Change.org

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant Internet image illustrant une entreprise
Cet article est une ébauche concernant Internet et une entreprise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Change.org
Logo de l'organisation

Région Monde Monde
Création
Siège San Francisco, Californie, États-Unis
Membres 300
Fondateur Ben Rattray
Directrice générale Jennifer Dulski
Personnes clés Mark Dimas
Site web Change.org

Change.org est une plateforme de pétitions en ligne. Le site web est administré par l'entreprise américaine Change.org Inc, une certification B corp américaine qui regroupe plus de cent millions d'utilisateurs et organise des campagnes commanditées pour des organisations à travers le monde.

Des sociétés telles que Virgin America ou des organisations, y compris des ONG telles que Amnesty International ou l'Humane Society of the United States, paient le site pour accueillir et promouvoir leurs pétitions[1]. La mission déclarée de Change.org est de « donner à toute personne le pouvoir de créer le changement qu’elle souhaite voir »[2]. Le site revendique des millions de signataires chaque mois pour des sujets populaires soulevés dans les domaines de la justice économique et pénale, la protection de l'environnement, les droits de l'homme, de l'éducation, des animaux, de la santé et de l'alimentation durable.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Espagne[modifier | modifier le code]

En février 2013, plus d'un million de personnes, soit près de 2% de la population, avaient signé la pétition qui demandait la démission de tout le gouvernement espagnol. L'appel a été motivé par un scandale de corruption sans précédent impliquant la majorité des principaux dirigeants du Parti populaire, y compris le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy lui-même.

France[modifier | modifier le code]

En février 2016, 50 pétitions françaises ont passé les 100 000 signatures[3].

Change.org a hébergé une pétition contre le Projet de loi sur les nouvelles protections pour les entreprises et les salariés (dite loi El Khomri ou loi Travail), lancée par un collectif de militants associatifs et syndicaux dont la féministe Caroline de Haas[4], et ayant recueilli plus d'un million de signatures[5], record d'une pétition sur le site en France[6].

Elle devance la pétition "Mettons fin au gâchis alimentaire en Europe !" qui a recueilli 768 877 signatures ou la pétition contre la Directive européenne sur le secret des affaires lancée par la journaliste Élise Lucet qui a recueilli plus de 512 000 signatures et celle lancée par la féministe Karine Plassard demandant la grâce présidentielle pour Jacqueline Sauvage, condamnée pour le meurtre de son mari violent qui avait recueilli près de 436 000 signatures[6].

Philippines[modifier | modifier le code]

Une pétition a été mise en ligne sur Change.org pour sauver Mary Jane Veloso de la peine capitale en Indonésie. Elle est la pétition la plus signée aux Philippines, ayant recueilli 250 000 signataires dans 127 pays[7].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Jonathan Alter, « For Change.org, a Better World Is Clicks Away », sur Bloomberg News,‎ .
  2. Floriane Salgues, « 7 outils pour rendre meilleure notre planète », sur L'Express,‎ .
  3. Leïla de Comarmond, « La pétition anti-loi travail bat des records », sur Les Échos,‎
  4. Mathilde Siraud, « Qui est Caroline De Haas, à l'origine de la pétition contre la loi El Khomri? », sur Le Figaro,‎
  5. « Le million de signatures contre le projet de loi Travail est atteint », sur I.Télé,‎
  6. a et b « La pétition contre le projet de loi El Khomri atteint un million de signatures », sur Le Monde,‎
  7. (en)Voltaire Tupaz, « #SaveMaryJane among most signed Change.org petitions », sur Rappler,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]