Sainte-Sophie (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sainte-Sophie
Sainte-Sophie (Québec)
Église de Sainte-Sophie
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Laurentides
Subdivision régionale MRC de La Rivière-du-Nord
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Louise Gallant
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Sophien, ienne
Population 15 690 hab. ()
Densité 141 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 49′ nord, 73° 54′ ouest
Superficie 11 150 ha = 111,5 km2
Divers
Langue(s) Français
Fuseau horaire Heure de l'Est (UTC-5)
Indicatif 450
Code géographique 2475028
Devise Solidarité par travail
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Sainte-Sophie
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Sophie
Géolocalisation sur la carte : Laurentides (région administrative)
Voir sur la carte administrative de la zone Laurentides
City locator 14.svg
Sainte-Sophie
Géolocalisation sur la carte : Laurentides (région administrative)
Voir sur la carte topographique de la zone Laurentides
City locator 14.svg
Sainte-Sophie
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Sainte-Sophie est une municipalité du Québec (Canada), située dans la municipalité régionale de comté (MRC) de La Rivière-du-Nord, dans la région administrative des Laurentides[1] Elle se trouve à environ 65 km au nord de Montréal.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au pied des montagnes des Laurentides, Sainte-Sophie est traversée par trois cours d'eau notables : la rivière de l'Achigan, la rivière Jourdain et la rivière Abercromby.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

En 1753, le gouverneur de la Nouvelle-France, Michel-Ange Duquesne de Menneville, concède à Louis de Chapt de La Corne un territoire de deux lieues par deux lieues au nord de sa seigneurie de Terrebonne. Ce territoire comprenait ce qu'on connaît aujourd'hui comme étant la municipalité de Sainte-Sophie. En 1848, la seigneuresse Sophie Masson, dans son testament, céda ses terrains aux familles qui habitaient dans les environs à la condition que l'église qui devait être construite soit nommée Sainte-Sophie en son honneur. Voilà les deux raisons pour lesquelles on retrouve à différents moments dans l'appellation de la municipalité les noms de « Lacorne » et de « Sophie ».

Création de la municipalité[modifier | modifier le code]

En vertu des dispositions de la loi Victoria, chapitre 100, la municipalité fut érigée de plein droit le et devait porter le nom officiel de l'ancienne paroisse érigée sur le territoire, soit Municipalité de la paroisse de Sainte-Sophie-de-Lacorne[2]. Dans les années qui suivirent, différentes appellations furent utilisées pour désigner cette même municipalité, soit Municipalité de Lacorne et Paroisse de Sainte-Sophie.

En 1863, une petite partie du territoire municipal se détache pour former le village de New Glasgow[2].

Histoire contemporaine[modifier | modifier le code]

En 1957, le conseil municipal adoptait une résolution demandant au lieutenant-gouverneur de changer officiellement le nom de Municipalité de la paroisse de Lacorne pour celui de Municipalité de Sainte-Sophie.

En 2000, Sainte-Sophie et New Glasgow fusionnent pour former la nouvelle municipalité de Sainte-Sophie[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason à dessiner
Solidarité par travail

L'écu de Sainte-Sophie se blasonne ainsi :

D’azur à une croix d’or, chargée d’une étoile à cinq rais de gueules ; cantonnée au premier d’un arbre d’or ; au second et troisième d’une fleur de lys d’or, au quatrième d’une herse de même.[3]

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[4].

Sainte-Sophie
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Yvon Brière Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Louise Gallant Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Représentation politique[modifier | modifier le code]

Au niveau provincial, Sainte-Sophie fait partie de la circonscription de Rousseau[5]. Son député à l'Assemblée nationale est Louis-Charles Thouin de la Coalition avenir Québec[6].

Sur la scène fédérale, la municipalité fait partie de la circonscription de Rivière-du-Nord[7]. Son député à la Chambre des communes est Rhéal Fortin du Bloc québécois[8]. De plus, Sainte-Sophie est à cheval sur les divisions sénatoriales de Mille-Isles et de Repentigny[9]. La première est représentée au Sénat par Claude Carignan du Parti conservateur du Canada[10] et la deuxième, par Patrick Brazeau du Groupe des sénateurs indépendants[11].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
7 3778 5348 96610 35513 37515 690

Attraits[modifier | modifier le code]

Dans la municipalité, on retrouve des clubs de golf, des sentiers pédestres et aussi des sentiers de VTT. La ville possède aussi un supermarché, quelques restaurants et quelques stations-services.

Mentions[modifier | modifier le code]

Un super-vilain de la série de DC comics Arrow, Simon Lacroix alias Komodo, est originaire de Saint-Sophie. Le personnage a été créé par le bédéiste canadien Jeff Lemire dans le numéro 17 de la série New 52 de Green Arrow. Il apparaît dans la série télévisée du même nom dans l'épisode 2 de la saison 3.

Éducation[modifier | modifier le code]

Le Commission scolaire de la Rivière-du-Nord administre les écoles francophones de Sainte-Sophie. Les trois écoles primaires sur son territoire sont celles du Grand-Héron, Jean-Moreau et du Joli-Bois.

La Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier administre, quant à elle, les écoles anglophones desservant la municipalité :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Sainte-Sophie », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation
  2. a b et c « Historique », sur www.stesophie.ca (consulté le 21 juin 2020)
  3. « Historique », sur Municipalité de Sainte-Sophie (consulté le 26 juin 2016)
  4. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)
  5. Directeur général des élections, « Circonscription : Rousseau », sur electionsquebec.qc.ca (consulté le 21 juin 2020)
  6. Assemble nationale du Québec, « Louis-Charles Thouin », sur www.assnat.qc.ca, (consulté le 21 juin 2020)
  7. Élections Canada, « Rivière-du-Nord », sur www.elections.ca (consulté le 21 juin 2020)
  8. Chambre des communes du Canada, « Rhéal Éloi Fortin », sur www.noscommunes.ca (consulté le 21 juin 2020)
  9. Gouvernement du Canada, « Collèges électoraux du Québec », sur canada.ca, (consulté le 21 juin 2020)
  10. Sénat du Canada, « Sénateur Claude Carignan », sur sencanada.ca, (consulté le 21 juin 2020)
  11. Sénat du Canada, « Sénateur Patrick Brazeau », sur sencanada.ca, (consulté le 21 juin 2020)
  12. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2006 - Sainte-Sophie, MÉ » (consulté le 13 aout 2020)
  13. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2016 - Sainte-Sophie, MÉ » (consulté le 11 aout 2020)
  14. "LAURENTIA ELEMENTARY ZONE." Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier. Consulté le 16 séptémbre 2017.
  15. "LAURENTIAN REGIONAL HS ZONE." Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier. Consulté le 4 séptémbre 2017.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]