Nom botanique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En nomenclature botanique, un nom botanique est un nom scientifique conforme à l'International Code of Nomenclature for algae, fungi, and plants, un Code uniquement rédigé en anglais (dit actuellement Code de Melbourne).

Nom correct, légitime et illégitime[modifier | modifier le code]

Ce Code international demande la publication valide : un nom est un nom formel seulement quand il est publié validement, ce qu'indique l'Art 6.3[1], développé et expliqué dans les Articles 32 à 45 du Chapitre V[2]. L'expression "nom valide" est utilisée (informellement) pour un nom qui est publié validement, c’est-à-dire que tous les noms botaniques sont des noms valides.

Les noms suivants ne sont pas publiés validement et ne sont donc pas des noms botaniques :

  • Un tautonyme. Exemple "Larix larix" serait un tautonyme, interdit par le code dans son Article 23.4[3] et ce n'est pas possible de le publier validement.
  • Un nomen nudum. La tentative de publication ne comporte pas de diagnose ou de description, et la publication valide n'est pas effective[4].

Des expressions importantes :

  • nom illégitime. C'est un nom publié validement (et alors un nom botanique), mais on ne peut pas l'utiliser.
  • nom légitime. C'est un nom publié validement (et alors un nom botanique), et on peut l'utiliser, quand c'est approprié.
  • nom correct. C'est un nom publié validement (et alors un nom botanique) et c'est le nom qu'on doit utiliser pour un taxon d'une certain délimitation, position et rang. Quand on accepte une délimitation, position ou rang différente pour le taxon, on doit aussi utiliser un nom correct différent.

Un nom illégitime est appelé nomen illegitimum en latin et illegitimate name en anglais et abrégé en « nom. illeg. ». Il s'agit d'un nom valide, mais il contrevient au Code international de nomenclature pour les algues, les champignons et les plantes. Un taxon est illégitime si selon son article 52, au moment de sa publication, il est superflu, c'est-à-dire qu'il a déjà un nom. Et selon les articles 53 et 54, il l'est s'il a déjà été appliqué à une autre plante (homonyme)[5].

Phytonymie[modifier | modifier le code]

La phytonymie est l'étude du nom des plantes (phytonyme, littéralement « nom de plante », provient du grec phuton, « plante », et onuma, « nom »).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]