En anglais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
En anglais

Album de Françoise Hardy
Sortie 1968
Enregistré Studios Olympic, Londres
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Durée 30 min 15 s
Genre Variété
Producteur Production Asparagus
  • Françoise Hardy
  • Jacques Wolfsohn
  • Léon Cabat
Label United Artists Records

Albums de Françoise Hardy

En anglais est le deuxième album chanté en anglais par Françoise Hardy. Destiné en priorité au marché anglophone, l’édition originale a été éditée au Royaume-Uni en octobre 1968. La première édition française — huitième album paru en France de la chanteuse — a été publiée sous le même titre en décembre de la même année.

Deuxième album chanté en anglais[modifier | modifier le code]

L’album est composé de dix reprises anglaises et américaines et de deux inédits : Empty Sunday (Françoise Hardy l'adaptera en français et l'enregistrera sous le titre J'ai le cœur vide aujourd'hui, mais ne sera pas édité sur disque.) et Never Learn To Cry (La chanteuse l'adaptera en français et l'enregistrera sous le titre Mon monde n'est pas vrai pour l'éditer sur son dixième l’album.).

Contexte

Depuis le début de l’année 1968, il n’y a eu qu’un seul single distribué dans le Royaume-Uni. Des enregistrements sont prévus au Studio Pye à Londres et au Studio CBE à Paris pour produire un album destiné à ce marché anglophone. En mai, un single contenant la reprise de Loving You, un succès d’Elvis Presley, est en place chez les disquaires de Grande-Bretagne pour accompagner la sortie de l’album qui arbore le titre laconique d’En anglais. Les autres projets d'enregistrements se trouvent alors perturbés à la suite du mouvement étudiant qui, depuis le début du mois de mai, prend de l'ampleur en France. S’étendant au monde ouvrier, le pays est paralysé par les grèves à la mi-mai. Sur les conseils de leur attaché de presse, Françoise Hardy et Jacques Dutronc quittent alors la capitale pour la Corse. En juin, le calme revenu, chacun rentre chez soi[1].
Les enregistrements de chansons en langues étrangères reprennent. Elles seront rassemblées sur quelques 33 tours à partir de fin 1969.

Éditions originales de l'album (mono et stéréo)[modifier | modifier le code]

Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni, octobre 1968 : Disque microsillon 33 tours/30 cm., En anglais, Production Asparagus/United Artists Records (ULP 1207), mono et (SULP 1207), stéréo.
Pochette : photographies réalisées par Jean-Marie Périer.

Crédits[modifier | modifier le code]

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Les 12 chansons qui composent le disque ont été enregistrées en stéréophonie.

Side 1
No TitreParolesMusiqueOrchestre Durée
1. Loving You[2]Jerry LeiberMike StollerCharles Blackwell 2:05
2. Hang On to a Dream (How Can We Hang On to a Dream[3])Tim HardinTim HardinCharles Blackwell 2:10
3. Will You Love Me Tomorrow[4]Gerry GoffinCarole King[5]Charles Blackwell 2:35
4. Lonesome Town[6]Thomas Baker Knight (en)Thomas Baker KnightArthur Greenslade (en) 2:05
5. Who'll Be The Next in Line[7]Ray DaviesRay DaviesArthur Greenslade 2:10
6. Never Learn to CryVicki Wickham (en) et Simon Napier-BellSimon Napier-BellSimon Napier-Bell 2:40
Side 2
No TitreParolesMusiqueOrchestre Durée
1. There but for Fortune[8]Phil OchsPhil OchsArthur Greenslade (en) 3:10
2. That'll Be the Day[9]Buddy Holly, Jerry Allison (en), Norman PettyBuddy Holly, Jerry Allison, Norman PettyArthur Greenslade 2:15
3. The Way of Love[10] (J’ai le mal de toi[11])Al Stillman (en)Jack DiévalArthur Greenslade 2:30
4. Tiny Goddess[12]Patrick Campbell-Lyons (en) et Alex SpyropoulosP. Campbell-Lyons, A. Spyropoulos et Ray Singer (en)).Jean-Pierre Sabar 3:00
5. Let It Be Me[13] (Je t'appartiens[14])Mann CurtisGilbert BécaudCharles Blackwell 2:40
6. Empty SundayVicki Wickham (en)Simon Napier-BellSimon Napier-Bell 2:25

Discographie liée à l’album[modifier | modifier le code]

Abréviations et termes utilisés pour désigner les différents types de supports d'enregistrements :

LP (Long Playing) = Album sur disque 33 tours (vinyle).
CD (Compact Disc) = Album sur disque compact.
EP (Extended Playing) = Disque super 45 tours (vinyle), 4 titres.
SP (Single Playing) = Disque 45 tours (vinyle), 2 titres.

