Chute-Saint-Philippe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Philippe.

Chute-Saint-Philippe
Chute-Saint-Philippe
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Laurentides
Subdivision régionale Antoine-Labelle
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Normand St-Amour
2017-2021
Constitution 26 octobre 1940
Démographie
Population 880 hab.[1] (2018)
Densité 2,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 39′ nord, 75° 14′ ouest
Superficie 32 140 ha = 321,4 km2
Divers
Code géographique 2479065
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Chute-Saint-Philippe

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Chute-Saint-Philippe

Géolocalisation sur la carte : Laurentides (région administrative)

Voir la carte administrative de la zone Laurentides
City locator 14.svg
Chute-Saint-Philippe

Géolocalisation sur la carte : Laurentides (région administrative)

Voir la carte topographique de la zone Laurentides
City locator 14.svg
Chute-Saint-Philippe
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Chute-Saint-Philippe est une municipalité du Québec qui fait partie de la municipalité régionale de comté d'Antoine-Labelle dans la région administrative des Laurentides.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Antoine-Labelle

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lac-Saint-Paul Lac-Douaire Rose des vents
Ferme-Neuve N Rivière-Rouge
O    Chute-Saint-Philippe    E
S
Lac-des-Écorces Lac-Saguay

Histoire[modifier | modifier le code]

Chute-St-Philippe en décembre 2013

La petite municipalité de Chute-Saint-Philippe, dans les Laurentides,est située au sud-est de Ferme-Neuve, à 20 km de Mont-Laurier. Érigée en 1940 dans une vallée assez plane entourée d'un territoire montagneux dominé par la forêt mixte, elle doit son nom à une dénivellation sur la rivière Kiamika et peut-être à saint Philippe, sous le patronage duquel une mission, fondée en 1921 et devenue paroisse en 1966, a été placée[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
698778823890892942

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[3].

Chute-Saint-Philippe
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Jean-Jacques Paquette Voir
2005 Claude Blain Voir
2009 Normand St-Amour Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, « Décret de population 2018 », sur mamot.gouv.qc.ca, (consulté le 20 mai 2018)
  2. Noms et lieux du Québec : dictionnaire illustré, Publications du Québec, , p. 137
  3. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]