Discussion:Gabriel Attal

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Plusieurs personnes interviennent sur la page de Gabriel ATTAL pour indiquer qu'il a demandé l'investiture PS pour les Législatives de 2017 et a perdu face à Thomas Puijalon. Les résultats du vote de la section locale de Vanves en date du 8 décembre 2016, preuve qu'il n'a pas concouru.https://twitter.com/juliensegura7/status/869907309501304833

Consensus à trouver sur ce paragraphe[modifier le code]

Bonjour, je viens de protéger l'article en écriture, il faut maintenant trouver un consensus sur ce paragraphe :

  • En 2016, il quitte le PS une fois l'investiture En Marche! acquise et après avoir envisagé une investiture socialiste[1]. Les militants PS lui préfèrent en effet Thomas Puijalon (qui lui proposera d'ailleurs un "ticket", qu'Attal refusera, s'estimant plus légitime pour être tête de liste)[2]. Il évoquera également sa déception par le positionnement de certains élus PS opposés à la loi Macron, notamment à propos du travail du dimanche[3].
  1. « Du Parti socialiste à La République en marche, la mue fulgurante de Gabriel Attal », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  2. « Du Parti socialiste à La République en marche, la mue fulgurante de Gabriel Attal », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  3. Pierrick Baudais, « Qui est Gabriel Attal, le futur porte-parole de la République en marche ? », sur ouest-france.fr, (consulté le 20 juillet 2018).

ou

  • En 2016, il adhère à En Marche! dès la création du mouvement puis quitte le PS quelques mois plus tard lorsque Emmanuel Macron déclare sa candidature à l'élection présidentielle.[1] Il évoquera également sa déception par le positionnement de certains élus PS opposés à la loi Macron, notamment à propos du travail du dimanche[2].
  1. « Législatives 2017 qui est Gabriel Attal le nouveau député REM des Hauts-de-Seine ? », France Bleu,‎ , p. 10 (lire en ligne)
  2. Pierrick Baudais, « Qui est Gabriel Attal, le futur porte-parole de la République en marche ? », sur ouest-france.fr, (consulté le 20 juillet 2018).


Sans me positionner au niveau éditorial, je remarque quand même la phrase 2016, c’est la rupture avec le PS. Gabriel Attal rejoint le mouvement En Marche d’Emmanuel Macron dès sa création. sur la source [1]... N'y aurait il pas surinterprétation des sources ?

Sans discussion sous 24 heures, je supprimerais tout ce qui n'est pas dans les sources - Bonne continuation --Lomita (discuter) 11 octobre 2018 à 14:25 (CEST)

Pour l'instant, les seules informations sourcées sont :

  • En 2016, il adhère à En Marche! dès la création du mouvement et quitte le PS. Il évoquera également sa déception par le positionnement de certains élus PS opposés à la loi Macron, notamment à propos du travail du dimanche[1].
  1. Pierrick Baudais, « Qui est Gabriel Attal, le futur porte-parole de la République en marche ? », sur ouest-france.fr, (consulté le 20 juillet 2018).

Contribution de BlackLight1209 (discuter)[modifier le code]

Comme indiqué précédemment dans mes modifications, le 1er paragraphe fait référence à des faits faux. Gabriel Attal, a obtenu l'investiture de La République en Marche le 11 mai 2017. [1] Il ne peut donc avoir "quitté le PS une fois l'investiture En Marche! acquise et après avoir envisagé une investiture socialiste" comme il y est indiqué. Par ailleurs, il est évoqué "Les militants PS lui préfèrent en effet Thomas Puijalon" ce qui est faux, puisque Thomas Puijalon était seul candidat à la candidature lors du vote du 8 décembre 2016. </ref> https://twitter.com/juliensegura7/status/869907309501304833 </ref> De ce fait, l'argumentaire développé par l'ensemble de ce paragraphe est faux. De plus il a été avancé par un nouveau contributeur, jeune de 2 jours, qui n'a modifié que cette page. C'est devant ces faits que je suis intervenu et ai souhaité rétablir la vérité, à savoir le 2nd paragraphe. BlackLight1209 (discuter) 11 octobre 2018 à 15:32 (CEST)

