Didier Mencoboni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Didier Mencoboni
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Site web

Didier Mencoboni, né à Guingamp le 20 janvier 1959[1], est un artiste français. Il vit et travaille à Ivry-sur-Seine. Il est représenté par la galerie Éric-Dupont à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'école des beaux-arts de Quimper, Didier Mencoboni est pensionnaire de l’Académie de France à Rome à la villa Médicis de 1990 à 1991[2].

Il reçoit une bourse pour un voyage en Islande en 1994.

Il enseigne à l'École nationale supérieure d'art de Bourges[3].

Prix[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

« À la façon d'un musicien qui composerait sur le mode exclusif de la variation, Mencoboni multiplie les jeux formels et les combinaisons chromatiques afin d'élargir le registre d'expression de la peinture. »

— Art Absolument[5]

« Toile après toile, Mencoboni multiplie les expériences et les dosages à base de géométrie, de monochromie, de superpositions, de reprises. Avec beaucoup d'invention, il s'abandonne aux voluptés d'une combinatoire picturale infinie. »

— Philippe Dagen[6]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2018
  • 2017
    • « Episode XII », galerie Eric Dupont, Paris
    • « Episode XI », galerie Eric Dupont, Paris
    • « Règles souples », galerie Le domaine perdu-L[oft]3* 19, Meyrals
  • 2016
    • « ...Etc... 1996-2006, a selection of paintings », Zero gallery, 798 Art District, Pékin
  • 2015
  • 2014
    • « Episode X : génération ...Etc... »[9], galerie Eric Dupont, Paris
  • 2013
    • « Playing with colors », Sinsegae gallery, Busan, Séoul, Incheon, Gwangju
  • 2012
    • « Éclats et variations », chapelle de la Visitation, Thonon-les-Bains
    • « Housecolor 1, Nuit Blanche », Kiosque Raspail, Ivry-sur-Seine
    • « Housecolor 2, Nuit Blanche », kiosque Lénine, Ivry-sur-Seine
    • « Episode IX : Révolutions », galerie Eric Dupont, Paris
  • 2011
    • « Recto verso », Guest Room Contempory Art, Bruxelles
  • 2010
    • « Révolutions », Guest Room Comtempory Art, Bruxelles
    • « Episode VIII », galerie Eric Dupont, Paris
    • « S'y perdre »[10],[11], galerie municipale Jean-Collet, Vitry-sur-Seine
  • 2009
    • « Vers la frontière », FRAC Paca hors les murs, Tourette-sur-Loup
    • « Random Remake », Guest Room Contemporary Art, Bruxelles
  • 2008
    • Galerie Catherine Putman, Paris
    • « Episode VII », galerie Eric Dupont, Paris
  • 2006
    • « Un an », galerie Eric Dupont, Paris
  • 2005
    • Galerie Eric Dupont, Paris
  • 2003
    • Galerie Eric Dupont, Paris
    • Galerie Archétype, Bruxelles
  • 2000
  • 1998
    • École nationale des arts décoratifs, Aubusson
    • Galerie Eric Dupont, Paris
  • 1997
    • Galerie Eric Dupont, Paris
  • 1996
  • 1995
  • 1994
  • 1993
  • 1992
  • 1991
    • Centre d'art, Ivry-sur-Seine
  • 1990
  • 1987
    • Galerie Arlogos, Nantes
  • 1986
    • Galerie Christian Laune, Montpellier
  • 1983
    • « Attention peinture fraîche »[15], galerie d'art contemporain des musées de Nice

Commandes publiques[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Commande publique pour le métro de Toulouse
  • 2011 : Tapisserie destinée aux salons de la préfecture de la Creuse[16], Aubusson
  • 2014 : Un pas de coté[8], quartier Carnot-Vérollot, Ivry-sur-Seine
  • 2017 : Deux vitraux de la chapelle des Pénitents, Collonges-la-Rouge[17]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Inventaire, édition de l'école des beaux-arts de Mulhouse, 5 sérigraphies, 100 ex.
  • 1993 : Point de vue, édition de l'école des beaux-arts de Rouen, 15 lithographies à 30 ex. ; texte de Gérard Roudaut

