Jack Diéval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jack Diéval
Nom de naissance Jacques Joseph Jean Diéval
Naissance
Douai (France)
Décès (à 91 ans)
Paris 15e
Activité principale Arrangeur musical, compositeur
Genre musical Jazz
Chanson française
Instruments Piano

Jack Diéval est un pianiste de jazz, compositeur et animateur de radio et de télévision français, né le à Douai, décédé le [1] dans le 15ème arrondissement de Paris[2]. Il a été surnommé le Debussy du jazz [3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il collabore avec des musiciens comme Guy Lafitte, et des paroliers comme Boris Vian qui lui écrira 2 textes en 1945 : Ce n’est que l’ombre d’un nuage et J’ai donné rendez-vous au vent.

En 1949, il devient l’accompagnateur d’Henri Salvador[4].

De 1954 à 1972, il anime l'émission de radio Jazz aux Champs-Élysées, rebaptisée en 1964 Musique aux Champs-Élysées. Durant cette période, il produit et anime également des émissions de télévision comme Paris Carrefour du Monde ou Club du piano.

En il revient dans sa ville natale Douai à l'occasion du tournage d'un documentaire[5].

En 1982, il est élu au Conseil d'administration de la SACEM, fonction qu’il occupa ensuite régulièrement (1985, 88, 93, 96 et 97)[6].

En 2001, il obtient le Grand Prix du jazz de la Sacem.

Discographie[modifier | modifier le code]

Jack Diéval est l'auteur de :

  • Mister Jetwind
  • Tobbacco Jar
  • The red Pipe
  • Septuor Jack Diéval, Fou de rock'n'roll, Polydor 1956 - Prix Disque-Jockey Association
  • Pianos Duet with Art Simmons, Du Canada sur les disques Pathé #SPAM-67.268 1969
  • The Way of Love (également connu sous le titre "J'ai le mal de toi" ou "Parlez-moi de lui", interprété notamment par Dalida et par Cher)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]