile Simca). En 1981, au décès de Jean-Claude Poirier, tout comme Philippe Luguy et Yannick Hodbert, il dessina 7 vignettes[1] pour la marque de chewing-gum Malabar puis en 1982, 12 vignettes sur une série de 24 répartie entre lui et François Dimberton

Publications[modifier | modifier le code]

  1. Les aventures de Joe le tigre, 1973
  2. Salut la compagnie, 1974
  3. La Conquête de l'espace, 1974
  4. Corrida pour une vache maigre, 1975
  5. Perrette et le grand méchant Louloup, 1975
  6. La Crise, 1976
  7. Le Mouton enragé, 1976
  8. La Belle au bois ronflant, 1979
  9. La Cage aux fauves, 1980
  10. Le Monstre, 1980
  11. Mambo Zizi Panda, 1981
  12. Le Trou du chou-fleur, 1983
  13. La Brigade des morses, 1983
  14. Hamac Saynètes, 1984
  15. La Licorne de brume, 1984
  16. Le Fondu enchainé, 1985
  17. Canard à l'orange, 1986
  18. Le Fantôme du Bengali, 1987
  19. Le Dindon de la farce, 1987
  20. La Guerre du golf, 1988

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]