Amr Diab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diab.
Amr Diab
عمرو دياب
Surnom Le Père de la musique méditerranéenne
Nom de naissance Amr Abdel Basset Abdel Aziz Diab (عمرو عبد الباسط عبد العزيز دياب
Naissance (55 ans)
Port-Saïd
Activité principale Chanteur
Genre musical Pop, Musique Latine, House, Rock, musique Arabe, R&B, World
Années actives 1983 - présent
Labels Nay for Media

Amr Diab (arabe : عمرو دياب  prononciation arabe port said : [ˈʕɑm.ɾedˈjæːb]) né Amr Abdel Basset Abdel Aziz Diab (عمرو عبد الباسط عبد العزيز دياب  [ˈʕɑm.ɾe ʕæbdelˈbɑːsetˤ ʕæbdelʕæˈziːz deˈjæːb]) est un chanteur égyptien, né le à Port-Saïd. Il est l'un des chanteurs de Pop égyptienne les plus populaires en Égypte et dans le Monde arabe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de Amr, Abdel Basset Abdel Aziz Diab, occupe un poste à responsabilité dans la gérance du Canal de Suez. Amr Diab effectue sa première prestation de chant pour la radio égyptienne et interprète l’hymne national de son pays à l’occasion du 23e festival du Port Said. Conscient de son talent de chanteur, il entame des études de musique à l’université d’art du Caire, et obtient son diplôme de fin d’études en 1986. Quatre ans plus tard, en 1990, Amr Diab représente son pays aux 5e jeux sportifs africains où il chante tant en arabe, en anglais qu'en français. Ce concert est retransmis par satellite dans tout le monde arabe et sur CNN.

Il mène également une carrière d'acteur en interprétant des rôles dans plusieurs films comme Dhak wa laab (« rire et jeux ») avec Yosra et Omar Cherif, et Laafarit avec Madiha Kamel. Il tient le rôle principal du film Ice Cream Fe Glym (« crème glacée à Glym») avec Ashraf Abdelbaki et Simone.

Il obtient plusieurs récompenses au cours de ses 30 ans de carrière dont trois (meilleure vidéo, meilleure chanson et artiste de l'année) en 1996 de la part de la chaîne arabe ART. L'année suivante, il gagne un triple disque de platine avec Nour el Aïn.

Il est alors consacré par plusieurs chaînes de télévision arabes comme le meilleur chanteur arabe des années 1990 et réalise des ventes à chaque fois plus importantes.

En 1996, la sortie de "Nour El ain" le propulse sur le devant de la scène mondiale. La version anglaise de Habibe est un vrai phénomène mondial, connu dans des pays comme l'Inde, l'Argentine, le Chili, la France, et l'Afrique du Sud. La chanson remixée est diffusée dans les boites de nuit européennes. Le clip vidéo , produit comme la chanson par Alam el Phan, est le plus coûteux des clips arabes et est devenu le clip par excellence. En 1997, Amr Diab a gagné 3 récompenses (meilleur vidéo, meilleure chanson et artiste de l'année).

L' année suivante, il gagne un triple disque de platine avec Nour el Aïn. Le 6 mai 1998, il reçoit sa première World Music Award du Prince Albert II de Monaco avec Mariah Carey et Céline Dion et autres. Ces récompenses confirment la renommée internationale de Amr. L'album suivant "Awedoony" est sorti en 1998 produit par Hamid El Shaery et est enregistré au Caire. Le clip vidéo est tourné sur les berges du Nil. Comme l'album précédent Awedoony connaît un énorme succès et augmenta la popularité de l'artiste dans le monde arabe et à l'étranger. La chanson "Mahma Kibirt Sughier" extraite du Best of Amr Diab est, en fait, un hommage aux grands Oum Kalthoum, Abdel Halim Hafez et Abdelwahab. En juillet 1999, Amarain sort des nouveaux studios d'Amr Diab déjà considéré comme le chef-d'œuvre de sa carrière. On y trouve un duo avec la star du Rai Khaled (célèbre avec Didi) et la diva grecque Angela Dimitrou. La vidéo Amarain est la seule à être diffusée à la télévision et confirme sa place de leader. Avec la sortie de "Tamally Ma'ak" (album Pop latino par excellence), le 17 juillet 2000 , la popularité d'Amr Diab augmente encore. La vidéo est tournée en République Tchèque. Elle est considérée par Amr Diab comme étant la plus réussie. Déjà, il apparaît avec un nouveau look et un style nouveau. La chanson sera traduite et reprise dans plusieurs langues.

En 2001, il sort un autre album "Aktar Wahed" qui contient son fameux tube Wala ala baloo; une fusion entre la musique techno et la musique arabe classique. L'album où Amr a opté pour une musique plutôt Pop connaît un succès extraordinaire et lui vaut sa deuxième World Music Award. Dans son album suivant, Amr se tourne vers la musique R&B, très prisée à cette période. Ainsi Allem Alby (2003), devient l'album le plus apprécié des fans du chanteur.

Après avoir quitté la maison de production Alam El Phan, il signe avec Rotana et sort son fameux album Leely Nehary (2004). Amr Diab entame alors une nouvelle période de succès. Une vidéo avec des plateaux de tournage au souffle de la mer, un look très sportif et des danses chorégraphiques. L'album contient des chansons très rythmés, marquées par la Dance-pop qui se marient parfaitement à la saison estivale. En 2005, Amr Diab sort un album qui contraste avec son précédent, plus sombre et à la musique plus douce et sobre. "Kamel Kalamak" son vingt-deuxième album est un mélange de plusieurs genres musicaux : pop rock, soft rock, cha-cha, pop latino (avec le guitariste Juan Cerro), Jazz et bien sûr la musique orientale.

Après deux années de labeur, El Hadaba (surnom d'Amr Diab) sort son album à grand succès "El Leila Di" (2007), avec son tube Ne'ol Eh, une chanson tribal house (la première au monde arabe) dont la vidéo est tournée aux Etats-Unis. L'album obtient sa troisième World Music Award. Amr Diab offre une ambiance plus joyeuse avec des styles latinos (Cuban Jazz, Rumba, Bossa Nova, Reggaeton, Tango) et même une chanson pop rock avec une steel guitar (Khalleek Ma'aya).

Trois chaînes de télévision (Rotana cinema, Rotana music et la première chaine égyptienne) ont diffusé une émission consacré à Amr Diab qui raconte ses 25 ans de carrière et qui s'appelle el helm (le rêve). La narration de l'histoire a été faite par l'acteur Izzat abou Aouf.

En 2009, "Wayah" devient l'un des albums les plus vendus au monde arabe et obtient 3 African music award. Amr Diab a su produire un mélange de styles house, latino et oriental. Par ailleurs, il sort deux clips pour ses chansons Wayah et Ba'adem Alby.

Après la victoire de l'équipe nationale de l'Égypte à la CAN 2010, Amr Diab a été convoqué au Cairo Stadium pour faire un concert pour les joueurs de l'équipe nationale de l'Égypte en guise de remerciement pour la prestation des joueurs égyptiens pendant la CAN. La même année, il tente une expérience très audacieuse mais réussie en sortant un mini-album qui contient une seul chanson avec son remix et sa musique seule. "Aslaha Betefre" a un grand succès en Espagne grâce à sa musique house accompagnée d'une guitare flamenca.

Amr Diab évite de parler de ses idées politiques, mais il a réalisé trois chansons engagées au cours de sa carrière; "Raseif Nimra Khamsa" sortie en 1992 où il critique la privatisation des sociétés publiques en Égypte et les Accords de Camp David, "El Quds Di Ardena" en 2000 en soutien à l'Intifada en Palestine et "Wahed Minena" en 2010 en hommage à Gamal Abdel Nasser, la chanson a été reprise par la télévision égyptienne officielle pour un clip de propagande pour Mubarak.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • Meaddy El Nas (2017)
  • Ahla W Ahla (2016)
  • Shoft El Ayam (2014)
  • El Leila (2013)
  • Banadeek Taala (2011)
  • Aslaha Betefre' (2010)
  • Wayah (2009)
  • El Leila Di (2007)
  • Kamel Kalamak (2005)
  • Leely Nehary (2004)
  • Allem Alby (2003)
  • Aktar Wahed (2001)
  • Tamally Maak (2000)
  • Amarain (1999)
  • Awedony (1998)
  • Noor Al Ain (1996)
  • Ragein (1995)
  • We Yeloumouni (1994)
  • Zekrayat (1994)
  • Ya Omrena (1993)
  • Ayamna (1992)
  • Ice Cream Fe Glym(1992)
  • Habeeby (1991)
  • Matkhafish (1990)
  • Shawa'na (1989)
  • Mayal (1988)
  • Khalseen (1987)
  • Hala hala (1986)
  • Ghany Men Albak (1984)
  • Ya tareeq (1983)

Albums live[modifier | modifier le code]

  • Ahla W Ahla live (2016)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • Ahla ma Ghanna 2004-2014
  • Rewind (Bahebak) (2001)
  • Greatest Hits 1996-2003
  • Greatest Hits 1986-1995

Autres Albums[modifier | modifier le code]

  • Ahla W Ahla (summer edition) (2016)
  • Asef (1985)
  • Ya Helwa (1984)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Assajinatan (Les Prisonnères, 1988)
  • Al Afaret (Les Lutins, 1990)
  • Ice Cream Fe Glym (Crème glacée à Glym, 1992)
  • Dihk w Li'b w Gad w Hob (Rire, Jeu, Sérieux et Amour, 1993)

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 5 Disques de Platine (1990, 1991, 1992, 1993, 1996)
  • 7 World Music Award (1996, 2001, 2007, 2013 (4 trophées))

Liens externes[modifier | modifier le code]