  1. « Ile-de-France : La République en marche présente ses 67 premiers candidats aux législatives », France Bleu,‎ , p. 10 (lire en ligne)

Contribution de Naevius Sutorius (discuter)[modifier le code]

Bonjour, Attention, le fait qu'il quitte le PS une fois l'investiture En Marche! acquise ne signifie pas qu'il n'a pas rejoint le mouvement dès sa création (il a effectivement rejoint le mouvement dès sa création sans cependant quitter le PS). Sur le second point, il envisage une candidature sans aller jusqu'au bout de la démarche devant la désapprobation des militants PS et n'a donc pas présenté sa candidature. Il n'y a donc rien de faux dans ce paragraphe, de plus ces fait sont sourcés.

Notification Naevius Sutorius :
Bonjour, avez vous une source concernant la date à laquelle il quitte le PS ?
Avez vous une source sur le fait qu'il envisage une candidature ? une source concernant la désapprobation des militants ? et le fait qu'il n'a donc pas présenté sa candidature ?
Sans source, il n'y aura pas de notion de ces faits - Merci et bonne continuation --Lomita (discuter) 11 octobre 2018 à 19:59 (CEST)
Notification Lomita :
Bonjour, vous trouverez les sources corroborant ces faits dans les articles suivants dont sont tirés ces extraits:
Devant tant de malveillance, Gabriel Attal décide d’envoyer paître les brontosaures d’un PS qu’il quittera une fois l’investiture de LRM acquise, on est jamais trop prudent. « Ils ont tous voulu me faire passer pour un opportuniste et ont balancé des grosses “fake news” sur moi. Concernant l’activité de consultant, je m’étais lancé dans un processus commercial avec des partenaires, se justifie-t-il. Ça a été une campagne difficile, ça m’a fait le cuir. » https://abonnes.lemonde.fr/m-gens-portrait/article/2018/04/13/du-parti-socialiste-a-la-republique-en-marche-la-mue-fulgurante-de-gabriel-attal_5285146_4497229.html?
« On s’était vus pour savoir comment on allait travailler. Je lui ai proposé un ticket qu’il a refusé. Il voulait être tête de liste. Il m’a dit que j’allais me ramasser et que sa légitimité était supérieure car il venait du cabinet de Marisol Touraine. Finalement, il a renoncé à l’investiture, pour des raisons personnelles. » https://abonnes.lemonde.fr/m-gens-portrait/article/2018/04/13/du-parti-socialiste-a-la-republique-en-marche-la-mue-fulgurante-de-gabriel-attal_5285146_4497229.html?
Gabriel Attal est alors le plus jeune conseiller du gouvernement. Tenté par la députation en 2016, Gabriel Attal demande l’investiture pour sa circonscription de Vanves, mais il se fait sèchement recadrer par les militants PS, qui plébiscitent Thomas Puijalon. Peu affecté par ce vote des militants sans doute déboussolés par la fin de mandat, Gabriel Attal obtient finalement grâce à Stéphane Séjourné l’investiture En Marche. https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ces-opni-objets-politiques-non-193906
Merci et bonne continuation
Sources non consultables pour les non abonnés.... - Sinon, je ne sais vraiment pas si la troisième source AgoraVox peut être considérée comme fiable --Lomita (discuter) 11 octobre 2018 à 22:25 (CEST)
Réflexion au passage : les guerres d'éditions entre opposants acharnés de Gabriel Attal et (certainement) l'intéressé et/ou ses collaborateurs sont, d'un côté comme de l'autre, navrantes. L'article n'a pas vocation à devenir un exutoire, pas plus qu'une fiche publicitaire. Celette (discuter) 11 octobre 2018 à 22:34 (CEST)
Sources non consultables pour les non abonnés mais existantes tout de même, les passages relatifs aux modifications apportées étant retranscrits ici.
Concernant la date à laquelle il a quitté le PS, suffit d'observer cette source, libre d'accès : https://www.francebleu.fr/infos/politique/legislatives-2017-qui-est-gabriel-attal-le-nouveau-depute-rem-des-hauts-de-seine-1497520347, "Il rejoint En Marche! dès sa création et quitte le PS quand Emmanuel Macron déclare sa candidature à la présidentielle." Par ailleurs, la notion de "ticket" n'est avancé que par l'opposant lui même cité dans l'article du Monde https://abonnes.lemonde.fr/m-gens-portrait/article/2018/04/13/du-parti-socialiste-a-la-republique-en-marche-la-mue-fulgurante-de-gabriel-attal_5285146_4497229.html? comme indiqué par Lomita. Ce que nie dans le même article Gabriel Attal, comme indiqué parlant lui même de "“fake news” sur [lui]". Lors de son passage sur le plateau de On n'est pas couché le 21 avril 2018, observable à partir de 5:08, il dit avoir "adhéré 3 jours après" le lancement d'En Marche!, il ajoute par la suite "j'aurais pu candidater [aux législatives] pour le Parti socialiste, [...] mais j'ai fait le choix de candidater à La République en Marche et j'ai quitté le Parti socialiste". BlackLight1209 12 octobre 2018 à 11:03 (CEST)

