Sainte-Sophie (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Sophie.
Sainte-Sophie
Sainte-Sophie (Québec)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Laurentides
Subdivision régionale La Rivière-du-Nord
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Louise Gallant
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Sophien, ienne
Population 15 100 hab. (2015)
Densité 137 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 49′ 00″ N 73° 54′ 00″ O / 45.816672, -73.90000545° 49′ 00″ Nord 73° 54′ 00″ Ouest / 45.816672, -73.900005
Superficie 11 000 ha = 110 km2
Divers
Langue(s) Française
Fuseau horaire UTC-5
Indicatif 450 438-7784
Code géographique 75028
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Sophie

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Sophie
Liens
Site web www.stesophie.ca

Sainte-Sophie est une municipalité du Québec située dans la MRC de La Rivière-du-Nord dans les Laurentides[1].

Fondation de Sainte-Sophie[modifier | modifier le code]

En vertu des dispositions de la loi Victoria chapitre 100, la municipalité fut érigée de plein droit le 1er juillet 1855 et devait porter le nom officiel de l'ancienne paroisse érigée sur le territoire, soit: Municipalité de la paroisse de Lacorne. Dans les années qui suivirent, différentes appellations furent utilisées pour désigner cette même municipalité, soit Municipalité de Lacorne et Paroisse de Sainte-Sophie.

L'appellation que l'on connaît aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En 1957, le conseil municipal adoptait une résolution demandant au lieutenant-gouverneur de changer le nom de Municipalité de la paroisse de Lacorne pour celui de Municipalité de Sainte-Sophie.

D'où viennent les noms de Lacorne (anciennement) et Sainte-Sophie (nom maintenant reconnu)[modifier | modifier le code]

En 1753, le gouverneur du Québec, le marquis Duquesne, concède à de la Corne un territoire de deux lieuses par deux lieuses, au nord de la seigneurie de Terrebonne. Ce territoire comprenait dans son étendu une partie que l'on reconnaît aujourd'hui comme étant la zone qu'occupe la municipalité de Sainte-Sophie. En 1848, dame Sophie Masson, dans son testament céda ses terrains aux familles qui habitaient dans les environs à la condition que l'église qui devait être construite soit dénommée Sophie en son honneur. Voilà les deux raisons pour lesquelles on retrouve à différents moments dans l'appellation de la municipalité les noms de Lacorne et Sophie. Sainte-Sophie compte trois écoles primaire. Il s'agit des écoles du Grand-Héron, Jean-Moreau et du Joli-Bois.


Attraits[modifier | modifier le code]

Dans cette municipalité, il y a des clubs de Golf, des Sentiers pédestres et aussi des sentiers de VTT.

Représentation[modifier | modifier le code]

Sainte-Sophie est représentée au niveau provincial par le député de Rousseau, Nicolas Marceau (Parti québécois).

Sur la scène fédérale, Sainte-Sophie fait partie de la circonscription de Rivière-Du-Nord. Son député est Rhéal Fortin (Bloc québécois).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Sainte-Sophie », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire

http://www.stesophie.ca/spip.php?rubrique15

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Prévost Saint-Hippolyte Rose des vents
Saint-Jérôme N Saint-Lin–Laurentides
O    Sainte-Sophie    E
S
Mirabel Sainte-Anne-des-Plaines, Terrebonne