Chapelier fou (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chapelier fou (Batman))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Chapelier fou (Alice au pays des merveilles).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chapelier fou.
Jervis Tetch
Personnage de fiction apparaissant dans
Batman

Alias Le Chapelier Fou
Habilité Peut contrôler les cerveaux humains
Affiliation Secret Six

Créé par Bob Kane
Bill Finger
Première apparition Batman # 49 (Octobre-Novembre 1948)
Éditeur(s) DC Comics

Jervis Tetch est un personnage de fiction appartenant à l'univers de DC Comics. Créé par Bob Kane et Bill Finger, il apparaît pour la première fois dans le comic Batman #49 en 1948. Il portera le costume du Chapelier fou.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Jervis Tetch est un criminel obsédé par Les Aventures d'Alice au pays des merveilles. Chapelier professionnel, il se convainquit qu'il était le Chapelier fou décrit par Lewis Carroll et entreprit d'enlever plusieurs adolescentes pour en faire ses Alice. En réalité, il travaillait pour un réseau de traite des Blanches. Également obsédé par les ondes électro-magnétiques, il développa un prototype de transmetteurs de micro-ondes alpha pouvant ainsi contrôler les ondes cérébrales de celui qui s'accolera l'instrument à la tête. Le Chapelier fou s'inspire inlassablement de l'univers de Lewis Carroll pour l'élaboration de ses méfaits. Il revient néanmoins toujours à sa cellule à l'Asile d'Arkham.

Biographie alternative[modifier | modifier le code]

Dans l'épisode Le pays des merveilles de la série animée Batman, Jervis Tetch est un scientifique travaillant dans une des firmes Wayne à l'élaboration du bandeau cité ci-dessus. Pour contrôler le cerveau de ses victimes, il leur accroche une carte près de l'oreille qui fera office d'émetteur. Fou amoureux d'Alice Pleasance, la secrétaire du bâtiment où il travaille, il ne supporta pas le fait qu'elle ait un fiancé. Il manipulera ce dernier pour qu'il rompe avec elle, tentant ainsi de prendre sa place en charmant Alice. Un soir, elle le trouve chez lui et prend peur ; Batman, quant à lui, soupçonnant les activités de Tetch, intervient, et un combat s'engage entre les acolytes forcés de Tetch et le héros. Jervis accrochera une carte à Alice et s'enfuira avec elle dans le Parc des merveilles de Gotham City. Batman finira par triompher du Chapelier fou et détruire le bandeau. Jervis achèvera l'épisode en chantant la chanson de la Simili-Tortue décrite par Lewis Carroll : "would not, could not, would not, could not... would not join the dance?"

Description[modifier | modifier le code]

Physique[modifier | modifier le code]

Le Chapelier fou est une sorte de classic-gentleman excentrique et haut en couleur. Sa représentation est inspirée du personnage classique de Lewis Carrol : il porte évidemment un chapeau haut-de-forme où une carte est accrochée (symbole de son emprise sur le cerveau humain). Ses cheveux sont souvent raides et blonds. Il est parfois accablé d'une longue paire de dents et d'un long nez ainsi que, plus rarement, d'une petite taille proche de l'illustration de Sir John Tenniel pour la première version imprimée des Aventures d'Alice au pays des merveilles. Il est également vêtu d'un long manteau lisse et élégant et est doté d'une paire de gants. Son univers féerique et psychédélique désigne l'inquiétante fantaisie de son « pays des merveilles » : un monde merveilleux qui se révèle dangereux et malsain. Il a aussi été représenté roux.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Ce petit être paraissant fou est pourtant un génie ; il comprend des centaines de choses que la majorité des gens ne comprend généralement pas. Il prétend que tout provient de ce que nous imaginons et non de la réalité.

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Séries animées[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]