Bonjour, les informations n'étant pas sourcées de manière satisfaisante puisqu'il est impossible de confirmer les dires ci-dessus, je supprime ni plus ni moins le paragraphe en entier, vu que l'information qu'il a rejoint LREM dès sa création est déjà dans le résumé introductif - Évoquer sa déception n'est pas encyclopédique en l'état - Bonne continuation à tous --Lomita (discuter) 12 octobre 2018 à 13:58 (CEST)

Bonjour Lomita, pour ce que ça vaut, je confirme avoir accès aux sources et que celles ci indique ce qui est dit. Je suggère donc rétablissement du paragraphe. Il me semble étrange de limiter l'ajoutabilité des faits au fait qu'ils soient en libre accès. On ne va pas aller loin comme ça, si seuls les médias gratuits sont mobilisables, la qualité de l'encyclopédie va grandement se dégrader.
Je pourrais confirmer personnellement la chose, par ailleurs, notamment l'attribution par Séjourné. Quant aux guerres d'éditions, tout indique qu'elles sont le fruit de Gabriel Attal lui-même par faux nez interposé (voir l'historique de blacklight, etc), qui s'apprête à être nommé ministre et craint vraisemblablement pour sa réputation.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par 88.214.160.227 (discuter).
Bonsoir, merci de lire ou relire WP:FOI - Les sources ne sont pas consultables, et eu égard à la guerre d'édition (à noter qu'il faut être deux pour faire une guerre d'édition...), il est hors de question de faire confiance sur simple affirmation - Après, il faut également se poser la question si ce paragraphe est encyclopédique ou pas ? - Bonne continuation --Lomita (discuter) 14 octobre 2018 à 21:13 (CEST)
Chèr(e)discuter, dans ce cas là, je me charge de rendre la source consultable. La voici: https://archive.org/details/DuPartiSocialisteALaRepubliqueEnMarcheLaMueFulguranteDeGabrielAttal
Il me semble d'intérêt général que ces informations soient accessibles au grand public et aux journalistes qui vont s'appuyer sur wikipedia pour faire connaître, et quelque part, figer l'image de cette personne pour un certain temps auprès des français. En ce sens, j'appuie ceux qui se sont démenés avec insistance pour les rendre publiques, il me semble, de bonne foi. D'autant plus qu'elles ne retirent rien en soi à Gabriel Attal (à part une question d'égo et de pseudopureté). Bc, LJM. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 88.214.160.110 (discuter).

Notification Lomita : 1) Le fait qu'une information figure dans le résumé introductif n'autorise aucunement à se passer de la mentionner et la sourcer dans le corps du texte : au contraire, c'est un impératif. 2) Le fait qu'une source ne soit pas d'accès gratuit en ligne n'autorise pas non plus à refuser de la prendre en compte. 3) Son passage du PS à LREM est à l'évidence un fait majeur dans sa biographie (d'autant plus compte tenu de son âge). Il suffit maintenant de s'accorder sur une version synthétique de ce qu'en disent les sources. Mais la discorde n'est absolument pas un argument pour supprimer tout un passage. --EB (discuter) 16 octobre 2018 à 01:34 (CEST)

