Festival d'Angoulême 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Festival d'Angoulême 2018
Image liée à la cérémonie
Six vues du festival : l'exposition Marion Montaigne, Jérémie Moreau applaudi par le jury, les revendications des auteurs, les panneaux des 50 ans de Mai 68, Hiro Mashima et les mains de l'auteur François Ayroles.
45e Festival d'Angoulême
Détails
Dates Du 25 au
Lieu Angoulême, France
Site web www.bdangouleme.com
Résumé
Grand prix Richard Corben
Fauve d'or La Saga de Grimr de Jérémie Moreau
Fauve du public Dans la combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne
Fauve Jeunesse La Guerre de Catherine de Julia Billet et Claire Fauvel
Prix René Goscinny Jean Harambat pour Opération Copperhead
Chronologie

Le 45e festival international de la bande dessinée d'Angoulême s'est tenu du 25 janvier au .

Vainqueur du Grand prix en 2017, l'auteur suisse Cosey présidait cette édition dont il a réalisé l'affiche.

Affiche[modifier | modifier le code]

Dévoilée le 30 novembre 2017 lors de la conférence de presse du festival, l'affiche de Cosey représente plusieurs de ses personnages dans un mandala où figure également Mickey Mouse.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Grand prix de la ville d'Angoulême[modifier | modifier le code]

Le premier tour de l’élection du Grand Prix s’est déroulé en ligne du 8 au 13 janvier 2018. Les trois auteurs retenus par leurs pairs pour concourir au second tour, du 17 au 21 janvier, sont les suivants[1] :

Le second tour couronne Richard Corben[2]. En son absence, c'est son éditeur français, Laurent Lerner, qui a reçu le prix à la cérémonie d'ouverture du festival.

Prix René Goscinny[modifier | modifier le code]

Dévoilé lors de la conférence de presse qui s'est tenue le 30 novembre à la Cinémathèque française, le Prix René Goscinny a été remis à Jean Harambat pour Opération Copperhead[3].

Prix officiels[modifier | modifier le code]

Grand jury[modifier | modifier le code]

Jérémie Moreau applaudi par le jury.

Présidé par l'auteur Guillaume Bouzard, le jury comprend également l'autrice Camille Jourdy, l'acteur et réalisateur Bruno Podalydès, le chanteur Marco Prince, l'écrivaine et journaliste Clara Dupont-Monod, l'historienne et journaliste Lucie Servin et la libraire Peggy Poirier.

Palmarès officiel (Fauves d'Angoulême)[modifier | modifier le code]

  • Fauves d'honneur : en hommage à leurs œuvres respectives et en complément de leurs expositions monographiques, les mangakas Hiro Mashima et Naoki Urasawa, présents pendant tout le festival, ont chacun reçu un Fauve d'honneur.

Compétition officielle[modifier | modifier le code]

Sélection officielle[modifier | modifier le code]

La sélection officielle compte 45 albums[5].

Pour le Fauve d'or, le jury a sélectionné une liste de dix finalistes[6] :

Sélection Patrimoine[modifier | modifier le code]
Sélection Jeunesse[modifier | modifier le code]
Sélection Polar SNCF[modifier | modifier le code]
Rencontre avec Max de Radiguès à l'Espace Polar SNCF.
Sélection Prix du public Cultura[modifier | modifier le code]

Cette sélection reprend douze titres de la sélection officielle soumis au choix du public.

Prix découvertes[modifier | modifier le code]

Jeunes talents et Concours de la BD scolaire[modifier | modifier le code]

Lauréats des prix Découverte, Jeunes talents et BD scolaire.
  • Les trois premiers prix Jeunes talents : Louisa Vahdat, Lisa Herberer, Thibault Gallet
  • Prix Jeunes talents Région : Thierry Carretero
  • Challenge digital : Sophie Taboni et Nicolas Catherin avec Ici tout va bien
  • Prix d'Angoulême de la BD scolaire : Pablo Raison, 16 ans
  • Prix Espoir : Nathan Le Marec, 12 ans
  • Prix du scénario : Sami Jemli, 16 ans
  • Prix Graphisme : Chloé Bertschy, 17 ans

Autres prix[modifier | modifier le code]

  • Dans le cadre du Off of Off, deux prix sont décernés. Le prix « Couilles au cul », récompensant le courage des dessinateurs de presse, est attribué au dessinateur iranien Kianoush Ramezani.
  • Le Prix Schlingo a été remis à Anouk Ricard pour Faits divers 2 paru aux éditions Cornélius et l'ensemble de son œuvre.
  • Le Prix Tournesol, qui récompense un album considéré comme le plus sensible aux problématiques écologiques ou le plus porteur de valeurs comme la justice sociale, la défense des minorités et la citoyenneté, est remis à Mathilde Ramadier et Laurent Bonneau pour Et il foula la terre avec légèreté. Le jury comprenait notamment l'écrivain Yves Frémion, l'autrice Natacha Sicaud et le journaliste Vincent Bernière.

Déroulement du festival[modifier | modifier le code]

Disposition[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Pour Popopop, Antoine de Caunes et Charline Roux ont reçu Pénélope Bagieu, marraine de l'émission, Anouk Ricard, Ludovic Debeurme et Fred Bernard.

Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice ont reçu Marion Montaigne pour leur émission d'actualité Par Jupiter !, avec les chroniqueurs Pablo Mira, Juliette Arnaud, Hippolyte Girardot et le chansonnier Frédéric Fromet.

Philippe Collin a enregistré L'Œil du tigre, l’émission sur le sport diffusée le dimanche soir suivant, avec Guillaume Bouzard, président du jury et joueur de football amateur, et Bastien Vivès, présenté comme supporter des clubs de football du Paris-Saint-Germain et de l'Olympique de Marseille. Dominique Besnehard est intervenu pour une chronique sur Mylène Demongeot, Joy Raffin a évoqué son premier festival d'Angoulême où elle a découvert l'auteur Didier Tronchet.

Expositions[7][modifier | modifier le code]

Hôtel Saint-Simon
  • Cosey, une quête d'épure
Espace Franquin
Musée de la bande dessinée d’Angoulême
Musée d'Angoulême
  • Osamu Tezuka, Manga no Kamisama (Le dieu du manga)
  • Venise sur les pas de Casanova, de la peinture du XVIIIe siècle à la bande dessinée
Quartier Jeunesse au Chais Magelis
Vaisseau Mœbius
Médiathèque L'Alpha
Autres lieux

Spectacles et projections[modifier | modifier le code]


Rencontres[modifier | modifier le code]

Outre ces rencontres officielles, le stand du réseau Cultura reçoit les auteurs présents dans la sélection du prix du public dans l'espace éditeurs du Monde des Bulles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sudouest.fr/2018/01/16/bd-a-angouleme-deux-americains-et-un-francais-en-lice-pour-le-grand-prix-4115383-813.php
  2. « Le maître de l’horreur Richard Corben nouveau Grand Prix d’Angoulême », sur Le Monde, (consulté le 25 janvier 2018).
  3. « Prix René Goscinny », sur bdangouleme.com (consulté le 5 décembre 2017)
  4. Frédéric Potet, « BD : « La Saga de Grimr » remporte le Fauve d’or à Angoulême », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. « Sélection officielle 2018 », sur bdangouleme.com (consulté le 30 novembre 2017)
  6. « Voici les candidats au Fauve d'or prix du meilleur album », sur bdangouleme.com (consulté le 15 janvier 2018)
  7. http://www.bdangouleme.com/1249,expositions-2018

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :