Climat du Gard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Gard est soumis à un climat méditerranéen avec en moyenne 600 à 800 mm de pluie par an, avec trois nuances suivant la géographie locale :

  • La partie la plus au sud (essentiellement la petite Camargue), de la côte jusqu'aux Costières le climat est doux en hiver, et chaud l'été avec peu de précipitations tout au long de l'année (550 à 600 mm/an), c'est le climat du Grau du Roi, d'Aimargues ou de Vauvert par exemple.
  • La partie centrale et est du département, Garrigues et Uzégeois (entre les Costières, le Rhône et le pied des Cévennes), le climat est plutôt doux dans l'ensemble l'hiver et chaud à très chaud l'été, notamment à Nîmes, avec quelques orages estivaux plus nombreux près des Cévennes. L'automne et le printemps sont marqués par des périodes de fortes pluies, c'est le climat de Nîmes, d'Alès ou de Bagnols sur Cèze.
  • La partie nord-ouest du département (recouvrant les Cévennes du Gard) est soumise à un climat « méditerranéen » atténué, avec des influences continentales et océaniques, et donc de plus importantes précipitations annuelles (800 à 1000 mm/an). L'hiver y est plutôt doux en vallée, mais frais à froid ailleurs avec des chutes de neige fréquentes au-dessus de 1000 à 1200m, notamment sur le mont Aigoual avec en moyenne 2000 mm/an de précipitations, un record en France. Le printemps et l'automne peuvent être marqués par de très fortes précipitations pouvant conduire à des inondations (épisodes cévenols). L'été est chaud avec de fréquents orages, c'est le climat du Vigan ou de Saint-Jean-du-Gard. Le climat sur le versant méditerranéen (est) du mont Aigoual est plutôt de type méditerranéen cévenol comme à Valleraugue. Sur le versant atlantique (ouest) dans la vallée de la Dourbie, les influences méditerranéennes sont pratiquement absentes ; le climat est proche du climat de l'Aveyron que l'on pourrait qualifier de climat océanique montagnard.