Notification Erik Bovin : - Bonjour -
1) J'ai remis l'information qui était en RI avec une source (fiable et indépendante)
2) Désolée, mais lorsqu'il y a une guerre d'édition entre deux nouveaux comptes, un pro et un anti, la moindre des choses est de contrôler les dires des deux côtés (je pense que vous faites de même) et donc, lorsque la source n'est pas disponible à la lecture pour ce contrôle, je m'abstiens donc de donner du crédit à qui que ce soit (nouveau ou pas !) - La confiance a des limites... surtout lorsque je vois les messages des antis -
3) J'attends votre proposition
Bonne continuation --Lomita (discuter) 16 octobre 2018 à 09:05 (CEST)
Ma proposition :

« En 2016, il adhère à En marche !, devenu La République en marche (LREM), dès la création du mouvement et quitte le PS, selon les sources lorsqu'Emmanuel Macron déclare sa candidature à l'élection présidentielle de 2017, ou après avoir obtenu l'investiture LREM pour les élections législatives de 2017[1],[2],[3]. Il déclare avoir été déçu par l'opposition de certains élus PS à la loi Macron, notamment à propos du travail du dimanche[1]. »

--EB (discuter) 16 octobre 2018 à 11:00 (CEST)
  1. a et b Pierrick Baudais, « Qui est Gabriel Attal, le futur porte-parole de la République en marche ? », sur ouest-france.fr, (consulté le 20 juillet 2018).
  2. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées MueFulgurante
  3. Martine Bréson, « Législatives 2017 : qui est Gabriel Attal le nouveau député REM des Hauts-de-Seine ? », sur francebleu.fr, (consulté le 16 octobre 2018).

Notification Erik Bovin : : Pour plus de compréhension, je mettrais les bonnes sources au bon endroit :

« En 2016, il adhère à En marche !, devenu La République en marche (LREM), dès la création du mouvement [1] et quitte le PS, selon les sources lorsqu'Emmanuel Macron déclare sa candidature à l'élection présidentielle de 2017[2] ou après avoir obtenu l'investiture LREM pour les élections législatives de 2017 [3]. Il déclare avoir été déçu par l'opposition de certains élus PS à la loi Macron, notamment à propos du travail du dimanche[1]. »

--Lomita (discuter) 16 octobre 2018 à 14:20 (CEST)

  1. a et b Pierrick Baudais, « Qui est Gabriel Attal, le futur porte-parole de la République en marche ? », sur ouest-france.fr, (consulté le 20 juillet 2018).
  2. Martine Bréson, « Législatives 2017 : qui est Gabriel Attal le nouveau député REM des Hauts-de-Seine ? », sur francebleu.fr, (consulté le 16 octobre 2018).
  3. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées MueFulgurante
Effectivement, c'est mieux ainsi. Je pense qu'il n'est pas nécessaire d'attendre pour mettre en place cette version, je m'en charge. --EB (discuter) 16 octobre 2018 à 14:50 (CEST)
par ailleurs, Gabriel Attal était stagiaire (il était en année d'échange, 3e année à sciencespo) à la villa medicis, pas chargé de mission...— Le message qui précède, non signé, a été déposé par 78.130.94.221 (discuter).

Gabriel Attal de Couriss[modifier le code]

Voilà son nom d'état civil. Merci de modifier la page. L'une des sources primaires le démontrant : https://www.sciences-po.asso.fr/profil/gabriel.attaldecouriss13 — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 88.214.160.227 (discuter).

de Couriss est le nom de sa mère. Pour ceux que la généalogie intéresse : http://geneanjou.blog.lemonde.fr/2018/10/16/le-plus-jeune-membre-du-nouveau-gouvernement-descend-de-la-noblesse-angevine/

Comment Wikipedia est instrumentalisé[modifier le code]

En glissant de fausses informations (chargé de mission à la Villa medicis plutôt que stagiaire), Attal va obtenir une infinité de sources journalistiques qui, s'appuyant sur la page wikipedia, vont affirmer qu'il était en effet chargé de mission, ne vérifiant pas pour rendre leur papier à temps à leur rédacs, ce qui va permettre de sourcer l'information sur Wikipedia et de lui donner une apparence de véracité définitive. C'est ridicule. Il y a un vrai problème à ce niveau.— Le message qui précède, non signé, a été déposé par 78.130.94.221 (discuter).

