Jardin ethnobotanique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le jardin ethnobotanique a pour vocation d'accueillir les plantes qui ont une relation étroite avec l'homme. C'est une vitrine pédagogique pour les plantes céréalières, potagères, aromatiques, médicinales, tinctoriales et à usage artisanal, cultivées depuis le Néolithique, qui constituent les collections qu'il peut présenter.

La démarche d'un tel jardin relève d'une discipline : l'ethnobotanique, qui étudie les rapports étroits qui unissent l'homme à la plante. Dans le jardin les espèces végétales constituent le support d'une approche pédagogique attractive de l'histoire, de l'évolution de l'agriculture, des coutumes, de l'alimentation, et des croyances populaires.

Le jardin ethnobotanique a une vocation socioculturelle trop souvent ignorée, il raconte l'histoire de l'homme !

Les collections[modifier | modifier le code]

Toutes les plantes sont réunies en collections thématiques, voyons ce que nous y trouvons. Elles peuvent répondre à des questions :

Se nourrir

  • les alimentaires sauvages
  • les potagères
  • les céréales
  • les aromatiques

Se soigner

  • les médicinales

Flatter ses sens

  • le toucher
  • la vue
  • l’odorat
  • l’ouie
  • le goût

Se vêtir

  • les plantes textiles
  • les plantes tinctoriales

Se loger, le logis

  • les chaumes des céréales
  • le genêt
  • feuille de hêtre

Les plantes et la croyance