Festival d'Angoulême 1988

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le 15e Salon international de la bande dessinée s'est tenu les 29, 30 et à Angoulême.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Grand prix de la ville[modifier | modifier le code]

Grand prix spécial 15e anniversaire[modifier | modifier le code]

Déroulement du festival[modifier | modifier le code]

  • Exposition « Bunker » par Bilal, très impressionnante.
  • Jack Lang n'est plus ministre, mais il s'est déplacé « en ami ». Le ministre des Postes et télécommunication, Gérard Longuet, fait le déplacement. Son administration édite une planche de 12 timbres célébrant les grands prix passés.
  • L'atelier du NIL, de l'école d'art d'Angoulême, édite «Contes et racontars» sous la direction de Gérald Gorridge. Franc succès.
  • Louis Viannet, numéro 2 de la CGT, est à Angoulême pour le lancement de l'album « Les luttes en BD »
  • Exposition Ptiluc à la galerie Arts Objet.
  • Josiane Balasko est membre du jury de sélection des dessins animés.
  • Quinze jours après la fin du festival, Pierre Pascal et Gérard Berthet démissionneront de leurs fonctions de directeur et de commissaire général sous la pression de Jean-Michel Boucheron.

Affiche[modifier | modifier le code]

Thème[modifier | modifier le code]

  • « Bande et cinés »

Jury[modifier | modifier le code]

Enki Bilal, Jean-Michel Boucheron, Hervé Cannet, Pierre Veilletet, Jean-Paul Morel, Jean-Pierre Cliquet, Monique Bussac, Adrienne Krikorian, François Pierre, Gérard Berthet, Jean-Luc Bittard, Dominique Bréchoteau, Pierre Pascal

Liens externes[modifier | modifier le code]