Communauté de communes du Périgord Nontronnais (nouvelle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Communauté de communes du Périgord nontronnais
Blason de Communauté de communes du Périgord nontronnais
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Forme Communauté de communes
Siège Nontron
Communes 28
Président Gérard Savoye
Date de création
Code SIREN 200071819
Démographie
Population 15 143 hab. (2018)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Superficie 560,30 km2
Liens
Site web perigord-nontronnais.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes du Périgord nontronnais est, depuis le , une communauté de communes française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Par arrêté préfectoral du , la communauté de communes du Haut Périgord et du Périgord vert nontronnais — provisoirement nommée ainsi — est créée par la fusion de la communauté de communes du Haut-Périgord et de la communauté de communes du Périgord vert nontronnais qui sont alors dissoutes[1] avec mise en application le . Au , un arrêté précise que le nom définitif est « Communauté de communes du Périgord Nontronnais »[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Le siège de l'intercommunalité se situe à Nontron[1].

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2017[3] juillet 2020 Marcel Restoin PS Adjoint au maire de Saint-Barthélemy-de-Bussière
juillet 2020[4] En cours Gérard Savoye   1er adjoint au maire de Saint-Pardoux-la-Rivière

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Située au nord du département de la Dordogne, la communauté de communes du Périgord Nontronnais (nouvelle) regroupe 28 communes et présente une superficie de 560,3 km2[5].

Carte de la communauté de communes du Périgord Nontronnais (nouvelle) au .

Composition[modifier | modifier le code]

Carte des densités de population (millésimée 2016) des communes de la communauté de communes du Périgord Nontronnais (nouvelle). Composition en communes au [6].

La communauté de communes est composée des 28 communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Nontron
(siège)
24311 Nontronnais 24,67 3 055 (2019) 124
Abjat-sur-Bandiat 24001 Abjacois 27,62 622 (2019) 23
Augignac 24016 Auginacois 22,64 821 (2019) 36
Le Bourdeix 24056 Bourdeisiens 11,69 227 (2019) 19
Busserolles 24070 Busserollais 32,46 506 (2019) 16
Bussière-Badil 24071 Bussiérois 19,86 374 (2019) 19
Champniers-et-Reilhac 24100 Champniérois 20,4 453 (2019) 22
Champs-Romain 24101 20,33 282 (2019) 14
Connezac 24131 Connezacois 5,78 71 (2019) 12
Étouars 24163 Étouardais 7,83 159 (2019) 20
Hautefaye 24209 12,47 139 (2019) 11
Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert 24214 Javerlhacois 29,25 835 (2019) 29
Lussas-et-Nontronneau 24248 Lutronnais 22,35 283 (2019) 13
Milhac-de-Nontron 24271 Milhacois 34,75 492 (2019) 14
Piégut-Pluviers 24328 Piégutains 18,11 1 179 (2019) 65
Saint-Barthélemy-de-Bussière 24381 15,01 213 (2019) 14
Saint-Estèphe 24398 Stéphanois 21,37 599 (2019) 28
Saint-Front-la-Rivière 24410 Saint-Frontais 17,89 497 (2019) 28
Saint-Front-sur-Nizonne 24411 Saint-Frontois 13,05 162 (2019) 12
Saint-Martial-de-Valette 24451 Saint-Martialais 15,71 796 (2019) 51
Saint-Martin-le-Pin 24458 Saint-Martins 15,54 267 (2019) 17
Saint-Pardoux-la-Rivière 24479 Spardociens 23,84 1 168 (2019) 49
Saint-Saud-Lacoussière 24498 Saint-Saudois 58,04 827 (2019) 14
Savignac-de-Nontron 24525 Savignacois 9,69 194 (2019) 20
Sceau-Saint-Angel 24528 Scellois 17,49 127 (2019) 7,3
Soudat 24541 Soudatois 8,82 88 (2019) 10
Teyjat 24548 Teyjatois 16,99 274 (2019) 16
Varaignes 24565 Varaignauds 16,6 372 (2019) 22

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
19 35518 45817 67017 09216 32716 20215 99315 319
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[7])



Représentation[modifier | modifier le code]

Au renouvellement des conseils municipaux de mars 2020, le conseil communautaire de la communauté de communes se compose de 42 délégués[8] représentant chacune des communes membres et élus pour une durée de six ans.