Bonjour, encore une fois, je n'ai pas de problème pour modifier le chargé de mission en stagiaire, avez vous une source ? --Lomita (discuter) 16 octobre 2018 à 10:50 (CEST)
J'ai modifié un peu la phrase, mais tant que vous n'aurez pas de source pour le mot stagiaire, celui ci ne sera pas indiqué --Lomita (discuter) 16 octobre 2018 à 10:57 (CEST)

Plus jeune ministre de la Vè[modifier le code]

Il est le plus jeune ministre de la Vè République ([2]).

RI[modifier le code]

Bonjour,

Je veux bien qu'Attal n'en soit qu'à ses débuts en politique, mais depuis quand est-on aussi précis quant à une activité parlementaire dans le résumé introductif ?

Cordialement — Cheep (Λ), le 18 octobre 2018 à 11:08 (CEST)

Déjà, sa fonction de porte-parole de LREM (que tu avais retirée) n'est pas une activité parlementaire. Quant au détail du résumé introductif, il est simplement censé refléter le contenu de l'article qui, en l'occurrence, est raisonnablement étoffé et ne fait que refléter le traitement des sources. Ton interrogation (« depuis quand est-on aussi précis quant à une activité parlementaire ? ») porte un jugement de valeur qui n'a pas sa place ici. --EB (discuter) 18 octobre 2018 à 11:20 (CEST)
1/ Je n'ai pas retiré sa fonction de porte-parole de LREM ([3]).
2/ Ma remarque ne constitue en aucun cas un jugement de valeur. Si le RI a vocation à refléter le contenu de l'article, ce n'est pas pour autant qu'il faut par tous les moyens faire en sorte qu'il égale celui de personnalités politiques ayant une longévité plus importante. Sur Wikipédia, je n’ai encore jamais vu de RI mentionnant une activité de rapporteur d'un projet de loi : on entre selon moi dans des caractéristiques de la vie parlementaire qui n'ont pas lieu d'être mises en exergue dès le RI.
Cordialement — Cheep (Λ), le 18 octobre 2018 à 13:44 (CEST)
Au temps pour moi pour le porte-parolat. Concernant la fonction de rapporteur, je ne vois pas en quoi elle n'aurait a priori jamais sa place dans un RI. Si les sources ne le mettent pas en avant, ça va de soi qu'il n'y a pas lieu de le mentionner. Si cette fonction joue un rôle particulier dans la biographie de la personne en question, ça me semble tout à fait approprié de le mentionner (sachant qu'on parle d'une poignée de mots). C'est le cas en l'occurrence — plusieurs sources l'ont mis en avant, dont Le Monde qui indique que cette fonction « lui a permis de se distinguer » —, ou pour d'autres personnalités comme Richard Ferrand (voir le résumé introductif), pour qui le rôle de rapporteur général de la loi Macron a été un tournant dans son parcours politique. --EB (discuter) 18 octobre 2018 à 15:05 (CEST)

En parler ?[modifier le code]

Le 16 octobre, jour des perquisitions contre les insoumis et de l'entrée officielle de GA au gouvernement, l'avocat de Mélenchon a outé GA avec un conseiller très proche d'EM sur un réseau social dénigrant les raisons de sa nomination au gouvernement. L'info a été reprise par Gala, puis vite retirée. Elle a été reprise de manière particulièrement virulente par un site multi-phobe situé hors de portée de la justice française. Et l'on apprend le 17 octobre par une révélation du Monde que, pour la première fois, la justice française, en la personne du procureur Molins, tente de bloquer via une assignation en référé aux opérateurs Telecom un site, en l'occurrence ce site multi-phobe [4]--Barbanegre (discuter) 21 octobre 2018 à 15:44 (CEST)

Donc zéro source crédible, donc on n’en parle pas. On n’est pas là pour colporter des commérages sur la vie privée des gens. Cf WP: BPV. — JohnNewton8 [Viens !] 9 décembre 2018 à 12:48 (CET)