Chamouilley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chamouilley
Image illustrative de l'article Chamouilley
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Saint-Dizier
Canton Eurville-Bienville
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée de la Marne
Maire
Mandat
Eugène Pérez
2014-2020
Code postal 52410
Code commune 52099
Démographie
Population
municipale
827 hab. (2014)
Densité 106 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 36′ 24″ nord, 5° 02′ 42″ est
Altitude Min. 147 m – Max. 239 m
Superficie 7,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chamouilley

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chamouilley

Chamouilley est une commune française, située dans le département de la Haute-Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village du nord du département de la Haute-Marne à moins de 10 km au sud-est de Saint-Dizier.


Histoire[modifier | modifier le code]

Les habitants de Chamouilley sont les Camoléusiens.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 1983 mars 2008 André Petit    
mars 2008 en cours Eugène Perez    

Élection présidentielle française 2017[modifier | modifier le code]

À Chamouilley, le vote du premier du premier tour de l'élection présidentielle française 2017 a donné les résultats suivants: 47,62 % des suffrages pour Marine Le Pen (Front national), 12,86 % pour Emmanuel Macron (En marche !), 12,14 % pour François Fillon (Les Républicains), 11,67 % pour Jean-Luc Melenchon (La France insoumise), 7,86 % pour Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), 2,38 % pour Benoît Hamon (Parti Socialiste), 1,43 pour Jacques Cheminade (Solidarité et progrès), 1,43 % pour François Asselineau (Union populaire rébublicaine), 1,19 % pour Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière), 0,95 % pour Jean Lassalle (Résistons !), 0,48 % pour Philippe Poutou (Nouveau parti anticapitaliste).

Le vote du second tour de l'élection présidentielle française 2017 a donné les résultats suivants: 60,60% des suffrages pour Marine Le Pen (Front national) contre 39,40% pour Emmanuel Macron (En marche !). Le taux d’abstention a été de 23,18%.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 827 habitants, en diminution de -2,71 % par rapport à 2009 (Haute-Marne : -2,51 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
452 498 568 558 685 672 698 680 730
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
716 750 860 950 1 024 867 703 785 914
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
932 1 160 1 189 923 966 821 735 806 883
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
910 1 092 1 022 992 943 883 855 847 827
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Notre-Dame-de-l'Assomption a été construite à différentes époques : le chœur et le transept remontent au XIIe ou XIIIe siècle, tandis que la nef est du XVIe siècle.
  • Le monument aux morts de la commune et la plaque monument aux morts dans l'église.
  • Buste de Charles-Guillaume Étienne
  • Le port : beaucoup de péniches au début du siècle. Pas ou peu de moteur à l'époque, mais des chevaux ou des hommes (haleurs) qui tiraient les bateaux avec des cordes. Transport de bois, de pierres de Savonnières... Aujourd'hui, port de plaisance avec bateaux de tourisme.
  • Les forges : le village connut une période faste au XIXe siècle dans le domaine de la métallurgie. Le village comprenait trois forges : la Forge Haute, la Forge Basse et la forge dite "de Roches sur Marne" (bien qu'elle soit sur la commune de Chamouilley). Cette troisième forge devint par la suite les établissements Champenois.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Charles-Guillaume Étienne, né à Chamouilley le 6 janvier 1777 et mort à Paris le 13 mars 1845, est un auteur dramatique français. Deux fois élu à l'Académie française, il fut également journaliste, censeur, député et pair de France.

Chamouilley compte bon nombre d'artistes, de tous genres, peintres, écrivains, artistes, inventeurs, etc. Dans la famille des inventeurs, Auguste Delcey-Petit de Riche-bourg : les arrière-petits-enfants d'Auguste Delcey ont en leur possession les brevets d'invention de leur arrière-grand-père, dont ceux du manège du Carrousel et de la vis sans fin. Faute de pouvoir maîtriser tous les éléments de l'histoire et d'être sollicités, ils gardent précieusement tous les documents chez eux, à Chamouilley.

Le célèbre compositeur français Maurice Ravel a également séjourné à Chamouilley quelques mois d'avril à septembre 1916 lors de la Grande guerre en tant que soldat, affecté à une section de parc automobile[5],[6]. Il logea non pas au cantonnement militaire mais chez des particuliers. A l'initiative de Jean Thibault, adjoint au maire ' auteur de deux recueils sur le patrimoine de CHAMOUILLEY et ROCHES SUR MARNE le conseil municipal de Chamouilley a fait apposer une plaque à la mémoire du compositeur le 7 septembre 2013, en présence de Manuel Cornejo, président de l'association des Amis de Maurice Ravel[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  5. Manuel Cornejo, « La Grande Guerre du conducteur Maurice Ravel. “Mon ami, z’il est à la guerre...” », Mon violon m’a sauvé la vie. Destins de musiciens dans la Grande Guerre,‎ , p. 60-64
  6. Manuel Cornejo, « La Grande Guerre de Maurice Ravel », Connaissance de la Meuse,‎ , p. 5-7
  7. « Chamouilley. Faire résonner le souvenir de Ravel », Journal de Haute-Marne,‎