Ils sont répartis comme suit :

Nombre de délégués Communes
7 Nontron
3 Piégut-Pluviers, Saint-Pardoux-la-Rivière
2 Augignac, Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert, Saint-Martial-de-Valette, Saint-Saud-Lacoussière
1 chacune des 21 autres communes

Compétences[modifier | modifier le code]

En février 2018, l'arrêté préfectoral no 24-2018-02-22-003[9] actualise les compétences de la communauté de communes du Périgord Nontronnais.

Compétences obligatoires[modifier | modifier le code]

Compétences optionnelles[modifier | modifier le code]

  • Protection et mise en valeur de l'environnement et du cadre de vie : soutien aux actions de maîtrise de la demande d'énergie.
  • Action sociale d'intérêt communautaire.
  • Construction, aménagement, entretien et gestion d'équipements culturels et sportifs, et d'équipements de l'enseignement préélémentaire et élémentaire.
  • Voirie : création ou aménagement et entretien de voirie.
  • Politique du logement et du cadre de vie.
  • Assainissement.
  • Eau.

Compétences facultatives[modifier | modifier le code]

  • Politique de développement touristique et du patrimoine :
    • études, acquisition, aménagement ou valorisation de sites touristiques et de lieux d'expositions ;
    • plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR) : gestion, création, aménagement et entretien des sentiers de randonnée ;
    • acquisition, gestion, création, aménagement et entretien de l'itinéraire « Vélo Route Voie Verte » Charente Périgord ;
    • mise en valeur des plans d'eau.
  • Nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) :
    • lutte contre la fracture numérique ;
    • développement des NTIC ;
    • aménagement numérique.
  • Soutien à l'emploi : participation à l'espace économie emploi et à la mission locale du Haut-Périgord.
  • Soutien aux activités et au savoir-faire locaux.
  • Soutien aux associations à rayonnement intercommunautaire.*
  • Mise en place d'ateliers ou d'usines relais et création de pépinière d'entreprises ou d'hôtels d'entreprises.
  • Contribution obligatoire au financement du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS).
  • Enseignement musical : adhésion au Conservatoire à rayonnement départemental de la Dordogne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] « Arrêté no PREF/DDL/2016/0183 portant création d'un établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la communauté de communes du Haut Périgord et de la communauté de communes du Périgord Vert Nontronnais », Préfecture de la Dordogne, 15 septembre 2016, p. 263-271.
  2. [PDF] Arrêté modifiant l'arrêté de création de la communauté de communes issue de la fusion de la communauté de communes du Haut Périgord et de la communauté de communes du Périgord Vert Nontronnais, Préfecture de la Dordogne, 19 décembre 2016, p. 114-116.
  3. Jacques Hesault, « Marcel Restoin élu à la présidence », Sud Ouest édition Périgueux, 31 janvier 2017, p. 18.
  4. Jacques Hesault, « Gérard Savoye prend la présidence », Sud Ouest édition Dordogne, , p. 23.
  5. « Chiffres-clés du territoire de l'intercommunalité. », sur le site de l'Insee (consulté le )
  6. Les densités de population sont calculées automatiquement dans un SIG en utilisant la surface géométrique de la commune, avec un niveau de précision du contour de 5 m tel qu'il ressort de l'export du découpage administratif au niveau communal (contours des communes) issu d'OpenStreetMap, et non la superficie cadastrale définie par l'Insee, qui est une donnée purement administrative. Des différences de classe peuvent ainsi éventuellement apparaître pour les communes qui se situent en limite de franchissement de seuil de classe.
  7. Séries historiques sur la population et le logement en 2016 - CC du Périgord Nontronnais (200071819)., sur le site de l'Insee (consulté le 3 décembre 2019)
  8. « Arrêté n° 24-2019-10-15-014 portant recomposition du conseil communautaire de la CC Périgord Nontronnais » [PDF], sur Préfecture de la Dordogne, (consulté le ), p. 53-56.
  9. [PDF] Arrêté du 22 février 2018 modifiant l'arrêté n°24-2017-120-28-005 portant extension et modification des compétences de la communauté de communes du Périgord Nontronnais (CCPN), p. 61-65, Préfecture de la Dordogne, consulté le 12 avril 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]