Festival d'Angoulême 1985

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le 12e Salon international de la bande dessinée d'Angoulême se déroule du 25 au autour du thème « Les Bâtisseurs de rêves ». Le Grand Prix de la ville d'Angoulême est décerné à Jacques Tardi, auteur notamment des Adèle Blanc-Sec et d'Ici même.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Prix remis par le jury[modifier | modifier le code]

Le jury est composé de Jean-Claude Mézières (grand prix de l'année précédente), Jean-Michel Boucheron (député-maire d'Angoulême), Dominique Bréchoteau (critique), Monique Bussac (conservatrice du musée d'Angoulême), Jean-Pierre Cliquet (Lire), Robert Escarpit (Le Monde), Adrienne Krikorian (libraire), Jean-Paul Morel (Le Matin), Pierre Pascal (directeur du festival), François Pierre (critique), Pierre Vieilletet (Sud Ouest)

Autres Alfred[modifier | modifier le code]

Autres prix[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Centre Saint-Martial
  • Images à la page (scénographie de François Vié et Christiane Clerc, coproduction avec la bibliothèque publique d'information, du 15 janvier au 13 février) : retour sur trente ans d'illustration pour enfants autour d'environ 150 originaux ;
  • Jean-Claude Mézières. De l'autre côté des étoiles (scénographie de François Vié) : une centaine de planches originales de l'auteur, deux vidéos, et une exposition confrontant Mézières et Christin à leurs sources sont proposées dans un décor de science-fiction.
Conservatoire Gabriel Fauré
  • L’Apocalypse : planches de Raymond Poïvet extraites de la série Larousse Découvrir la Bible en BD ;
  • Attention travaux. Architecture de BD (exposition de l'Institut français d'architecture) : avant-première d'une exposition consacrée aux liens entre l'architecture et la bande dessinée avant sa venue à Paris du 4 juin au 12 octobre ;
  • Exposition des planches d'élèves de l'École des Beaux Arts.
Espace Marengo
  • La Bande dessinée 9e Art : histoire de la bande dessinée depuis 1880.
Hall Caisse d'épargne
  • Graines de Pros. Quand les grands étaient petits… : exposition de planches réalisées lorsqu'ils étaient enfants par douze auteurs français.
Hôtel de ville
  • Jeunes dessinateurs : planches sélectionnées pour le prix Alfred Avenir ;
  • Valencia Vignettes : présentation des travaux de six auteurs de Valence travaillant pour El Víbora, dont Daniel Torres.
Maison du livre
Musée municipal d'Angoulême
  • Ceesepe
  • Gigi
  • Jean Gir - Mœbius. Planches originales : 200 planches et dessins de Jean Giraud.
Théâtre municipal
  • L'Histoire c'est aussi l'Aventure : exposition sur la bande dessinée historique réalisée par les éditions Glénat.

Rencontres, débats, conférences[modifier | modifier le code]

Vendredi
  • Pierre Dupuis et Roland Garel : « L'Avenir professionnel des auteurs de bandes dessinées »
  • Michel Greg : « La Bande dessinée française aux États-Unis en 1985 »
  • Henri Filippini : « La Presse de la bande dessinée »
  • Juan Navarro : « La Bande dessinée espagnole »
Samedi
Dimanche

Déroulement du festival[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Mézières, Grand Prix l'année précédente, réalise l'affiche du festival.
  • Visite de François Mitterrand, le 23 janvier : le festival d'Angoulême est reconnu au plus haut niveau. Le ministre de la culture Jack Lang en profitera pour remettre à Jean Giraud/Moebius le grand prix national des Arts Graphiques, c'est la première fois qu'un auteur de bandes-dessinées est récompensé de ce prix.

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Pierre Pascal (dir.), Angoulême 12. 25-26-27 janvier 85. Bâtisseurs de rêves, Angoulême : SIBD, 1985