Livres d'artiste[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Phantasia, texte d'O. Appert, éditions Æncrages & Co, Bruyère
  • 1991 : Élévation, éditions Cardinaux, Châtellerault
  • 2012 : Éclats & variations[19], éditions Analogues, Arles, 24 x 17 cm (non paginé [16 p.]) (ISSN 1766-6465)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sur bagadoo.tm.fr.
  2. Académie de France à Rome, « Pensionnaires Villa Medici », (consulté le 8 décembre 2012).
  3. École nationale supérieure d'art de Bourges, « Les enseignants-chercheurs », (consulté le 8 décembre 2012)
  4. Site de la fondation.
  5. Présentation de l'artiste sur artabsolument.com.
  6. « Didier Mencoboni », Le Monde, p. 26. 22 janvier 1997.
  7. Présentation sur le site de la galerie.
  8. a et b Voir sur artabsolument.com.
  9. Voir sur artabsolument.com.
  10. Didier Mencoboni : protocoles, fantaisies et vibrations sensibles, catalogue par Anne Malherbe ; voir notice bibliographique sur le catalogue général de la BnF.
  11. Voir sur artabsolument.com.
  12. a et b Didier Mencoboni : correspondance, catalogue de l'exposition, Sélestat, Fonds régional d'art contemporain d'Alsace, 23 janvier-12 mars 2000, Marseille, Fonds régional d'art contemporain Provence-Côte d'Azur, 14 avril-17 juin 2000 ; voir notice bibliographique sur le catalogue général de la BnF.
  13. Marcel Cohen, Ultima Thulé, Credac-galerie Fernand-Léger, Ivry-sur-Seine ; voir notice bibliographique sur le catalogue général de la BnF.
  14. Olivier Kaeppelin, Les Marins de Melville, galerie Stadler, Paris ; voir notice bibliographique sur le catalogue général de la BnF.
  15. Alain-Julien Lafferrière, catalogue Peinture fraîche, musée de Nice.
  16. Voir sur lamontagne.fr du 22 décembre 2011.
  17. Voir sur lamontagne.fr du 31 juillet 2017.
  18. a et b Voir ressources sur centrepompidou.fr.
  19. Notice bibliographique du catalogue général de la BnF.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Didier Mencoboni, Made In France, Paroles d’artistes, Art Absolument, no 17 — Philippe Piguet et Didier Mencoboni, Art Absolument, mars
  • 2002 : Sally O’Reilly, Yesteryear Nowadays, Time Out London, p. 53, 28 août – 4 septembre — Jérôme Stern, Miser sur l’art contemporain, La Tribune de l’économie, 22 février
  • 2001 : André Parinaud, Didier Mencoboni, Univers des Arts, no 63, p. 7, octobre — Alexandre Grenier, etc., etc., etc., Pariscope no 1740, p. 170, 26 septembre — Anne Kerner, L’artiste du mois, Beaux Arts magazine no 208, p.25, septembre
  • 2000 : Jean-Claude Le Gouic, Nouvelles Abstractions, pour un autre regard, Revue Ligéia — Myriam Simon, La peinture en perpétuelle construction, Le Revenu, no 6385, p. 66, octobre — Eric Mangion, entretien avec Didier Mencoboni, in Correspondance, édité par Pascal Neuveux, le Frac Alsace et le Frac Provence Alpes Côte d’Azur, février — Philippe Piguet, La peinture démultipliée de Didier Mencoboni, L'Événement du jeudi no 1037, 2 mars — Philippe Piguet, Mencoboni en tous sens, L’Œil no 514, p. 92, mars
  • 1999 : Robert Bosco, Abstracion y decoracion, El periodico del arte no 20, mars — Patricia Brignone, art press, no 250, p. 85, octobre
  • 1998 : Nicolas Chardon, Range ta Chambre, Le Journal des expositions, no 59, novembre
  • 1993 : Nathalie Viot, in catalogue Figures imposées, Combs-la-Ville
  • 1991 : Olivier Kæppelin, entretien dans le catalogue Villa 2, Rome, 1991
  • 1989 : Philippe Cyroulnik, in catalogue Les Visiteurs du soir
  • 1987 : Philippe Piguet, in catalogue de la Fondation Wankhi — Philippe Cyroulnik, entretien dans le catalogue du Credac
  • 1986 : Philippe Piguet, entretien dans la revue Figura Séville no 6, Séville
  • 1984 : Didier Mencoboni, in catalogue Ateliers 84, Arc, Paris — Philippe Cyroulnik, entretien dans le catalogue Art français : Positions
  • 1982 : Didier Mencoboni, in catalogue du centre culturel de Brétigny-sur-Orge — Didier Mencoboni, in catalogue Tours multiple

Liens externes[modifier | modifier le code]