École européenne supérieure d'art de Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
École européenne supérieure d'art de Bretagne

Description de cette image, également commentée ci-après
Logo
Localisation
Localisation Brest, Lorient, Quimper, Rennes (Drapeau de la France France)
Coordonnées
géographiques
48° 06′ 52″ nord, 1° 40′ 35″ ouest
Informations
Fondation 2010
Directrice Danièle Yvergniaux
Type École des beaux-arts, établissement d'enseignement supérieur public
Étudiants 900
Niveau DNA (bac+ 3)
DNSEP-MASTER (bac+ 5)
Site web www.eesab.fr
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
École européenne supérieure d'art de Bretagne
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
(Voir situation sur carte : Bretagne)
École européenne supérieure d'art de Bretagne
Géolocalisation sur la carte : Rennes
(Voir situation sur carte : Rennes)
École européenne supérieure d'art de Bretagne

L'École européenne supérieure d'art de Bretagne (EESAB) est une école d'art fondée le de la réunion de quatre écoles supérieures d'art des villes de Brest, Lorient, Quimper et Rennes, et qui compte près de neuf cents étudiants[1],[2]. Il s’agit de la première école d’art en France au regard de sa capacité d’accueil[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Le rapprochement des écoles d'art de la région Bretagne est initié au début des années 1990 sous la forme d'une association, permettant organisation en collaboration des examens d’entrée et de projets pédagogiques[4].

La fusion des quatre entités sous tutelles municipales a lieu fin 2010, sous l’intitulé d’École européenne supérieure d’art de Bretagne, qui prend le statut d'établissement public de coopération culturelle (EPCC)[5].

Le nouvel ensemble est intégré au pôle de recherche et d'enseignement supérieur (université européenne de Bretagne) au avec le statut de membre associé[6]. En 2016, après la fusion de cette instance avec l'université Nantes-Angers-Le Mans formant l'université Bretagne-Loire, l’école d’art ne figure plus comme membre associé mais seulement comme simple partenaire[6].

Sites[modifier | modifier le code]

L'école prépare au diplôme national d'art (DNA) sanctionnant trois années d’études post-baccalauréat et au diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) validant cinq années d’études, reconnu au grade de master depuis 2015[7]. Des cours pour tout public sont donnés sur les quatre sites, avec des droits d'inscription variable[8].

Brest[modifier | modifier le code]

Le site de Brest prépare aux diplômes DNA options Art et design et DNSEP option Art et Design.

Lorient[modifier | modifier le code]

L'École européenne supérieure d'art de Bretagne à Lorient.

Le site de Lorient prépare aux diplômes DNA option Art, DNA option Communication et au DNSEP option Art. L'établissement propose des cours tout public. Depuis 2018, le site de Lorient propose un DNSEP mention Arts Visuels pour le Journalisme, valant grade de master.

Quimper[modifier | modifier le code]

Le site de Quimper prépare au diplôme DNA option Art et DNSEP option Art.

Rennes[modifier | modifier le code]

Le site de Rennes (anciennement école régionale des beaux-arts de Rennes) prépare aux diplômes DNA option Art, DNA option Design graphique, DNA option Design, DNSEP option Art, DNSEP option Design graphique et au DNSEP option Design. En association avec Rennes School of Business, l'établissement propose également un MSc Management de projets créatifs, Culture et Design.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Danièle Yvergniaux dirige l’École européenne supérieure d’art », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  2. « Bretagne: L’Ecole supérieure d’art bat tous les records », sur www.20minutes.fr (consulté le 16 mai 2020)
  3. Rapport chambre régionale des comptes, p. 9
  4. J. Dupin, p. 70
  5. Rapport chambre régionale des comptes, p. 8
  6. a et b J. Dupin, p. 71
  7. Rapport chambre régionale des comptes, p. 18
  8. Yann-Armel Huet, « L’école d’art bien notée… avec quelques bémols », sur Ouest-France.fr, (consulté le 17 mai 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jérôme Dupin, Étude sur la pédagogie, la recherche et le développement à l'international dans les écoles supérieures d'art, Rapport du service de l’Inspection de la création artistique, 218 pages, 2019 ([1])
  • Chambre régionale des comptes de Bretagne, École européenne supérieure d'art de Bretagne, Rapport d'observations définitives", 46 pages, ([2])