Premières éditions britanniques[modifier | modifier le code]

Disque promotionnel[modifier | modifier le code]

Destiné à la promotion de l’album, ce disque, exclusivement distribué dans les médias (presses, radios, télévisions…), porte la mention « Demonstration record ».

  • 16 Février 1968 : SP, Prod. Asparagus Recording/United Artists (UP 1208).
  1. Now You Want To Be Loved (Des ronds dans l'eau), Miller, adaptation du texte de Pierre Barouh / Raymond Le Sénéchal.
  2. Tell Them You're Mine (C'était charmant), Miller, adaptation du texte de F. Hardy / F. Hardy.

45 tours (vinyles)[modifier | modifier le code]

Nota bene : Ne sont listés ci-dessous que les disques contenant les titres chantés en anglais.

  • 1968 : SP, Prod. Asparagus Recording/United Artists (UP 1208).
  1. Now You Want To Be Loved (Des ronds dans l'eau), Miller, adaptation du texte de Pierre Barouh / Raymond Le Sénéchal.
  2. Tell Them You're Mine (C'était charmant), Miller, adaptation du texte de F. Hardy / F. Hardy.
  • Octobre 1968 : SP, Production Asparagus/United_Artists (UP 2253).
  1. Will You Love Me Tomorrow?, Gerry Goffin et Carole King.
  2. Loving You, Jerry Leiber / Jerry Leiber et Mike Stoller.

Premières éditions françaises de l'album[modifier | modifier le code]

  • Décembre 1968 : LP, En anglais, Production Asparagus/Disques Vogue/Vogue international industries (CLD 729), stéréo universelle[15].

Réédition française de l'album[modifier | modifier le code]

Premières éditions étrangères de l’album[modifier | modifier le code]

  • Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud, novembre 1968 : LP (pochette ouvrante), Françoise - The Second English Album, World Records C° (ORR 6024), stéréo/mono.
  • Drapeau des États-Unis États-Unis, novembre 1968 : LP, Loving, Productions Asparagus Recording/Reprise Records (RS 6318).
  • Drapeau de l'Australie Australie, 1969 : LP, Françoise Hardy in Anglais [sic], Production Asparagus/Phono Vox Records, coll. “Celebrity Series”, Vol. 2, (LPV 001).
  • Drapeau du Brésil Brésil, 1969 : LP, Loving - Françoise Hardy en anglais, Companhia Brasileira de Discos/Philips (SLP 199.032).
  • Drapeau du Canada Canada, 1969 : LP, Loving, Productions Asparagus Recording/Reprise Records (RS 6318).
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande, 1969 : LP, Will You Love Me Tomorrow, Interfusion (SITFL 934.135).
  • Drapeau du Japon Japon, 1976 : LP, En anglais, Epic Records (ECPO 83).
  • Drapeau du Japon Japon, 1990 : CD (jewel case), En anglais, Epic Records/Sony Records (ESCA 5191).

