Dendrologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La forme des feuilles aide à identifier les arbres.

La dendrologie (du grec dendron signifiant « arbre »[1], et logos signifiant « discours, science ») est la science de reconnaissance (et classification) des arbres, et plus généralement la science des végétaux ligneux.

Une de ses branches est la dendrochronologie.

Examen dendrologique[modifier | modifier le code]

L'examen dendrologique permet l'identification botanique (taxonomie) et la détermination des caractères autoécologiques de chaque espèce.

Depuis les années 1980, des recherches en anthracologie, souvent appelées « dendro-anthracologie », ont développé des méthodes qui permettent, en analysant les cernes des charbons de bois (largeur moyenne, courbure, allure des patrons de croissance…), de déterminer le calibre des tiges et branches[2], de sélectionner des essences destinées au bois d'œuvre, d'artisanat et de combustion en fonction du travail de bois (abattage, élagage, façonnage…), et de mieux appréhender les activités humaines au cours du temps[3].

Un grand nombre de contextes archéologiques sont favorables à la présence de charbons contenant des séries suffisamment importantes de cernes de croissance pour être soumises à une analyse dendro-anthracologique : structures artisanales de cuisson (fours, charbonnières) ainsi que les contextes de rejets associés (par ex. fosses de vidange, dépotoirs), nécropoles à incinération et foyers à pierres chauffées, habitats incendiés. « Les contextes moins favorables sont ceux qui concernent le combustible domestique, tels que les sols d’habitat ou autres niveaux de circulation qui, du fait d’un piétinement récurrent, livrent des fragments de petite taille. Par ailleurs, les foyers domestiques et les rejets associés, ainsi que les fossés, contiennent parfois beaucoup de cendres et peu de charbons[3]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le terme « dendron » se retrouve dans le nom de différentes plantes :
    • Rhododendron (rhodon = rose + dendron = arbre) : Littéralement « arbre à roses ». Arbuste à feuilles persistantes et de couleurs variées.
    • Philodendron (philo = aimer + dendron = arbre) : Plante grimpante, mais à l'origine, qui aime les arbres puisqu'elle s'enroule autour en grandissant.
  2. Karen Lundström-Baudais. (1986). Étude paléoethnobotanique de la station III de Clairvaux. Dans P. Pétrequin (dir.), Les sites littoraux néolithiques de Clairvaux-les-Lacs (Jura). I. Problématique générale, l’exemple de la station III, p. 311-391.
  3. a et b Brossier Benoît, Poirier Philippe, Vaschalde Christophe, Figueiral Isabel, Chabal Lucie et Marmara Marylise, « Nouveau protocole de prélèvement et de préparation des macro‐charbons pour une généralisation des études anthraco‐chronologiques », sur sstinrap.hypotheses.org, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :