Rivière Kiamika

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kiamika (homonymie).

Rivière Kiamika
Illustration
Caractéristiques
Longueur 128 km
Bassin 1 310 km2
Bassin collecteur Rivière des Outaouais
Débit moyen ?
Cours
Source Lac du Bouleau Blanc
· Localisation Lac-Oscar
· Altitude 451 m
· Coordonnées 46° 54′ 26″ N, 74° 48′ 39″ O
Confluence Rivière du Lièvre
· Localisation Kiamika
· Coordonnées 46° 23′ 04″ N, 75° 24′ 44″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Laurentides
MRC Antoine-Labelle

La rivière Kiamika est un cours d'eau de la municipalité de Kiamika, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Antoine-Labelle, dans la région administrative des Laurentides, au Québec, au Canada.

La rivière Kiamika coule surtout en milieu forestier, sauf dans la basse vallée où elle traverse des zones agricoles et des villages. Dans son parcours vers le sud, la rivière traverse plusieurs lacs dont: Chopin, Ouimet, Offset, Nestor, Franchère, Réservoir Kiamika, le "Petit lac Kiamika", le lac des Écorces et Guérin.

Plusieurs barrages ont été érigés afin de régulariser le débit de la rivière, en particulier sur le lac Kiamika. Ce plan d'eau est finalement devenu un réservoir de 43 km2 de superficie, avec une profondeur maximale de 46 m. Ce réservoir comporte plusieurs grandes îles dont certaines étaient des terres contiguës avant la submersion.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, les premiers arpenteurs à traverser la région constatent dans leurs rapports que les eaux de cette rivière étaient relativement canotable et chaude. Ils soulignaient le microclimat perçu plus doux de cette vallée et faisaient référence au bon potentiel d'exploitation agricole des basses terres de la vallée et d'exploitation forestière de l'ensemble de la région. Les premières initiatives d'exploitation forestière de la vallée ont été réalisées par la compagnie MacLaren.

Dès la fin du XIXe siècle, plusieurs pionniers venant du sud se sont établis dans la partie inférieure de la vallée de la Kiamika, en recherchant de nouvelles terres. Grâce à ces nombreux colons et leur famille, les localités agro-forestières de Chute-Saint-Philippe, de Lac-des-Écorces, de Val-Barrette et de Kiamika ont été érigées en paroisses catholiques et en municipalités avant de constituer leur commission scolaire respective.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé dans le territoire non organisé du Lac-Oscar, le "lac du Bouleau Blanc" (altitude: 451 m) s'avère le principal plan d'eau de tête de la rivière Kiamika. Ce lac est situé à l'est de la rivière du Lièvre, et à l'ouest du "lac de la Maison de Pierre" lequel fait partie du versant hydrographique de la rivière Rouge.

D'une longueur de 3,0 km dans le sens est-ouest par 0,6 km en largeur maximale, le "lac du Bouleau Blanc" est situé en milieu forestier et montagneux. Du côté nord, deux sommets de montagne atteignent respectivement: 539 m et 542 m; à l'est du lac Cinq-Mars: 515 m et 534 m; au sud: 518 m et 522 m. Ce lac est alimenté par:

  • côté nord: la décharge des lac Angelo (altitude: 467 m), Nancy (altitude: 468 m), Daniel (altitude: 481) et Banane (altitude: 472 m);
  • côté est: la décharge des lacs Cinq-Mars (altitude: 459 m), Beaudry (altitude: 455 m), la Puce (altitude: 455 m), Bruno (altitude: 460 m);
  • côté sud: la décharge du lac Jean-Paul (altitude: 455 m) et lac Éric (altitude: 481 m).

Parcours de la rivière en aval du lac du Bouleau Blanc (segment de 7,0 km)

À partir de l'embouchure du lac du Bouleau Blanc, la rivière Kiamika coule sur:

  • 0,6 km vers l'ouest, jusqu'à la rive nord-est du lac Chopin (altitude: 447 m);
  • 1,6 km vers le sud-ouest, en traversant le lac Chopin;
  • 1,8 km vers le sud-ouest, jusqu'à la pointe nord du lac Ouimet (altitude: 447 m);
  • 0,5 km vers le sud-ouest, en traversant le lac Ouimet;
  • 0,6 km vers le nord, jusqu'à la décharge du lac Serge (altitude: 452 m);
  • 0,4 km vers l'ouest, jusqu'à la baie nord-est du lac Offset;
  • 1,5 km vers le sud en traversant le lac Offset (altitude: 444 m) sur sa plein longueur, d'abord vers l'ouest sur 0,4 km, puis vers le sud sur 1,1 km, jusqu'à l'embouchure. Ce lac reçoit par le nord-ouest, la décharge du lac Éloi (altitude: 448 m); par le nord-est la décharge d'un lac sans nom (altitude: 456 m); et par le sud-est une décharge d'un lac sans nom (altitude: 495 m).

Parcours de la rivìere en aval du lac Offset (segment de 14,5 km)

À partir de l'embouchure du lac Offset (situé dans le territoire non-organisé du Lac-Oscar), la rivière Kiamika coule sur:

  • 2,3 km vers le sud-ouest, puis vers le nord-ouest, jusqu'à la décharge d'un petit lac (altitude: 435 m) venant du sud;
  • 3,9 km vers l'ouest en recueillant les eaux de 3 ruisseaux venant du nord, jusqu'à la décharge du lac Donat (altitude: 427 m) et d'un second lac en aval (altitude: 427 m);
  • 3,0 km vers le sud-ouest, jusqu'au ruisseau Avon (venant de l'est) lequel draine l'étang Laurent;
  • 1,5 km vers l'ouest, jusqu'à la décharge du lac Luc (altitude: 349 m);
  • 2,1 km vers l'ouest, jusqu'au ruisseau Alder (venant du nord) lequel draine plusieurs petits lacs de haute montagne. Une zone de marais (altitude: 310 m) d'environ 0,5 km de long est situé à l'embouchure du ruisseau Alder;
  • 0,9 km vers le sud-ouest, en traversant une zone de marais, jusqu'à la pointe nord du lac Nestor;
  • 0,8 km vers le sud, en traversant le lac Nestor (altitude: 310 m) sur sa pleine longueur. Ce lac reçoit du côté ouest les eaux du ruisseau Delahaye lequel draine le lac Delahaye; et du côté est les eaux du ruisseau Larente lequel draine les lacs Henri, Larente et Marier.

Parcours de la rivière en aval du lac Nestor (segment de 34,8 km)

À partir de l'embouchure du lac Nestor (faisant partie du territoire non organisé du Lac-Douaire), la rivière Kiamika coule sur:

  • 1,1 km vers l'ouest, jusqu'à la décharge du lac de la Loutre (venant du nord);
  • 1,6 km vers l'ouest, jusqu'au ruisseau Barthe (venant du nord), drainant les eaux du lac Barthe et du Petit lac Barthe;
  • 1,5 km vers le sud-ouest, jusqu'à la baie nord du lac Franchère;
  • 11,3 km vers les du en traversant le lac Franchère (altitude: 268 m), lequel comporte plusieurs détroits et petites baies. Ce lac recueille aussi plusieurs ruisseaux dont les ruisseaux: Plat, Dreux, Mondelet et Duval. Ce lac constitue la limite ouest du Parc national du Mont-Tremblant;
  • 1,3 km vers l'ouest, jusqu'à l'embouchure du ruisseau Castelnau, lequel coule vers le sud-ouest sur 12,1 km, en provenance de lac Castelnau (altitude: 481 m);
  • 0,8 km vers l'ouest, entrant dans la zone du Parc régional du réservoir Kiamika, jusqu'à la rive de la baie nord du Réservoir Kiamika (altitude: 260 m);
  • 4,1 km vers l'ouest, puis le sud, en traversant la baie nord du Réservoir Kiamika, situé dans le territoire non-organisé du Lac-Douaire et la municipalité de Lac-Saguay;
  • 13,1 km vers le sud-ouest, en contourant l'île de la Perdrix Blanche et la "Petite île de la Perdrix" sur le Réservoir Kiamika, jusqu'à l'embouchure situé au sud-ouest.

Parcours de la rivière en aval du Réservoir Kiamika (segment de 19,1 km)

À partir du barrage Kiamika, situé à l'embouchure du Réservoir Kiamika, la rivière Kiamika coule sur:

  • km vers le sud-ouest, jusqu'à la décharge du lac Doré (altitude: 265 m), venant du nord. Cette décharge se déverse face à une île;
  • 4,2 km vers le sud-ouest, en recueillant les eaux du Crique Raquette, jusqu'à "Le Grand Ruisseau" venant du nord et drainant plusieurs zones de marais;
  • 1,7 km vers l'ouest jusqu'au début des "Rapides Longs" qui s'étendent sur 1,8 km en recueillant les eaux de la décharge du lac Pierre (lequel recueille le Crique des Aulnes) et du lac Cécile, venant du sud;
  • 5,9 km vers le nord (avec une incursion déphasée de 0,6 km vers l'est, en traversant une zone de marais) jusqu'à la rive sud du "Petit lac Kiamika";
  • 2,3 km vers le nord, puis vers l'ouest, en traversant le "Petit lac Kiamika" (altitude: 245 m), jusqu'au pont de l'Accueil au village de Chute-Saint-Philippe. Ce lac se caractérise par la baie des Canards et la baie menant au "pont de la Passe" pour naviguer jusqu'au lac Marquis, situé au nord.

Parcours de la rivière en aval du "Petit lac Kiamika" (segment de 29,8 km)

À partir de l'embouchure du "Petit lac Kiamika" (situé dans la municipalité Chute-Saint-Philippe), la rivière Kiamika coule sur:

  • 1,6 km vers l'ouest jusqu'au cours d'eau Desjardins;
  • 5,4 km vers le sud, en traversant la "Chute Victoria" et passant sous le pont "Armand Lachaîne" jusqu'à la décharge du lac Denis (altitude: 323 m);
  • 6,0 km vers le sud-ouest en recueillant les eaux du ruisseau Forget (venant du sud), jusqu'au Crique Allard (venant du nord ouest);
  • 5,4 km vers l'ouest, jusqu'au Cours d'eau Lafontaine (venant du nord), dont l'embouchure est situé au nord-ouest du village;
  • 5,7 km vers le sud-ouest, puis vers le nord-ouest, jusqu'à la rive est du lac aux Barges (altitude: 236 m);
  • 0,7 km vers le sud, en traversant une baie au sud du lac aux Barges;
  • 5,0 km vers le sud-ouest pour contourner une presqu'île, puis vers le sud en traversant le lac des Écorces (altitude: 236 m), jusqu'à son embouchure situé au sud du lac, près de l'île Latour. Le lac des Écorces recueille les eaux de la décharge du lac Gauvin, venant de l'est.

Parcours de la rivière en aval du lac des Écorces (segment de 22,8 km)

À partir du barrage situé à l'embouchure du lac des Écorces (situé dans la municipalité du Lac-des-Écorces), la rivière Kiamika coule sur:

  • 4,7 km vers le sud, jusqu'à la décharge (venant du nord-est) du lac à Scattolin (altitude: 269 m) et du lac de l'Acqueduc (altitude: 271 m);
  • 0,7 km vers le sud, jusqu'à l'embouchure de la rivière François (venant de l'est);
  • 4,7 km vers le sud, jusqu'au ruisseau Forget (venant du nord-ouest);
  • 0,1 km vers l'ouest jusqu'à la décharge du lac Latreille (venant de l'ouest);
  • 3,6 km vers le sud jusqu'à l'embouchure du "Cours d'eau du lac à la Truite";
  • 1,5 km vers le sud-ouest jusqu'au pont du village de Kiamika;
  • 5,5 km vers le sud-ouest, en faisant une grande boucle vers l'ouest, jusqu'à la rive nord du lac Guérin (altitude: 202 m);
  • 2,0 km vers le sud, en traversant le lac Guérin, jusqu'à l'embouchure du lac qui se déverse dans la rivière du Lièvre (altitude: 202 m), à 19,6 km en aval (par la rivière) du centre-ville de Mont-Laurier[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

En langue algonquine, le terme "Kiamika" signifie: "abrupt ou coupé au-dessous de l'eau". Dans ses notes de 1863, Stanislas Drapeau, affirme que le canton de Kiamica tire son appellation de la rivière, laquelle était probablement désignée ainsi depuis longtemps. Sur la carte de canton de 1891, le "Petit lac Kiamika" était désigné "Petit lac à l'Écorce". La plus ancienne graphie cartographique du toponyme « R. Kiamika » figure sur une carte d'Eugène Taché datée de 1870[2].

Le toponyme "rivière Kiamika" a été officialisé le 5 décembre 1968 à la Banque des noms de lieux de la Commission de toponymie du Québec[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Janie Larivière et Aïsha Goyer, Pour la qualité de l'eau du bassin versant de la Lièvre : Portrait, Comité du bassin versant de la rivière du Lièvre, , 56 p. (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Atlas du Canada (affichée sur Internet), Ministère des ressources naturelles, mesures géographiques effectuées les 6 et 7 février 2015 par l'historien Gaétan Veillette (Saint-Hubert, QC)
  2. Source: "Noms et lieux du Québec", ouvrage de la Commission de toponymie du Québec, paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
  3. Commission de toponymie du Québec - Banque des noms de lieux - Toponyme: "Rivière Kiamika"