Rééditions étrangères de l’album[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Françoise Hardy, Le Désespoir des singes... et autres bagatelles, Paris, éd. Robert Laffont, 2008, pp. 109 à 113.
  2. Chanson créée en 1957 par Elvis Presley : SP, Loving You – Teddy Bear, RCA Victor (47-7000) ; EP, Loving You – Teddy Bear – Party – True Love, RCA Victor (EPA 1-1515) et LP, RCA Victor (LPM 1515), US. Cette chanson a donné son titre au second film d'Elvis (sorti en France sous le titre, Amour frénétique. Le King y tient le rôle de Deke Rivers, nom dont s'est inspiré Hervé Forneri pour créer son nom d'artiste).
  3. Titre original de la chanson écrite, composée et enregistrée par Tim Hardin en 1966 : LP, Tim Harding 1, Verve Forecast (FTS-3004), US.
  4. Chanson créée en 1960 par le groupe féminin américain, The Shirelles : SP, Will You Love Me Tomorrow – Soldier Boy, Top Rank International (JAR-540).
  5. Carole King l’enregistrera en 1970 sur LP, Tapestry, Ode Record (SP-77009), US.
  6. Chanson créée en 1958 par le chanteur américain, Ricky Nelson : SP, Ricky Nelson Sings, I Got a Feeling – Lonesome Town, Imperial Records (5545), US et LP, Ricky Sings Again (en), Imperial Records (9061), US. Adaptée en français par Pierre Delanoë sous le titre, La Rue des cœurs perdus, elle a été enregistrée par Richard Anthony en 1959 : EP, La-do-da-da – La Rue de cœurs perdus (Lonesome Town) – C'est le jeu (It's All In The Game) – Chanson magique (Move It), Pathé Marconi/Columbia (ESRF 1214). Françoise Hardy l’a reprise en 1968 (voir l'album Comment te dire adieu ?).
  7. Chanson créée en 1965 par le groupe rock britannique, The Kinks : SP, Ev'rybody's Gonna Be Happy – Who'll Be The Next in Line, Pye Records (7N 15813), UK ; EP, Kinks-Size Kinkdom, A Well Respect Man – Set Me Free – Who'll Be The Next in Line, Reprise Records (…), US et LP, Kinkdom, Reprise Records (6184), US.
  8. Phil Ochs l’enregistra en 1964 sur un album collectif : LP, New Folks/vol. 2, Phil Ochs – Eric Andersen (en)Lisa Kindred (en) – Bob Jones, Vanguard Records (VRS 9140), US. Joan Baez en fit un succès en 1965 : LP, Joan Baez/5, Vanguard Records (VSD 79160) stéréo, US. Adaptée en français par Eddy Marnay sous le titre, Où va la chance ?, elle est enregistrée par Dominique Walter en 1965 sur EP, Pourquoi ne viens-tu pas ? - Tu viens d'Irlande - Où va la chance ? - Ne cherche pas à comprendre, Disc’ AZ (EP 1003). Françoise Hardy l’a reprise en 1968, sur l'album Comment te dire adieu ?.
  9. Chanson créée en 1956 par Buddy Holly et Jerry Allison.
  10. Chanson créée en 1965 par la chanteuse anglaise, Kathy Kirby : EP, The Way of Love – Oh Darling How I Miss You, Decca Record Cie (F.12177), UK.
  11. Titre original de la chanson écrite par Michel Rivgauche en 1960. Colette Deréal l’a enregistrée en 1965 sur SP, À toi, à moi, à nous – J’ai le mal de toi, Polydor (2019) ; EP, Ma chance c'est toi - Le Tyrolien - J'ai le mal de toi - Toi et ton sourire, Polydor (27190) et LP 25 cm, Polydor (45 610). À la suite du succès obtenu par l’adaptation anglaise, interprétée par Kathy Kirby, Michel Rivgauche décide d’en écrire une seconde version sous le titre, Parlez-moi de lui. Cette nouvelle mouture a été enregistrée par Dalida, en 1966 : SP, Parlez-moi de lui, disques Barclay (60718) et EP, Je t’appelle encore – Modesty – Parlez-moi de lui - Baisse un peu la radio, disques Barclay (70997) (Pierre Layani, Jukebox Magazine, n° de janvier 1996). Françoise Hardy l’a reprise en 1968 (voir l'album Comment te dire adieu ?).
  12. Chanson enregistrée en 1967 par le groupe folk britannique, Nirvana : SP, Tiny Goddess – I Believe in Magic, Island Records (WIP-6016), UK et LP, All of Us, Island Records (ILPS-9087), UK.
  13. La chanteuse et actrice américaine, Jill Corey (en), fut la première à l’interpréter dans la série télévisée, Climax!, diffusée en 1957 sur CBS. Elle l’enregistra en novembre 1957 sur SP, Let It Be Me – Make Like a Bunny, Honey, Columbia Records (4-40878), US. C’est l’interprétation enregistrée par The Everly Brothers en 1959, qui porta la chanson en tête des charts du Royaume-Uni et des USA en 1960 : SP, Let It Be Me – Since You Broke My Heart, Cadence Records (1376), US et LP, The Fabulous Style of The Everly Brothers, Cadence Records (CLP-3040), US.
  14. Titre original de la chanson écrite par Pierre Delanoë, enregistrée par Gilbert Bécaud en 1955 : EP, Je t’appartiens – Ça – Pauvre pêcheur – Marianne de ma jeunesse, La voix de son maître (7 EGF 171) et LP 25 cm, La voix de son maître (FDLP 1049).
  15. Grâce au procédé scope process, mis au point par Vogue, le disque s’écoute aussi bien en stéréophonie qu’en monophonie.

Liens externes[modifier | modifier le code]